Balade(s) musicale(s)

Et plein de musiques de là-bas pour les fêtes !

Le

Des chansons et des musiques, cueillies au fil des kilomètres, au cours du long voyage de Là-bas du bout du monde au coin de la rue. Aucun studio, aucun disque, juste un nagra pour garder quelques grâces, quelques rires, quelques mots d’amour ou de luttes, dans la voix d’une femme Tchétchène, dans un fado à Lisbonne, dans une cave d’Irancy dans l’Yonne, dans une berceuse chantée dans une barque sur le Fleuve Jaune ou encore ce gamin de São Paulo qui fait la manche en chantant sous le nez des touristes qui ne comprennent pas sa langue « ta charité tu peux te la foutre dans le cul ». Voilà de quoi retrouver la pêche pour démarrer une belle année, avec Là-bas, bien sûr !

Balade musicale

Première diffusion le 21 mai 2010.

[RADIO] Ballade musicale

Amérique latine, la musique c’est pas du folklore

Corrido, cumbia, salsa, boléro... On pense rythmes colorés et exotiques, mais si on écoute les paroles, ce n’est pas du tout du folklore ! Actualité, faits divers, légendes, contes souvent très violents, et luttes sociales. Au Honduras, en Colombie, au Mexique, en Bolivie, les chansons populaires sont très présentes et parfois interdites, mais beaucoup plus écoutées que les musiques yankee. Une résistance à la culture dominante nord-américaine, une résistance musicale qui accompagne les mouvements sociaux en Amérique du Sud, avec une excellente traduction d’Antoine Chao en personne !

(Reportages sur la frontière États-Unis / Mexique : Antoine Chao, Giv Anquetil et Daniel Mermet. Première diffusion le 05 juin 2013.)

[RADIO] Amérique latine, la musique c’est pas du folklore

images :
- José Malhoa, « O Fado », 1910, Museu da Cidade, Lisboa
- photomontage : Représentation des « Adelitas » de la Révolution Mexicaine / Ilustración de Matt Taylor

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Une série d’histoires dans les luttes pour l’émancipation, racontées par Olivier Besancenot La sécurité sociale ou le communisme « déjà là » AbonnésVoir

Le

Et si le mode d’emploi pour l’émancipation était là, sous nos yeux, sans qu’on s’en aperçoive ? Comme dans La lettre volée, où Edgar Poe imaginait que le précieux document dérobé était introuvable justement parce qu’il n’était pas dissimulé mais placé en évidence, aux yeux de tous. Bernard Friot appelle cette lettre volée un « déjà-là » communiste : des conquêtes sociales qui ont permis à certains pans de la société de fonctionner, au sein de la société capitaliste, selon des principes socialisants. Exemple ? La Sécurité sociale. Olivier Besancenot vous rappelle en quoi la Sécurité sociale est plus qu’une assurance d’intérêt général : une institution révolutionnaire.

En hommage à Michel Étiévent, un reportage de François Ruffin sur Ambroise Croizat. Radio. PODCAST AMBROISE CROIZAT ET MICHEL ÉTIÉVENT Accès libreÉcouter

Le

Vous connaissez mieux le premier nom que le second. Pourtant, c’est lui, Michel Étiévent, qui a contribué à faire connaître Ambroise Croizat, le père de la sécurité sociale. C’était il y a dix ans, un reportage d’un certain Francois Ruffin faisait découvrir Croizat aux auditeurs de Là-bas. Oui, découvrir. Le nom d’Ambroise Croizat ne figurait ni dans les dictionnaires, ni dans la plupart des mémoires. Il faut dire qu’il avait le tort d’être communiste, et d’avoir mis en place le régime de la Sécu et une série de protections sociales quand il était ministre du Travail entre 1945 et 1947. Une brèche inadmissible que certains s’efforcent de colmater depuis avec un certain entêtement.

Une pieuvre dans la baignoire ! Reportage de Sophie Simonot (février 1995). PODCAST Peur bleue ou mort de peur ? Et vous ? Accès libreÉcouter

Le

Le tonnerre dans la nuit, le trou d’air dans l’avion, la pieuvre dans la baignoire, C’est fou la peur, c’est flou. C’est parce que c’est flou que ça fait peur, c’est tapi, c’est caché en nous, c’est l’inhumain dans l’homme. Il y en a de belles des peurs...Aujourd’hui la peur, les jetons, les moules, la trouille, les avoir à zéro...