Un entretien de Jonathan Duong avec Razmig Keucheyan

Comment gagner la « bataille culturelle » ?

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement
01. Razmig Keucheyan : comment gagner la « bataille culturelle » ?
(photo : Benoît Tessier / Reuters)

« Il faut gagner la bataille culturelle. » Cette expression empruntée à Gramsci est devenue le mantra des femmes et des hommes politiques, de la socialiste Najat Vallaud-Belkacem à l’extrême droite Marion Maréchal-Le Pen, pour expliquer leurs défaites politiques ou électorales. Pas sûr qu’Antonio Gramsci, penseur marxiste, fondateur du Parti communiste italien emprisonné 11 ans par le régime fasciste, apprécierait cette descendance. Razmig Keucheyan revient au texte de Gramsci pour expliquer ce que la bataille culturelle n’est pas… et ce qu’elle devrait être.

Un entretien de Jonathan Duong avec Razmig Keucheyan, professeur de sociologie à l’université de Bordeaux.


Programmation musicale :
- Claudio Lolli : Quello lì (compagno Gramsci)
- Nehemiah Luckett & Laura Newman : We are the 99 percent

Merci à Anne Callait-Chavanel et à Sophie Durand-Ngô du Monde Diplomatique.

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis