17 octobre 1961, un trou de mémoire d’Etat

Jean-Luc Einaudi, l’historien qui a défié Maurice Papon

Le , par L’équipe de Là-bas

Il ne se présentait pas comme historien mais comme citoyen. En 1991, son livre "La Bataille de Paris, 17 octobre 1961" a révélé au grand public un crime d’Etat commis en plein Paris et passé sous silence durant trente ans. Jean-Luc Einaudi est mort le 22 mars. C’était un ami de Là-Bas depuis la série d’émissions de 1991 basées sur son travail, puis dans son combat victorieux contre Maurice Papon en 1999. En hommage, vous pouvez réécouter l’émission du 19 février 2007.

Entre les pavés noirs, le sang se mêle à la pluie et se perd dans la Seine. Puis un silence de trente ans. Quelques ouvrages courageux, quelques recherches, quelques articles, mais sous un lourd couvercle.
Que s’est-il passé ce soir là à Paris ?
Lors d’une manifestation non violente qui leur était imposée, des dizaines d’algériens étaient assassinés par des fonctionnaires de police aux ordres de leurs supérieurs. Au vu et au su des rues, à Saint-Michel, sur les Grands Boulevards, dans la cours de la Préfecture de police, au Palais des sports. La presse pourtant couvre le drame, Paris Match, l’Express, l’Humanité. On s’indigne quelques jours, mais le silence étend son ombre. Un silence d’Etat pour un crime d’Etat.
Trente ans plus tard, voilà à quoi s’attaque cet homme là, un éducateur, un militant, un citoyen, un homme seul. Des historiens le reconnaitront comme tel, Pierre Vidal- Naquet soutiendra sa lutte pugnace et efficace.

En 1998, au tribunal de Bordeaux, Einaudi accuse Maurice Papon, le préfet instigateur du massacre. Papon le poursuit mais il perd, Einaudi l’emporte. Le 26 mars 1999, à quelques pas du pont Saint-Michel où des Algériens furent massacrés 38 ans plus tôt, le long travail têtu du citoyen Einaudi a porté ses fruits de justice. Une belle journée celle-ci, de celles qu’on n’oublie pas.

DM

L'équipe de Là-bas attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • La rencontre mensuelle sera dédiée à la lutte exemplaire des GM&S. Au programme : projection-débat autour du film d’Olivier Azam et Laure Guillot, Une histoire de la grève générale de la Commune au Front Populaire. Il y aura une caisse de solidarité (...)

    Limoges

  • Soirée débat/repas : avec Dominique Cellier, président de l’association Sciences Citoyennes. Comment définir et expliquer les nanotechnologies ? Où trouve-t-on actuellement les nanomatériaux ? Les principaux domaines d’application concernent l’informatique, l’énergie, la santé, l’alimentation mais aussi (...)

    Saint-Lô

  • Le café repaire angevin répond à l’appel à solidarité lancé par tous ceux qui luttent en Grèce. Rendez-vous le mardi 03 octobre (bar Le Challenge, 19h30 comme d’hab’) avec Pascal Franchet, président du CADTM France. Toutes les infos ici : (...)

    Angers

  • Exceptionnellement, ce Café Repaire aura lieu au cinéma La Turbine (rue Chorus 74960 Cran-Gevrier), pour l’avant-première nationale du film Irrintzina : le cri de la génération climat. Nous avons invité pour débattre après le film Corinne Morel Darleux, conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes et (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • « Apprendre toujours, partager ce savoir, soulager la misère et pour cela prêcher la révolution » disait Louise Michel. En octobre, il sera question de révolution pour ce premier café repaire de la saison. Plus précisément, nous nous pencherons sur ce que les révolutions portent comme projet (...)

Dernières publis

Une sélection :

La nouvelle ministre du Travail raconte (déjà) n’importe quoi AbonnésVoir

Le

Pour légitimer la réforme du code du travail, la ministre du Travail Muriel Pénicaud balance des comparaisons internationales pas toujours pertinentes. L’ancienne DRH de Danone affirme, notamment, que « tous les pays européens » plafonnent les dommages-intérêts en cas de licenciement abusif. C’est faux.
Alors qu’elle était interrogée sur la réforme du travail qui s’annonce par ordonnances et notamment (...)

Un article de Chris Hedges (truthdig.com) Donald Trump est le visage de notre idiotie collective Lire

Le

Impopulaire, Donald Trump ? Oui, mais dans son propre électorat, sa cote reste forte, 85% en moyenne, et les Républicains ont la majorité au Congrès, à la Chambre des Représentants comme au Sénat. Pour le journaliste militant Chris HEDGES, nous refusons de voir l’effondrement qui vient. Donald J. TRUMP n’est pas la maladie, il est le symptôme. Nous vous proposons la traduction de son article publié sur Truthdig, « Le Règne des Idiots », qui fait penser au film formidable de Mike Judge, IDIOCRACY (2006).