Émission mensuelle avec l’équipe du Monde Diplomatique

Autour du Diplo de janvier [INTÉGRALE]

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Écouter l'émission

  • 01. Willy PELLETIER : « Mon voisin vote Front national »

    - MP3 - 14.9 Mo

  • 02. Christine CHAUMEAU : L’icône de la démocratie birmane ménage les militaires

    - MP3 - 14.5 Mo

  • 03. Jean-Michel QUATREPOINT : Au nom de la loi… américaine

    - MP3 - 23.6 Mo

Autour du Diplo de janvier

Les différentes séquences de l’émission :

01. Willy PELLETIER : « Mon voisin vote Front national »

01. Willy PELLETIER : « Mon voisin vote Front national »

Combattre un parti impose-t-il de condamner ceux qu’il a réussi à séduire ? Un militant de longue date de diverses organisations antiracistes d’extrême gauche interroge les formes de lutte dont il a usé, sans succès, contre le Front national. Son témoignage aide à comprendre comment celui-ci a réussi à devenir l’un des acteurs décisifs de la prochaine élection présidentielle française.

page 03 du Monde Diplo : « Mon voisin vote Front national », un article de Willy PELLETIER

02. Christine CHAUMEAU : L’icône de la démocratie birmane ménage les militaires

02. Christine CHAUMEAU : L’icône de la démocratie birmane ménage les militaires

Depuis le 1er novembre 2016, près de trente mille Rohingyas, victimes d’exactions, ont fui la Birmanie. Si Mme Aung San Suu Kyi a instauré une conférence de paix avec tous les groupes armés, les divisions ethniques demeurent. Un an après son élection, toujours tributaire des généraux, elle doit aussi faire face aux problèmes économiques intérieurs.

pages 04 et 05 du Monde Diplo : L’icône de la démocratie birmane ménage les militaires, un article de Christine CHAUMEAU

03. Jean-Michel QUATREPOINT : Au nom de la loi… américaine

03. Jean-Michel QUATREPOINT : Au nom de la loi… américaine

Les entreprises européennes ont dû payer aux États-Unis un pactole de plus de 40 milliards de dollars (38,5 milliards d’euros) ces dernières années. La justice américaine les accuse de ne pas respecter les sanctions décidées par Washington (et non par les Nations unies) contre certains États. Le droit devient alors une arme pour absorber ou éliminer des concurrents.

pages 01, 22 et 23 du Monde Diplo : Au nom de la loi… américaine, un article de Jean-Michel QUATREPOINT

Programmation musicale :
- Rammstein : Amerika

Merci à Willy PELLETIER, Christine CHAUMEAU et Jean-Michel QUATREPOINT.
Merci aussi à Sophie DURAND-NGÔ et Anne CALLAIT-CHAVANEL du Monde Diplomatique.

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

journalistes : Daniel MERMET et Jonathan DUONG
réalisation : Sylvain RICHARD

(Vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Spécial infogrèveEnvoyez vos infos à infogreve@la-bas.org

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Macron, quand tu tires la chasse, pense à eux ! « MISÉRABLES ÉGOUTIERS » AbonnésVoir

Le

« Misérables égoutiers ! » C’est comme ça que l’avocat Richard Malka qualifie ceux qui ont publié les photos de son client Benjamin Griveaux. Une insulte pour les égoutiers, au moment même où ils se battent contre la réforme des retraites qui va repousser l’âge du départ, alors que les risques et la pénibilité de leur métier sont depuis longtemps reconnus. Un reportage avec les égoutiers en lutte contre ce mépris révoltant.

Hommage à Daniel Bensaïd en sept podcasts (ÉPISODE 07) Pour un socialisme du XXIe siècle Accès libreÉcouter

Le

« Si le postier et le philosophe sortent un livre et appellent à prendre parti, c’est qu’un grand évènement va se produire ! » Le 5 février 2009, Olivier Besancenot et Daniel Bensaïd étaient dans Là-bas si j’y suis pour parler de la refondation de la Ligue Communiste Révolutionnaire, qui se transformait alors en NPA, le Nouveau Parti Anticapitaliste. « Je reviendrai et je serai des millions ! »