LÀ-BAS HEBDO n°31 : LE MANIEMENT DES LARMES

HOCINE AÏT AHMED : UN LONG RÊVE DE LIBERTÉ

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Hocine AÏT AHMED en 1963 (photo : Georges MELET)

Entre l’Algérie et la France les liens sont toujours étroits, souvent tourmentés. Les cicatrices restent profondes et les événements retentissent en profondeur sur les deux rives. Ainsi la mort du dernier pionnier du combat anti-colonial algérien, HOCINE AÏT AHMED. Opposant au régime autoritaire qui étouffe l’Algérie, il incarne le combat pour la démocratie et le pluralisme. « Ni État policier, ni régime intégriste. » À ses funérailles dans son village de Kabylie, l’immense ferveur populaire à sa mémoire a été interprétée comme un signe d’espoir. Malgré la récupération officielle, les représentants du pouvoir ont été refoulés. « Toute sa vie on lui a refusé une datte, à sa mort on lui a offert tout un régime. » Ni la prison, ni l’exil n’ont fait taire ce combattant de la liberté. Nous évoquons aussi son compagnon d’armes, Ali MÉCILI assassiné en 1987 à Paris sur ordre des services algériens. Une affaire typique de la « Françalgérie ».
CHARLIE un an après. Le pouvoir récupère sans vergogne la mémoire des victimes. Souvent invité de LÀ-BAS, BERNARD MARIS l’économiste combattait l’économisme néolibéral qui domine dans les médias, sur France Inter par exemple. Avec Gilles RAVEAUD.
LE MANIEMENT DES LARMES, c’est le spectacle de NICOLAS LAMBERT sur le business de l’armement. Une enquête fouillée avec une vingtaine de personnalités interprétée par un seul et unique comédien.
Et pour finir, Gérard MORDILLAT et Didier PORTE.

LÀ-BAS Hebdo n°31 (08-01-2016) - Un long rêve de liberté
Là-bas si j’y suis

Écouter l'émission

  • 01. Vos messages sur le répondeur

    - MP3 - 8.9 Mio

  • 02. Hocine Aït Ahmed, un parcours d’exception

    - MP3 - 11 Mio

  • 03.Ait Ahmed, combattant de la liberté

    - MP3 - 14 Mio

  • 04. L’affaire Ali Mécili

    - MP3 - 3.6 Mio

  • 05. Algérie, une libération inachevée

    - MP3 - 12.3 Mio

  • 06. Bernard Maris, l’anti-économiste

    - MP3 - 20.6 Mio

  • 07. Nicolas Lambert, le maniement des larmes

    - MP3 - 6.7 Mio

  • 08. Les voeux de Gérard Mordillat

    - MP3 - 6.1 Mio

  • 09. La chronique de Didier Porte

    - MP3 - 7.9 Mio

Avec, autour de Daniel MERMET :
 José GARÇON, journaliste
 Annie MÉCILI, veuve d’Ali MÉCILI, avocat, compagnon de route d’Hocine AÏT AHMED
 Ghazi HIDOUCI, ministre de l’Économie algérien de 1989 à 1991
 Boualem HAMADACHE
 Gilles MANCERON, historien, membre de la Ligue des Droits de l’Homme
 Gilles RAVEAUD, économiste
 Nicolas LAMBERT, auteur, metteur en scène et interprète de la pièce Le Maniement des larmes
 nos chroniqueurs Gérard MORDILLAT
 et Didier PORTE


Les différentes séquences de l’émission :

01. VOS MESSAGES SUR LE RÉPONDEUR (8’20)

01. Vos messages sur le répondeur
Là-bas si j’y suis

02. HOCINE AÏT AHMED, UN PARCOURS D’EXCEPTION (10’01)

Gilles MANCERON

02. Hocine Aït Ahmed, un parcours d’exception
Là-bas si j’y suis

03. HOCINE AÏT AHMED, COMBATTANT DE LA LIBERTÉ (13’14)

Ghiza HIDOUCI et José GARCON

03.Ait Ahmed, combattant de la liberté
Là-bas si j’y suis

04. L’AFFAIRE ALI MÉCILI (3’34)

Annie MÉCILI et Gilles MANCERON

04. L’affaire Ali Mécili
Là-bas si j’y suis

05. ALGÉRIE, UNE LIBÉRATION INACHEVÉE (10’53)

Boualem HAMADACHE

05. Algérie, une libération inachevée
Là-bas si j’y suis

06. GILLES RAVEAUD : BERNARD MARIS, L’ANTI-ÉCONOMISTE (19’07)

Gilles RAVEAUD

06. Bernard Maris, l’anti-économiste
Là-bas si j’y suis

07. NICOLAS LAMBERT : LE MANIEMENT DES LARMES (6’05)

Nicolas LAMBERT

07. Nicolas Lambert, le maniement des larmes
Là-bas si j’y suis

08. LES VŒUX DE GÉRARD MORDILLAT (6’05)

Gérard MORDILLAT

08. Les voeux de Gérard Mordillat
Là-bas si j’y suis

09. DIDIER PORTE (7’33)

Didier PORTE

09. La chronique de Didier Porte
Là-bas si j’y suis

Merci à Hossein et à l’équipe du Lieu-Dit.

