RADIO (61’27) - Avec l’équipe du Monde diplomatique

DANS LE DIPLO D’OCTOBRE

Le

Cet article vous est offert, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis ne vit que grâce à vos abonnements. Sans vous, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Une poignée de milliardaires contrôle les médias chaque jour d’avantage. Les médiacrates à leur service se prétendent libres et rebelles, sentinelles de la démocratie et guerilleros de la liberté d’expression.
Mais celui qui paie l’orchestre choisit la musique. Et c’est toujours les mêmes chansons qu’il demande, la crise, l’austérité, la croissance, le terrorisme, le migrant, le déclin, le "c’était mieux avant". Certes il y a le mal de dos, les francs-maçons, les pervers narcissiques et les vieux nouveaux réacs en couverture pour meubler les conversations. Mais nos médias sont devenus surtout - et de plus en plus - un très puissant rouleau compresseur quand il s’agit d’écraser Syriza, de criminaliser les salariés d’Air France, ou de ringardiser Jeremy Corbyn. Et les médias du service public hélas, les copient de plus en plus.
Contre cette puissante fabrique du consentement, quelques médias indépendants résistent et proposent d’autres armes et d’autres grains à moudre. C’est nous, LÀ-BAS, ici, c’est NADA qui fête ses deux ans, c’est BASTA qui se développe, c’est ACRIMED qui a changé de look, c’est d’autres encore qui inventent qui s’entêtent et qui ne lâchent rien. Et bien sûr c’est aussi nos collègues du Monde diplomatique que nous retrouvons en prenant le temps. Chaque mois comme disait l’ami Gébé « On arrête tout, on réfléchit et c’est pas triste ».

DANS LE DIPLO D’OCTOBRE 2015

Écouter l'émission

  • Télécharger 01. Serge HALIMI (21’40)

    - MP3 - 27.7 Mo

  • Télécharger 02. Vladimir CAGNOLARI (11’19)

    - MP3 - 15.5 Mo

  • Télécharger 03. Renaud LAMBERT (13’29)

    - MP3 - 18.5 Mo

  • Télécharger 04. Évelyne PIEILLER(14’59)

    - MP3 - 19.2 Mo

Autour de Daniel MERMET :
- Serge HALIMI : « Faire sauter le verrou médiatique »
- Vladimir CAGNOLARI : « Croissance sans réconciliation en Côte d’Ivoire »
- Renaud LAMBERT : « Jeremy CORBYN, l’homme à abattre », d’Alex NUNNS
- Évelyne PIEILLER : « Saltimbanques, fauteurs de troubles »


Les différentes séquences de l’émission :


01. Serge HALIMI : « Faire sauter le verrou médiatique » (21’40)

01. Serge HALIMI (21’40)

Ne pas engager de combat contre le système de l’information dominante constitue une erreur de calcul autant qu’une faute intellectuelle. D’autant que la critique des médias sert souvent de point d’entrée en politique à de nouvelles générations, aussi saturées de nouvelles et de commentaires que défiantes envers le journalisme professionnel.

Un article de Serge HALIMI, à lire sur le site du Monde Diplomatique.


02. Vladimir CAGNOLARI : « Croissance sans réconciliation en Côte d’Ivoire » (11’19)

02. Vladimir CAGNOLARI (11’19)

La Côte d’Ivoire prépare dans le calme le scrutin présidentiel du 25 octobre. Mais cette tranquillité pourrait n’être qu’apparente. Car la guerre civile de 2002-2007, puis l’affrontement sanglant qui a opposé le chef de l’État Laurent Gbagbo à son rival Alassane Ouattara en 2010-2011 ont laissé des traces.


03. Renaud LAMBERT : « Jeremy CORBYN, l’homme à abattre » (13’29)

03. Renaud LAMBERT (13’29)

Un article d’Alex NUNNS. Incarnant l’aile la plus progressiste du Labour, Jeremy Corbyn a bénéficié d’un mouvement de masse. Parlementaires et apparatchiks n’entendent toutefois pas lui faciliter la tâche.


