Fascisme, climat, armes nucléaires, Assange, Trump...

UNE HEURE AVEC NOAM CHOMSKY

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

À 90 ans, Noam Chomsky garde toute la lucidité et la puissance de son regard sur l’histoire immédiate aux États-Unis comme dans « le reste du monde ». À l’heure où la France s’enfonce et s’étouffe dans son nombril, il nous semble nécessaire et même urgent de comprendre ce qu’il se passe ailleurs sur notre planète.

Avec « l’affaire de Rugy » ici, les médias même « de gauche » obsédés par l’audience ont montré leur capacité cynique à faire diversion. Faut-il rappeler que la France représente un pour cent de l’humanité ? Beaucoup de choses se passent ailleurs, mais pour les dirigeants des médias en France, l’étranger n’intéressent pas les français. « Et maintenant en bref le reste du monde », c’est la formule consacrée qui boucle les infos, soit 99% de l’humanité. Curieusement la mondialisation - ou globalisation - ne concerne guère notre élite intello-médiatique.

Pour toutes ces raisons nous avons voulu vous faire une traduction d’une conférence de Noam Chomsky en avril dernier, suivie d’un entretien avec l’excellente Amy Goodman du site Democracy Now ! Cette émission ne sera pas reprise par les médias mainstream qui entretiennent une sorte de "rejet-réflexe" envers Noam Chomsky. Lorsque nous avons diffusé notre première série d’entretiens avec Chomsky, il y a douze ans, en 2007, sur France Inter, nous avons constaté que celui que le New York Times consacre comme « le plus grand intellectuel vivant au monde » n’avait jamais été entendu sur France Inter. Sur France Culture le dernier entretien datait de 1972. Radio France a toujours eu plus de tendresse envers BHL ou Jean d’Ormesson.

Grâce aux AMG qui choisissent l’abonnement solidaire, nous vous proposons cet article en accès libre. Prenez votre temps pour suivre cet entretien concis et stimulant. L’été est propice à la découverte et à la réflexion en vue des luttes à venir !

Daniel MERMET
Une heure avec Noam Chomsky
par Là-bas si j'y suis

À la demande de plusieurs abonnés, vous trouverez ci-dessous la version audio de l’émission. Attention, c’est en anglais !

traduction : Claire Joly et Sylvain Thébault

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

Écouter la vidéo au format audio :

[VIDEO] UNE HEURE AVEC NOAM CHOMSKY

Voir aussi

À VOIR :

CHOMSKY & CIE

À l’heure où impuissance et résignation l’emportent, le travail de Noam Chomsky est un antidote radical pour tous ceux qui veulent en finir avec la fabrique de l’impuissance et ses chiens de garde intello-médiatiques. De Boston à Bruxelles, nous rencontrons chercheurs, journalistes, activistes tels que Normand Baillargeon, auteur du « Petit cours d’autodéfense intellectuelle », ce qui pourrait être le sous-titre de ce film engagé contre le cynisme conformiste et la pensée molle des faux rebelles. Mais avant tout ce film milite pour l’ascension du Pic du Canigou.
Coffret double DVD disponible chez nos amis Les Mutins de Pangée !

- le site de Democracy now !

Sur notre site

À voir

À lire

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Mythologie économique, avec l’économiste Éloi Laurent La croissance économique, un mythe à détruire AbonnésVoir

Le

« Nous devons œuvrer pour avoir plus de croissance, créer davantage d’emplois, et donc de mieux-être dans nos sociétés ». Voici résumée en une phrase, prononcée par Emmanuel Macron en ouverture du dernier sommet du G7 à Biarritz, toute la mythologie de la croissance économique : la croissance crée des emplois, et donc du bien-être dans la société ! Le drame se joue ici dans le « donc » : l’un, le bien-être, serait la conséquence de l’autre, la croissance. C’est le genre de fausses évidences que l’économiste Éloi Laurent met en pièces depuis quelques années.

Les chercheurs manifestent pour une recherche publique, libre et désintéressée VACCIN, RECHERCHE : LES GROS ENFUMAGES DE MONSIEUR MACRON AbonnésVoir

Le

En mars, Macron promet 5 milliards pour la recherche scientifique. Enfumage ! Au total, aujourd’hui, c’est à peine 104 millions qui sont budgetés, alors que l’Allemagne a alloué 60 milliards d’ici 2023 pour la recherche, l’enseignement supérieur et l’innovation. Thérapie, vaccin, « la crise du COVID-19 nous rappelle le caractère vital de la recherche scientifique », déclarait Macron. Comment peut-on accepter cet énorme mensonge ? Les chercheurs sont en lutte. Nous devons soutenir une recherche publique libre et désintéressée. Une enquête de Maja NESKOVIC et Aurélie MARTIN [VIDÉO : 30’12].

Aude Lancelin reçoit Arthur Messaud, de la Quadrature du Net Google et Facebook contre la démocratie AbonnésVoir

Le

Difficile de mobiliser les citoyens sur la question de la protection des données personnelles, ou des dangers que font courir aux libertés publiques des géants du web comme Google ou Facebook. C’est ce que tente de faire La Quadrature du Net, association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet, qui intervient depuis 2008 dans les débats concernant la liberté d’expression, le droit d’auteur, ou encore de la régulation des télécoms.

Comment ils nous ont volé le football Accès libreÉcouter

Le , par L’équipe de Là-bas

Corruption, dopage, chauvinisme, machisme, outil des dictateurs, diversion, achat de joueurs, achat de votes, matchs truqués : qui s’intéresse au football ne peut ignorer ces dérives récurrentes. Ce sport reste pourtant l’un des plus populaires au monde, rassemblant dans plus de 17 000 clubs en France deux millions de licenciés et 200 000 bénévoles.
Entretien : Daniel Mermet