Merci aussi à Rosa OLMOS et à la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (BDIC) de Nanterre.

Certains entretiens avec Hocine Aït Ahmed sont tirés de la Collection « Mémoires vivantes » de la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC), Université Paris Ouest Nanterre.


Programmation musicale :

 Matoub Lounès : Hymne à Boudiaf
 Bernard MARIS avec Charlie Hebdo  : La Messe du CAC



Le répondeur de Là-bas si j’y suis attend vos messages au 01 85 08 37 37.

Entretiens : Daniel MERMET
Préparés par : Jonathan DUONG
Réalisation : Jérôme CHELIUS
Montage : Grégory SALOMONOVITCH

(Vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique "Mon compte", en haut à droite de cette page.)

Voir aussi

À voir :

 Le Maniement des larmes, une pièce écrite et mise en scène par Nicolas LAMBERT, avec Nicolas LAMBERT, Erwan TEMPLE ou Frédéric EVRARD, Hélène BILLARD ou Éric CHALAN
>>>> Prochaine représentation le samedi 16 janvier 2016 à 20h30 au théâtre de l’Arlequin, 35 rue Jean-Raynal à Morsang-sur-Orge

À lire :

 L’Affaire Mécili, un livre de Hocine AÏT AMHED, (2007, aux éditions La Découverte)

J’AI JAMAIS RIEN COMPRIS A L’ECONOMIE MAIS CA JE COMPRENDS
Gilles RAVEAUD ( Tana Editions)

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

« L’inceste, le dire et l’entendre » de Andréa Rawlins, sera diffusé le 26 septembre (Fance 3). Parmi les témoignages, celui de Corinne Masiero. Corinne Masiero et les Vaginites en concert pour Là-bas ! Accès libreVoir

Le

« L’inceste, le dire et l’entendre », le film d’Andrea Rawlins sera diffusé le 26 septembre à 23:10 sur FR3. Parmi les témoignages, celui de Corinne Masiero. Voilà un bon prétexte pour (re)voir la vidéo du concert de CORINNE MASIERO et LES VAGINITES du 28 mars pour la chaude (!) soirée de LÀ-BAS à la Flèche d’or.

Un album en images de la montée au mur des Fédérés Depuis 150 ans, comment a-t-on commémoré la Commune ? Accès libreVoir

Le

Chaque année, au temps des cerises, nous célébrons la Commune de Paris. Chaque époque a sa manière de commémorer : 1936, 1945, 1971, 2021… Des images qui en disent plus sur le présent que sur la Commune elle-même ! Des trotskystes aux libertaires, du communiste Maurice Thorez au socialiste Pierre Mauroy, des survivants des camps nazis aux francs-maçons, de l’Union des femmes françaises à Force ouvrière, voici quelques images au fil du temps pour dire : la Commune n’est pas morte !

Leon Redbone est mort « à 127 ans » Ne parlez pas de moi quand je serai parti Accès libreVoir

Le

Leon Redbone a poussé l’élégance jusqu’à permettre au journaliste du service « nécrologie » de profiter de son week-end. « Please don’t talk about me when I’m gone », avait-il chanté. Crooner anachronique, dandy énigmatique, un look à la Zappa et la moustache de Groucho (qui lui-même affirmait avoir emprunté sa moustache à sa femme de chambre). Impeccable prince sans rire, vendredi, Leon Redbone a fait cet élégant petit salut de la main en effleurant le bord de son panama. Le dernier. N’en parlons plus, donc. Mais écoutons. Leon laisse un merveilleux chef-d’œuvre de musique populaire, originale, belle et drôle. Qui peut résister à son Diddy Wa Diddie, son Shine on harvest moon ou son Champagne Charlie ? Chapeau !

Chaque vendredi, la revue de presse indispensable ! Une brève histoire de la gifle AbonnésVoir

Le

Qu’on l’appelle une claque, une baffe, une tarte, une beigne, une torgnole, une raclée, une mandale, une calotte, une taloche, une mornifle ou un soufflet, ce n’est pas la première fois que la gifle vient s’immiscer dans une campagne électorale française. De l’autre côté du Rhin, la gifle est même un geste éminemment politique depuis que Beate Klarsfeld en a administré une mémorable au chancelier Kiesinger. Mais savez-vous ce que désignait le mot « gifle » à l’origine ? Pour le savoir, écoutez Jonathan Duong, qui a saisi cette navrante occasion pour faire une brève histoire de la gifle.