Le petit singe lécheur

Le , par Daniel Mermet

L’histoire du petit singe lécheur, qui léchait si bien les pieds de l’Empereur, que certains esprits s’en étonnaient.

Chers amis,
Chers AMG,

Retour de Chine je vous rapporte l’histoire du petit singe qui chaque matin et chaque soir léchait les pieds de l’Empereur. Il faisait ça si bien, avec tant de zèle (en poussant même des petits soupirs de plaisirs), que certains esprits s’en étonnaient.

Un jeune bonze un jour lui demanda : «  Est-ce que tu subis des pressions ?  ».

Le petit singe lécheur éclata de rire : « Des pressions ? pas le moins du monde, je suis libre, je lèche comme je veux, jamais l’Empereur ne me demande quoi que ce soit, libre je suis ! »

Le jeune bonze s’en alla voir un vieux bonze qui chaque jour assistait au lever et au coucher de l’Empereur.

« Est-ce que le singe lécheur subit des pressions, demanda-t-il ? »

- Pas le moins du monde, dit le vieux bonze, c’est inutile, il a été dressé comme ça, il a été choisi car son dressage est le mieux réussi. »

Le jeune bonze s’en retourna voir le petit singe lécheur.

« Quels sont les bons principes pour lécher les pieds d’un Empereur ?

- Un seul principe, dit gravement le petit singe lécheur, l’équilibre ! Il faut autant lécher le pied gauche que lécher le pied droit, sans préférence, sans jamais prendre parti. Ce n’est pas toujours facile. Certains jours, le pied gauche proteste car j’ai trop léché le pied droit, le lendemain c’est le contraire. Il faut chaque fois rétablir l’équilibre ».

Le petit singe lècheur parlait gravement, comme quelqu’un qui doit assumer de graves responsabilités morales et déontologiques.

Le jeune bonze alla poser la question au vieux bonze qui assistait au lever et au coucher de l’Empereur.

« Gauche ou Droite , l’Empereur s’en moque, dit-il, dès l’instant qu’il peut marcher et écraser la gueule des autres ».

Le jeune bonze s’en retourna voir le petit singe lécheur.

« Est-ce que c’est bon de lécher les pieds d’un Empereur ?

- Rien n’est plus savoureux, dit le petit singe lécheur , c’est un délice à quoi rien ne saurait être comparé »  

Le jeune bonze alla revoir le vieux bonze qui assistait au lever et au coucher de l’Empereur.

« En vérité, dit le vieux bonze, l’Empereur n’enlève pas ses sandales, le petit singe lécheur lèche les semelles. Il lèche la poussière, les taches, les déjections. »

Un jour, malencontreusement, l’Empereur en se levant écrasa le petit singe lécheur, qui en mourut. Aussitôt, un autre singe lécheur arriva, qui lécha la semelle de l’Empereur encore chaude du sang du brave petit singe précédent.

Mais comme disait Sally Mara, « Tiens bon la rampe ! »

Daniel Mermet, le 4 mars 2007
  

L'équipe de Là-bas attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Soirée débat/repas : avec Dominique Cellier, président de l’association Sciences Citoyennes. Comment définir et expliquer les nanotechnologies ? Où trouve-t-on actuellement les nanomatériaux ? Les principaux domaines d’application concernent l’informatique, l’énergie, la santé, l’alimentation mais aussi (...)

    Saint-Lô

  • Le café repaire angevin répond à l’appel à solidarité lancé par tous ceux qui luttent en Grèce. Rendez-vous le mardi 03 octobre (bar Le Challenge, 19h30 comme d’hab’) avec Pascal Franchet, président du CADTM France. Toutes les infos ici : (...)

    Angers

  • Exceptionnellement, ce Café Repaire aura lieu au cinéma La Turbine (rue Chorus 74960 Cran-Gevrier), pour l’avant-première nationale du film Irrintzina : le cri de la génération climat. Nous avons invité pour débattre après le film Corinne Morel Darleux, conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes et (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • 30 ans jour pour jour après la disparition du Président du Burkina Faso Thomas Sankara, nous nous retrouverons en présence du musicien burkinabé Abdoul Aziz Sinka. Nous évoquerons rapidement l’histoire de la Haute Volta avant l’arrivée au pouvoir du Capitaine Sankara qui changea le nom de son pays (...)

    Berlin
    4 Wildenbruchstraße

Dernières publis

Une sélection :

Un article de Chris Hedges (truthdig.com) Donald Trump est le visage de notre idiotie collective Lire

Le

Impopulaire, Donald Trump ? Oui, mais dans son propre électorat, sa cote reste forte, 85% en moyenne, et les Républicains ont la majorité au Congrès, à la Chambre des Représentants comme au Sénat. Pour le journaliste militant Chris HEDGES, nous refusons de voir l’effondrement qui vient. Donald J. TRUMP n’est pas la maladie, il est le symptôme. Nous vous proposons la traduction de son article publié sur Truthdig, « Le Règne des Idiots », qui fait penser au film formidable de Mike Judge, IDIOCRACY (2006).