Antisionisme = antisémitisme ? Réponse à Emmanuel Macron. Un entretien de Daniel Mermet avec Dominique Vidal

Dominique Vidal : « L’immense majorité des Juifs jusqu’à la Seconde Guerre mondiale était antisioniste »

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement
Dominique Vidal : « L'immense majorité des Juifs jusqu'à la Seconde Guerre mondiale était antisioniste »
par Là-bas si j'y suis

« Nous ne céderons rien à l’antisionisme, car il est la forme réinventée de l’antisémitisme. » C’est à cette phrase adressée par Emmanuel Macron à Benyamin Netanyahou lors de la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv le 16 juillet 2017 que répond Dominique Vidal. Pour lui, jamais un chef de l’État n’avait commis une telle erreur doublée d’une telle faute politique. Un entretien de fond sur un amalgame hypocrite qui banalise l’antisémitisme.

Un entretien de Daniel Mermet avec Dominique Vidal, journaliste, historien, auteur aux éditions Libertalia du livre Antisionisme = antisémitisme ? Réponse à Emmanuel Macron (2018).

journaliste : Daniel Mermet
réalisation : Jonathan Duong
montage : Cécile Frey
son : Jérôme Chelius et Alexandre Lambert

L'équipe de Là-bas attend vos commentaires ci-dessous !

Sur notre site

À lire

Dans les livres

  • Antisionisme = antisémitisme ?

    Ce texte est une « réponse à Emmanuel Macron ». Le 16 juillet 2017, lors de la commémoration de la rafle du Vel’ d’hiv’, le Président de la République française, alors qu’il va terminer son discours, se tourne vers Benjamin Netanyahou et lance : « Nous ne cèderons rien à l’antisionisme, car il est la forme réinventée de l’antisémitisme ». Fatal amalgame que dénonce aussitôt Dominique Vidal. « Jamais un chef de l’État n’avait commis une telle erreur doublée d’une telle faute politique » considère ce journaliste et écrivain qui entreprend de les démontrer en traitant l’histoire du sionisme, la diversité de l’antisionisme et de l’antisémitisme, hier et aujourd’hui. Citant Camus, Dominique Vidal scelle le sort de Macron : « mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur du monde… Lire la suite

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis