Chaque vendredi, la revue de presse indispensable !

Notre partenaire « Madame Figaro » vous présente la lauréate du prix Business With Attitude 2021 ! Abonnés

1

Le

Le prix « Business With Attitude », ça ne vous dit rien ? Ça fait pourtant cinq ans que Madame Figaro, le supplément hebdomadaire féminin du quotidien, récompense « l’impact d’un projet, la robustesse d’un business model, la personnalité d’une entrepreneure ». Entre Too Good To Go, Artesiane, 50inTech, The Invisible Collection ou Lucine, de quelle start up (au féminin) les 5 000 lectrices de Madame Figaro ont-elles choisi de couronner la « vision » et l’« audace » ? Vous avez hâte de connaître l’heureuse gagnante ? Jonathan Duong a regardé pour vous la cérémonie diffusée en direct depuis la salle 3 Mazarine à Paris.

Dillah Teibi, lui, a préféré regarder le décollage de Thomas Pesquet vers la Station spatiale internationale, et un détail l’a étonné : avez-vous remarqué quel modèle de voiture a emmené l’équipage vers le pas de tir ?

Abonnez-vous pour accéder à tous nos contenus, c’est très simple !

Depuis 1989 à la radio, Là-bas si j’y suis se développe avec succès aujourd’hui sur le net. En vous abonnant vous soutenez une manière de voir, critique et indépendante. L’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

Je m'abonne J'offre un abonnement

Déjà abonné.e ?
Identifiez-vous

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Vaccins : contre les brevets, pour un « pôle public du médicament » Désarmer les labos AbonnésÉcouter

Le

Pénurie de masques, pénurie de gel hydroalcoolique, pénurie de tests, et (enfin ?) pénurie de vaccins ! La pandémie a montré de manière spectaculaire ce qu’on savait déjà depuis quelque temps : une partie de la planète – y compris la France – n’a pas accès en quantité suffisante aux remèdes existants (vaccins ou médicaments) dont sa population aurait besoin.