04. Évelyne PIEILLER : « Saltimbanques, fauteurs de troubles » (14’59)

04. Évelyne PIEILLER(14’59)

Jadis, on reprochait aux comédiens de témoigner de bien peu de moralité. Ils appartenaient majoritairement à la marge, à la bohème, sinon à la canaille. Aujourd’hui, on les appelle intermittents, ce qui les associe à un aimable dilettantisme. Jouer, ce ne serait pas travailler.


Programmation musicale :
- Charlélie Couture : "Autocensure"
- LKJ : "Ingland is a bitch"
- Jack Simard : "Intermittent"

N’oubliez pas que le répondeur attend vos messages au 01 85 08 37 37.

Entretiens : Daniel MERMET
Réalisation : Franck HADERER
Montage : Grégory SALOMONOVITCH
Préparation : Jonathan DUONG

(Vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique "Mon compte", en haut à droite de cette page)

Voir aussi

À lire :

- Le Monde diplomatique du mois d’octobre 2015, en kiosque ou sur www.monde-diplomatique.fr

- Afrique : enfer et eldorado, le prochain numéro de Manière de voir (octobre-novembre 2015)

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DÉLIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

Un cours d’Autodéfense intellectuelle pour l’été Apprenez la langue de l’adversaire avec Olivier BESANCENOT AbonnésVoir

Le

Ne dites pas « cotisations sociales », dites « charges sociales », ne dites pas « vagues de licenciement », dites « plan de sauvegarde de l’emploi », ne dites pas « guichetier », dites « chargé de clientèle ». On connaît quelques-unes de ces entourloupes langagières, mais on ne mesure pas assez comment cette perversion du langage contamine les esprits et nous fait avaler l’idéologie dominante à notre insu. Contre cette violence verbale, Olivier Besancenot publie un Petit dictionnaire de la fausse monnaie politique.

[Extrait VIDÉO 08’58 + entretien RADIO 59’30]

Humanité et fermeté sont les deux mamelles de la France AbonnésVoir

Le

« C’est un projet de loi totalement équilibré. » Voilà comment le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb défend son projet de loi « Asile et immigration ». Pourtant, une trentaine d’associations ont déjà dénoncé une circulaire que le ministre de l’Intérieur souhaite maintenir : ce texte, signé par les ministres Gérard Collomb et Jacques Mézard, demande aux fonctionnaires de l’Office français de l’immigration et de l’intégration de vérifier la situation administrative des immigrés dans les centres d’hébergement d’urgence.

Aude Lancelin reçoit Arthur Messaud, de la Quadrature du Net Google et Facebook contre la démocratie AbonnésVoir

Le

Difficile de mobiliser les citoyens sur la question de la protection des données personnelles, ou des dangers que font courir aux libertés publiques des géants du web comme Google ou Facebook. C’est ce que tente de faire La Quadrature du Net, association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet, qui intervient depuis 2008 dans les débats concernant la liberté d’expression, le droit d’auteur, ou encore de la régulation des télécoms.

Travailler beaucoup moins, beaucoup mieux. SANS EMPLOI (Raphaël Liogier) Revenu universel ? Le POUR AbonnésÉcouter

Le

Vous hésitez entre Macron le révolutionnaire et Valls le révolté ? Voici un peu d’air frais pour vous sortir de ce captivant dilemme, un air de retour du droit à la paresse. Car, oui, nous en faisons de plus en plus en en faisant de moins en moins. C’est une constante dans l’histoire, de l’invention de la roue jusqu’à la révolution numérique, nous avons cherché à nous libérer de la torture du travail.

Aujourd’hui, pour la première fois dans l’histoire, nous produisons suffisamment de richesses pour satisfaire tous les besoins humains. Une excellente nouvelle, non ?