L’ONU DÉNONCE L’EXPULSION DES ROMS À LA COURNEUVE

LA COURNEUVE C’EST PAS LA FÊTE POUR TOUTE L’HUMANITÉ

Le

Évacuation du Samaritain, l’un des plus vieux bidonvilles rom de France à La Courneuve, près de Paris, le 27 août 2015 (AFP / MIGUEL MEDINA)

À l’heure où la Fête de l’Humanité démarre au parc de la Courneuve, le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU condamne le gouvernement français pour sa « politique systématique d’expulsion de force des Roms » et dénonce « une politique punitive et destructrice » en ajoutant « il semble que ces expulsions forcées deviennent une politique nationale ».

Voilà une dénonciation qui rejoint et renforce les analyses d’Éric FASSIN ici même en juin dernier et que nous vous invitons à revoir (Éric Fassin, une politique de la race, 16’49)

Eric Fassin : Roms, une politique de la race
par Là-bas si j'y suis

Éric FASSIN sera notre invité dimanche à 13:30 sur notre stand à la Fête de l’ Humanité, L’HUMA SI J’Y SUIS (voir tout le programme !)

Dans son communiqué, L’ONU dénonce l’évacuation du SAMARITAIN, l’un des plus vieux bidonvilles Rom de France, le 27 août dernier à La Courneuve (93). Malgré une pétition des habitants (38 000 signatures), l’ intervention de personnalités comme Jacques Toubon ou Monseigneur Gaillot, la mobilisation de Médecins du Monde, de la Fondation Abbé Pierre, d’Amnesty International, etc... Malgré des propositions de solutions concrètes, au petit matin, douze cars de CRS furent envoyés pour évacuer les 80 familles du camp.

Gilles POUX, le maire PCF de La Courneuve qui assume avoir demandé cette évacuation, a dénoncé « l’État qui laisse les municipalités gérer seules ces problèmes ». Le Front National a exprimé son soutien au maire communiste. Pour les associations de soutien aux Roms, ce nettoyage s’inscrit dans la préparation de la conférence sur le climat, COP 21, qui aura lieu sur cet emplacement du 30 novembre au 11 décembre prochain.

Les Roms se retrouvent donc les victimes imprévues du changement climatique !

Pour protester contre l’absence de solution pérenne d’hébergement, des Roms ont installé leur campement sur le parvis et dans les jardins de la mairie de La Courneuve, pas loin de la fête de l’Humanité, où est présentée une grande expo de photos sur les Roms. En photo oui, mais pas en vrai dans mon jardin.

L'équipe de Là-bas attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Les Rendez-vous des Repaires

  • Bonjour tout le monde, ce mois-ci, le troisième jeudi du mois tombe le 20 décembre. Nous nous retrouverons à 18h30 au bar du Canigou à Villefranche de Conflent pour fêter les 8 ans du Café Repaire du Conflent. En effet, en décembre 2010, après huit ou dix manifestations sur Perpignan, pour refuser la (...)

Dernières publis

Une sélection :

La Guerre Des Idées, « LE DÉCHAÎNEMENT DU MONDE » : un entretien de Daniel Mermet avec François Cusset François Cusset : l’État brandit la violence pour cacher celle qu’il pratique AbonnésVoir

Le

Génocides, grandes boucheries, hécatombes, le siècle passé fut le plus violent de l’Histoire. Aujourd’hui la violence diminue, c’est ce que nous croyons, c’est ce que nous disent les experts. Pour François Cusset, la violence n’a pas reculé, elle a changé de formes et de logiques. Et la comparaison avec la violence « bien pire jadis » ou la violence « bien pire ailleurs » nous empêche de mesurer celle que le désastre néolibéral nous inflige aujourd’hui.

Les « invididus cagoulés », idiots utiles de Macron ? Une enquête de Dillah Teibi MANIP DE MANIFS ! AbonnésÉcouter

Le

« — L’histoire du flic déguisé en black bloc, vous la connaissez ? Et l’histoire des CRS qui avaient pour consigne de "les laisser casser" ? Si c’est vrai, alors les "individus cagoulés" qui brûlent des McDo seraient des idiots utiles manipulés pour faire diversion ?
— Ça alors, chef, vous croyez ?
— Écoute le reportage de Dillah Teibi, tu vas tout comprendre. »

Un entretien de Daniel Mermet avec Laurence De Cock et Gérard Noiriel Gérard Noiriel : une histoire populaire de la France AbonnésVoir

Le

Rares, très rares sont les intellectuels qui mettent le savoir non pas au service du pouvoir, mais au service du contre-pouvoir. L’historien Gérard Noiriel fait partie de ce courant-là, de ceux qui partagent les armes et les clés pour l’émancipation de tous. Depuis des années, avec notre film sur Howard ZINN, Une Histoire populaire américaine, on nous demande si un tel livre d’histoire existe sur la France. Et bien le voilà !