RADIO (27’06) LE SYSTÈME SORAL

LE SOMMEIL DE LA RAISON ENGENDRE DES MONSTRES Abonnés

Le

Cette eau-forte date de 1797. Goya cherchait à se dégager de l’Académie et des commandes officielles. Il se lance dans cette série de gravures, « les Caprices ». Nous sommes encore au 18ème siècle et ici, la RAISON c’est les LUMIÈRES et les monstres c’est l’obscurantisme, l’arbitraire, la tyrannie et la croyance. Si la Raison s’endort, alors la Lumière s’éteint et dans les ténèbres, les monstres se glissent en un cortège volant et rampant. C’est ce qui arrive aujourd’hui, entre chien et loup tout est flou, c’est la débandade, tout change de pôle et d’épaule comme dit Aragon. Comme la Raison de Goya nous nous sommes endormis, épuisés ou gavés ou indifférents, et ceux de notre camp qu’on entend encore ne parlent pas, ils ronflent.

Pour les fachos, ce fut donc facile d’entrer et de nous voler toutes nos affaires, nos meubles, nos rideaux, nos lignes de front, nos digues, nos drapeaux rouges, nos bijoux de famille et toute notre histoire et toutes nos victoires et même la gravure de Goya. Les fachos sont ainsi. Car c’est d’eux dont je parle, cette extrême droite qui se déguise en gauche, qui se déguise en peuple, qui mélange le rouge et le brun et ajoute même une étoile jaune. Primo Levi dit que le camp, le « lager », est « le plus menaçant des monstres engendrés par le sommeil de la raison ». Primo Levi interprétait ainsi le dessin de Goya. Alain Soral est un pitre rouge-brun, mais surtout un obsessionnel antisémite qui s’adresse à des millions de gens collés à leur écran.

N’oublions jamais que dans NAZI, il y a National et il y a Socialisme. Constat de gauche, solution de droite, dit Soral. Constat socialiste, solution nationaliste. Le rapprochement est abusif ? Non. C’est la recette de l’extrême droite depuis longtemps, on l’avait oublié, mais aujourd’hui, ça marche. Ça marche auprès d’un peuple méprisé, terrorisé par le chômage de masse, apeuré par la crise et l’austérité, paumé et humilié. N’oublions jamais la puissance du ressentiment dans l’Histoire. En 2008, alors qu’il était au FN, Soral déclare à l’hebdomadaire d’extrême droite Minute : « La vocation du FN est de faire l’union sacrée de la gauche du travail, trahie par la gauche bobo, et de la droite des valeurs, déçue par la droite bling-bling. Jean-Marie Le Pen le sait très bien ». La vieille recette a bien marché. Aucun prince charmant ne viendra réveiller d’un baiser la Raison endormie. C’est à nous de chasser rudement ces profiteurs d’abîmes et ces oiseaux gluants.

Daniel MERMET

Un entretien d’Anaëlle VERZAUX à la Fête de l’Huma, avec Robin D’ANGELO et Mathieu MOLARD autour de leur livre SORAL, enquête sur un facho business.

(extrait) Le Système Soral
L’intégralité de l’entretien est disponible uniquement pour les abonnés.
Pour vous abonner c’est simple et rapide, cliquez ici !
Alain Soral, le 5 septembre 2013 au théâtre de La Main d’or à Paris (Audrey Cerdan/Rue89)

Merci à Robin D’ANGELO et Mathieu MOLARD.
Merci aussi à la Fête de l’Humanité, Fabien GAY et Esmahen HARTELLI.

Entretien : Anaëlle VERZAUX
Réalisation : Franck HADERER et Jérôme CHELIUS
Préparation : Jonathan DUONG
Montage : Grégory SALOMONOVITCH

Réécoutez toutes nos émissions diffusées en direct à la Fête de l’Huma 2015 en cliquant ici.

(Vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique "Mon compte",en haut à droite de cette page)

Déjà abonné ? Identifiez-vous.

Abonnez-vous pour accéder à tous nos contenus, c’est très simple !

Depuis 1989 à la radio, Là-bas si j’y suis se développe avec succès aujourd’hui sur le net. En vous abonnant vous soutenez une manière de voir, critique et indépendante. L’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

Je m'abonne J'offre un abonnement

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Un cycle de NEUF conférences, rencontres, projections, lectures avec Alain Badiou ! Organisée par l’Université populaire du Pays d’Aubagne et de l’Étoile et le Repaire d’Aubagne, cette immense tournée va emmener Alain Badiou, du 24 novembre au 2 décembre, de Marseille à Aubagne en passant par (...)

    Aubagne

  • Le Bar d’à Côté - 33 rue Porte Carrée 35140 Saint-Aubin-du-Cormier - vous propose une rencontre avec le café Repaire de Liffré qui convie à des soirées thématiques tous les deuxièmes mercredi du mois, dans le café-brasserie L’Entre-temps. Ses animateurs nous présenteront son histoire, les thèmes débattus, (...)

    Liffré

  • Le repaire d’Annecy-Meythet LE CHE vous propose un débat avec Mino FAÏTA, historien, habitant vers Cluses, auteur d’ouvrages sur la Grande Guerre. Le thème sera : Fusillés de la Grande Guerre, morts pour et par la France, une page jamais fermée... Avant ce débat, nous diffuserons grâce à nos amis du (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • Exceptionnellement, le café repaire de Neuvy n’aura pas lieu le dernier vendredi du mois de novembre, mais le vendredi 8 décembre à 18h30. Le thème tournera autour des enjeux de la monnaie locale, en présence de trois membres du collectif « Le Soudicy », Sylvie Mazard, Agnès Dollet et Michel (...)

    Neuvy
    24, rue Saint-Vincent

  • La commercialisation des données personnelles est devenue un marché juteux qui intéresse les sociétés vivant de publicités. Comment le système fonctionne-t-il ? Comment s’en protéger au mieux ? L’installation de compteurs communicants tels que le Linky pour l’électricité interroge sur l’utilisation des (...)

Dernières publis

Une sélection :

Un reportage de Dillah Teibi Charles Piaget : c’est possible ! AbonnésÉcouter

Le

Avant Macron et son monde, notre premier adversaire, c’est notre propre résignation. Un formidable appareil idéologique nous a persuadés que rien d’autre n’est possible et que nous n’y pouvons rien ou presque, tout juste nous en remettre à un homme qui va s’opposer en notre nom. Pourtant, notre histoire est pleine de luttes superbes, solidaires, ardentes, têtues et sans lesquelles l’avidité imbécile des patrons de Macron aurait fait de ce monde un petit tas de poussière. Il y a bientôt un demi-siècle, les murs disaient « l’imagination au pouvoir ». Une lutte formidable allait donner de la vie à ces mots. LIP.

Déborah, championne du monde de bodybuilding ET thanatopractrice Le culte du corps, à la vie, à la mort (1/2) AbonnésÉcouter

Le

« Vous dansez Mademoiselle ?… vous êtes charmante, on doit vous le dire souvent… Oh, mais vous êtes musclée !… Ah, vous êtes championne de bodybuilding ? Ah, je me disais aussi… Et dans la vie, vous faites quoi ?… pardon ? Thanato… euh… thanatopractrice ?… euh, le truc sur des cadavres ?… vous les maquillez… vous les préparez… vous les videz de leur sang ?… euh… et ben, bonne soirée, euh… je sais même pas votre prénom… Déborah ?… Et ben au revoir Déborah ! »