Didier PORTE aussi a envie de Béziers !

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Vous le savez, Là-bas si j’y suis a envie de Béziers ! En février 2015, Didier PORTE rendait déjà hommage à notre ancien confrère devenu le charmant maire de Béziers :

Dimanche 12 mars, LÀ-BAS SI J’Y SUIS sera en direct de Béziers pour une émission spéciale en public au théâtre SORTIE OUEST.

DOLÉANCES, RÉSISTANCES et MUSIQUES : avec les OGRES DE BARBACK, en direct de 16h à 19h sur la-bas.org.

LÀ-BAS À BÉZIERS

L’effervescence électorale est un bon moment pour découvrir et écouter toute une France rarement visible en général dans les médias.

Aussi, dans le cadre de la série « Doléances et Résistances », LÀ-BAS SI J’Y SUIS commence par BÉZIERS, devenue référence de l’extrême droite en France.

Du fichage des crottes de chien au réferendum anti-migrants, pas un jour sans que le Maire, Robert Ménard, expert en communication, ne lance de nouvelles provocations qui lui valent souvent poursuites et tribunaux, mais surtout qui lui permettent d’occuper toute la place médiatique et de dicter l’agenda de la ville au point que toute opposition et toute contestation semblent inaudibles.

Associations, médias, chercheurs, témoins, mais aussi artistes ou musiciens, voilà les acteurs que nous venons rencontrer pour débattre et comprendre les enjeux, les luttes et les possibles alternatives.

Il y a du travail, car si le très catholique Robert Ménard, nostalgique de l’OAS, est devenu le protecteur des Gaulois menacés d’un grand remplacement par les hordes d’envahisseurs venus d’Arabie, il a un peu délaissé l’économie et l’emploi dans sa ville qui reste au 4ème rang des villes les plus pauvres avec 32% au-dessous du seuil de pauvreté.

Une résistance d’autant moins commode que la rumeur veut que le Maire serait réélu si par hypothèse les élections municipales avaient lieu aujourd’hui.

ENVIE DE BÉZIERS ? Rendez-vous dimanche 12 mars de 16h à 19h au théâtre SORTIE OUEST. L’émission sera retransmise en direct sur la-bas.org.
INFORMATIONS PRATIQUES :
Dimanche 12 mars 2017 de 16h à 19h, au théâtre SortieOuest, domaine départemental de Bayssan, route de Vendres 34 500 BÉZIERS. Entrée libre.
Émission retransmise en direct et en accès libre sur la-bas.org.


Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

chronique : Didier PORTE
réalisation : Jonathan DUONG
image : Jeanne LORRAIN
montage : Cécile FREY
son : Alexandre LAMBERT

(Vous pouvez podcaster cette chronique en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

Télécharger le .mp3 de la vidéo :

[CHRONIQUE] Didier PORTE aussi a envie de Béziers !

Écouter la vidéo au format audio :

[CHRONIQUE] Didier PORTE aussi a envie de Béziers !

Voir aussi

Toutes les infos sur notre émission spéciale « ENVIE DE BÉZIERS » ici : la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/envie-de-beziers

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Une série de reportages en dix épisodes Vous êtes seul, célibataire ? Là-bas vous aide à rencontrer quelqu’un ! [INTÉGRALE] AbonnésÉcouter

Le

Tout le monde ne se pose pas la question, mais beaucoup quand même : comment rencontrer quelqu’un ? Où choper un mec ? Où draguer une fille ? Dans la rue, dans un bar, au bureau ? Sur un site de rencontre, avec une application ? Pour une nuit, pour la vie ? Chacun ses trucs, mais au fait, comment font les autres ? Sophie Simonot est allée vous poser la question. Une série de reportages en dix épisodes, dans des milieux et des générations différentes, des réponses et des silences inattendus…

Et si c’était eux ? L’acte IX des « gilets jaunes » avec les soigneurs de rue « Street medics » : penser le changement en changeant les pansements AbonnésÉcouter

Le

« Je n’ai jamais vu un policier ni un gendarme attaquer un manifestant ou un journaliste. »} La provocation du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner s’inscrit dans la violence du pouvoir face aux « gilets jaunes ». Un pouvoir qui n’a plus que le pouvoir de la force, ce que démontre l’échec de ses opérations de diversion et d’enfumage, malgré le soutien des grands médias et du beau monde des chemises blanches.

NOTRE CADEAU POUR LES FÊTES : ACCÈS LIBRE ! Juan Branco désosse Macron Accès libreVoir

Le

Léché, lâché, lynché. La règle des trois « L » est bien connue parmi ceux qui connaissent gloire et beauté. C’est ce qui arrive à Emmanuel Macron. Hier, le beau monde des médias le léchait avec ravissement, et voilà qu’aujourd’hui le peuple demande sa tête au bout d’une pique. Le petit prodige est devenu le grand exécré.