Émission en accès libre

Autour du Diplo de mars

Le , par L’équipe de Là-bas

Victoire de Syriza le 25 janvier 2015 (photo : Lefteris Pitarakis pour AP)

En accès libre pour tous, nous retrouvons ce mois-ci l’équipe du Monde Diplomatique autour du numéro de mars, avec Pierre RIMBERT et Benoît BRÉVILLE qui, à quelques jours des élections départementales, analysent les stratégies électorales d’« une gauche assise à la droite du peuple », Serge HALIMI qui cherche à « soutenir la Grèce », Renaud LAMBERT qui revient sur l’histoire de la « dette publique, un siècle de bras de fer » et David GARCIA qui nous rappelle que « le bâtisseur du dictateur » du Turkménistan, Martin Bouygues, est bien vivant.

Écouter l'émission

  • Partie 1ère : Pierre RIMBERT Télécharger

    - MP3 - 7.5 Mo

  • Partie 2 : Benoît BRÉVILLE Télécharger

    - MP3 - 10 Mo

  • Partie 3 : Serge HALIMI Télécharger

    - MP3 - 9.7 Mo

  • Partie 4 : Renaud LAMBERT Télécharger

    - MP3 - 7.2 Mo

  • Partie 5 : David GARCIA Télécharger

    - MP3 - 9.5 Mo

Autour du DIPLO de mars 2015

Partie 1ère : Pierre RIMBERT

Partie 1ère : Pierre RIMBERT

« Une gauche assise à la droite du peuple »  : c’est un jeu de chaises musicales dans lequel les partis politiques s’agitent autour d’un petit nombre d’idées : multiculturalisme, inégalités territoriales, séparatisme ethnique, peuple et caste, valeurs et cultures.


Partie 2 : Benoît BRÉVILLE

Partie 2 : Benoît BRÉVILLE

Christophe Guilluy est un géographe très écouté par le PS et par la droite pour son analyse de la « France périphérique ». Pourtant le clivage qu’il décrit entre les métropoles dynamiques d’un côté et les communes périurbaines et petites villes de l’autre se double d’une vision ethnico-culturelle discutable, en même temps qu’il oublie un peu vite les antagonismes de classes.


Partie 3 : Serge HALIMI

Partie 3 : Serge HALIMI

« Soutenir la Grèce »  : appuyée par la plupart des capitales européennes, l’Allemagne n’accepte pas l’arrivée au pouvoir à Athènes d’un gouvernement de gauche déterminé à appliquer son programme. Elle prétend tirer argument de sa domination économique et financière pour contraindre la Grèce à tenir le cap d’une politique d’austérité qui l’a ruinée.


Partie 4 : Renaud LAMBERT

Partie 4 : Renaud LAMBERT

« Dette publique, un siècle de bras de fer »  : de Berlin à Bruxelles, les gouvernements et les institutions financières fondent leur évangile sur l’éthique : la Grèce doit payer, question de principe ! L’histoire montre toutefois que la morale n’est pas le principal arbitre des conflits entre créditeurs et débiteurs.


Partie 5 : David GARCIA

Partie 5 : David GARCIA

« Le bâtisseur du dictateur »  : absence totale de liberté et culte caricatural de la personnalité n’ont pas empêché le Turkménistan d’entretenir de bons rapports tant avec les Occidentaux qu’avec les Russes ou les Chinois. Ce pays neutre d’Asie centrale, au sous-sol gorgé de gaz, représente un client de choix pour les entreprises étrangères qui savent ne pas poser trop de questions, à l’instar du champion français du bâtiment.

Le 10 septembre 1996, Martin Bouygues ne trouve pas de plus beau cadeau à offrir au "Turkmenbachi" Saparmourad Niazov en visite à Paris, que d’organiser une émission spéciale sur TF1. Tellement spéciale que l’actionnaire principal de la chaîne s’y invite lui-même pour vanter le « cadre législatif clair et simple » du Turkménistan. Tellement spéciale qu’elle n’a jamais été diffusée, le seul but étant de faire plaisir au dictateur turkmène. Regardez cette interview bidon, jamais diffusée sur TF1 :


Programmation musicale :
- Votez pour moi, par Maujard
- La Dette
- Bikan Stin Poli I Ohtri, par Nikos Xilouris

À lire :
- Le numéro de mars 2015 du Monde Diplomatique

Merci à Diana Prak du Monde Diplomatique.
Et n’oubliez pas que le répondeur attend toujours vos messages au 01 85 08 37 37.

Présentation : Daniel MERMET
Réalisation : Franck HADERER
Préparation et montage : Jonathan DUONG

(vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique "Mon compte", en haut à droite de cette page)


Abonnez-vous, offrez un abonnement, abonnez-vous collectivement. Sans publicité, sans subvention, sans actionnaire, c’est uniquement vos abonnements qui nous permettent de construire et de développer un média indépendant, modeste, génial et nettement plus près des jetables que des notables. Et ça marche !

L'équipe de Là-bas attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Au programme :
 vu l’ambiance dans les manifs, le mouvement social qui s’amorce avec plein de petits ruisseaux prêts à déborder, l’espérance se remet en marche. La machine de guerre Macron au service de l’oligarchie (mal élu avec 11% des inscrits), avec des passages à vide tout l’été, est-elle sur le (...)

    Nice

  • Le café repaire angevin répond à l’appel à solidarité lancé par tous ceux qui luttent en Grèce. Rendez-vous le mardi 03 octobre (bar Le Challenge, 19h30 comme d’hab’) avec Pascal Franchet, président du CADTM France. Toutes les infos ici : (...)

    Angers

  • Exceptionnellement, ce Café Repaire aura lieu au cinéma La Turbine (rue Chorus 74960 Cran-Gevrier), pour l’avant-première nationale du film Irrintzina : le cri de la génération climat. Nous avons invité pour débattre après le film Corinne Morel Darleux, conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes et (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

Dernières publis

Une sélection :

Un article de Chris Hedges (truthdig.com) Donald Trump est le visage de notre idiotie collective Lire

Le

Impopulaire, Donald Trump ? Oui, mais dans son propre électorat, sa cote reste forte, 85% en moyenne, et les Républicains ont la majorité au Congrès, à la Chambre des Représentants comme au Sénat. Pour le journaliste militant Chris HEDGES, nous refusons de voir l’effondrement qui vient. Donald J. TRUMP n’est pas la maladie, il est le symptôme. Nous vous proposons la traduction de son article publié sur Truthdig, « Le Règne des Idiots », qui fait penser au film formidable de Mike Judge, IDIOCRACY (2006).