Le petit singe lécheur

Le , par Daniel Mermet

L’histoire du petit singe lécheur, qui léchait si bien les pieds de l’Empereur, que certains esprits s’en étonnaient.

Chers amis,
Chers AMG,

Retour de Chine je vous rapporte l’histoire du petit singe qui chaque matin et chaque soir léchait les pieds de l’Empereur. Il faisait ça si bien, avec tant de zèle (en poussant même des petits soupirs de plaisirs), que certains esprits s’en étonnaient.

Un jeune bonze un jour lui demanda : «  Est-ce que tu subis des pressions ?  ».

Le petit singe lécheur éclata de rire : « Des pressions ? pas le moins du monde, je suis libre, je lèche comme je veux, jamais l’Empereur ne me demande quoi que ce soit, libre je suis ! »

Le jeune bonze s’en alla voir un vieux bonze qui chaque jour assistait au lever et au coucher de l’Empereur.

« Est-ce que le singe lécheur subit des pressions, demanda-t-il ? »

- Pas le moins du monde, dit le vieux bonze, c’est inutile, il a été dressé comme ça, il a été choisi car son dressage est le mieux réussi. »

Le jeune bonze s’en retourna voir le petit singe lécheur.

« Quels sont les bons principes pour lécher les pieds d’un Empereur ?

- Un seul principe, dit gravement le petit singe lécheur, l’équilibre ! Il faut autant lécher le pied gauche que lécher le pied droit, sans préférence, sans jamais prendre parti. Ce n’est pas toujours facile. Certains jours, le pied gauche proteste car j’ai trop léché le pied droit, le lendemain c’est le contraire. Il faut chaque fois rétablir l’équilibre ».

Le petit singe lècheur parlait gravement, comme quelqu’un qui doit assumer de graves responsabilités morales et déontologiques.

Le jeune bonze alla poser la question au vieux bonze qui assistait au lever et au coucher de l’Empereur.

« Gauche ou Droite , l’Empereur s’en moque, dit-il, dès l’instant qu’il peut marcher et écraser la gueule des autres ».

Le jeune bonze s’en retourna voir le petit singe lécheur.

« Est-ce que c’est bon de lécher les pieds d’un Empereur ?

- Rien n’est plus savoureux, dit le petit singe lécheur , c’est un délice à quoi rien ne saurait être comparé »  

Le jeune bonze alla revoir le vieux bonze qui assistait au lever et au coucher de l’Empereur.

« En vérité, dit le vieux bonze, l’Empereur n’enlève pas ses sandales, le petit singe lécheur lèche les semelles. Il lèche la poussière, les taches, les déjections. »

Un jour, malencontreusement, l’Empereur en se levant écrasa le petit singe lécheur, qui en mourut. Aussitôt, un autre singe lécheur arriva, qui lécha la semelle de l’Empereur encore chaude du sang du brave petit singe précédent.

Mais comme disait Sally Mara, « Tiens bon la rampe ! »

Daniel Mermet, le 4 mars 2007
  

L'équipe de Là-bas attend vos commentaires ci-dessous !

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre... Vos conseils sont bienvenus !

Les Rendez-vous des Repaires

  • Rendez-vous le 25 avril pour un café repaire exceptionnel à Liffré en présence de membres de l’association France Palestine 35. Nous parlerons avec eux, évidemment, de la situation à Gaza et en Cisjordanie.

    Liffré

Dernières publis

Une sélection :

Retrouvez toutes nos émissions depuis 2012 sur Notre-Dame-des-Landes Lire

Le

À l’heure du réchauffement climatique et de la destruction acharnée de l’environnement, c’est un affrontement planétaire entre l’avidité mortelle du capitalisme face à la simple survie de ce monde. C’est la planète toute entière qui est la zone à défendre. Retrouvez notre dossier spécial ZAD, avec toutes nos émissions depuis 2012 :

Un reportage de Dillah Teibi et Jonathan Duong La SNCF fête les 80 ans de sa nationalisation… sans les cheminots (ou presque) AbonnésVoir

Le

« Personne ne pense à privatiser la SNCF ! » C’est la ministre Élisabeth Borne qui nous l’affirme lors de ce joyeux anniversaire pour les 80 ans de la SNCF. Joyeux ? Heu, disons modérément pour les cheminots de la CGT et de SUD-Rail qui se sont invités un peu rudement à la fête ce lundi 12 mars dans un contexte de tensions, depuis les déclarations du Premier ministre Édouard Philippe contre le statut des cheminots et la remise du rapport Spinetta.

LÀ-BAS Hebdo n°53, avec Eva JOLY ILS ONT DES MILLIARDS, NOUS SOMMES DES MILLIONS ! Écouter

Le

Chaque année, ils nous volent 80 milliards. Les évadés fiscaux ne risquent rien ou presque. Pour les poursuivre en justice, il faut l’accord du ministère des Finances, le fameux « verrou de Bercy » qui ne s’ouvre pas souvent. Il faut voir dans cette justice de classe une victoire culturelle des possédants.
Avocate, députée européenne, ancienne juge d’instruction, EVA JOLY continue le combat contre l’impunité fiscale.

Connaissez-vous Louis « Studs » Terkel ? Lire

Le

Presque inconnu en France, Studs Terkel est sans doute le plus populaire des journalistes de radio aux États-Unis. Mort en 2008 à 96 ans, il laisse une œuvre considérable, des milliers d’émissions réalisées pendant 45 ans, de 1952 à 1997, sur une radio de Chicago, WFMT.