« L’inceste, le dire et l’entendre » de Andréa Rawlins, sera diffusé le 26 septembre (Fance 3). Parmi les témoignages, celui de Corinne Masiero.

Corinne Masiero et les Vaginites en concert pour Là-bas !

Le

Corinne Masiero et les Vaginites
par Là-bas si j'y suis

JE TE SUCERAI PAS AVEC LES YEUX OUVERTS

« L’inceste, le dire et l’entendre », le film d’Andrea Rawlins sera diffusé le 26 septembre à 23:10 sur France 3. Parmi les témoignages, celui de Corinne Masiero. Voilà un bon prétexte pour (re)voir la vidéo du concert de CORINNE MASIERO et LES VAGINITES du 28 mars pour la chaude (!) soirée de LÀ-BAS à la Flèche d’or.

« C’est décoiffant », dit une dame en sortant. C’est pire. C’est une rage grinçante et profonde qui veut péter le mur de silence autour des violences sexuelles. Mais pas seulement. Ça vient de loin et toutes les trois savent de quoi elles parlent et de quoi elles crient. Et de quoi elles rigolent aussi. Elles appellent ça du « Punk Opera ». Il y a Audrey et Stéphanie Chamot, les soeurs jumelles et Corinne Masiero qui bat tout les records d’audience a la télé à chaque diffusion de Capitaine Marleau avec sa chapka et les vannes de son cru. (Non, aucun jeu de mot ici). On se souvient aussi de Louise Wimmer et de ses poilades avec Blanche Gardin.

Beaucoup d’artistes gèrent leur capital de popularité comme les rentiers qui font des placements en suivant le cours de la bourse. Corinne Masiero s’en fout, elle balance tout. On se souvient de son apparition à la soirée des César. Ça n’a pas fait l’unanimité. Elle croit qu’en jetant des grains de sable comme ça, ça peut enrayer le système. Nous aussi on croit ça. Même si on peut pas vous assurer que ça marche à tous les coups. Mais ce coup-là, le voilà. On en est pas peu fier. Si ça ne vous touche pas c’est que votre blindage est trop épais ou que vous êtes une personne bien élevée. On a prévenu les médias mainstream et même la presse people. Curieusement on n’a pas eu d’écho, curieusement. Donc on compte sur vous pour faire circuler, il y a quelque chose à voir.

Et merci à nos trois frangines, modestes et géniales et merci à l’équipe de la Flèche d’or !

D.M.

Écouter l'émission version radio

[VIDEO] Corinne Masiero et les Vaginites en concert pour Là-bas !

réalisation : Jonathan Duong et Cécile Frey
image : Ugo Simon, Brendan Vinet, Louise Bernard Pallas, Marine Jezzi, Alexis Martzolf, Alicia Warin
son : Sylvain Richard, Alexandre Lambert, Jules Krot, Arthur Braesh, Mathieu Nubul, Justine Candiot, Samuel Kesmedjian
lumière : Valé, Samuel Kesmedjian
moyens techniques : Easy Backline, La Ressourcerie du Spectacle, Tapages, Tigre Productions, La Flèche d’Or
régie : Charles Guego
préparation : Zoé Marsault, Corinne L’hoist (Collectif Prod), Leila Gicquel, Valé, Élodie Couratier

Un grand merci à l’équipe de la Flèche d’or

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

DÉSENTUBAGE. Un démontage d’une émission de Tébéo-TébéSud Heureusement que tous les journalistes ne font pas comme Inès Léraud ! AbonnésVoir

Le

Depuis des années, Inès Léraud enquête sur les horreurs de l’agroalimentaire en Bretagne. Pas facile. Ce beau monde est très malin pour s’entourer de silences et de connivences. Il faut de l’entêtement et du temps. Pour être têtue, elle est têtue, Inès. On la connaît, c’est une ancienne modeste et géniale de Là-bas. Et pour avoir le temps, elle s’est installée pendant quatre ans dans un village au cœur de la Bretagne.

Rencontre avec l’archéologue britannique David Wengrow, qui publie une « nouvelle histoire de l’humanité » avec David Graeber Et si l’histoire de l’humanité n’était pas celle que vous croyiez ? AbonnésÉcouter

Le

Et si l’histoire de l’humanité n’était pas celle que vous croyiez ? C’est la promesse ambitieuse du dernier livre de David Graeber, Au commencement était… Une nouvelle histoire de l’humanité. Anthropologue et anarchiste britannique, David Graeber est connu aux États-Unis pour son engagement dans le mouvement Occupy Wall Street. En France, on se souvient de lui pour ses travaux sur l’histoire de la dette (Dette : 5 000 ans d’histoire), sur la bureaucratie (Bureaucratie, l’utopie des règles) et sur les boulots à la con (« bullshits jobs »). Avant de mourir d’une maladie en 2020, David Graeber avait eu le temps de terminer cette nouvelle histoire de l’humanité avec l’archéologue David Wengrow.

Première guerre mondiale : la mémoire des auditeurs de Là-bas. Un reportage de Thierry Scharf (2002) Les lettres de Craonne Accès libreÉcouter

Le

En novembre 1998, Là-bas si j’y suis avait proposé aux auditeurs une série d’émissions pour commémorer la 1ère Guerre mondiale et les centaines de milliers de sacrifiés de cette Grande boucherie. Quatre émissions qui ont beaucoup marqué les auditeurs, à la suite desquelles nous avions reçu des dizaines de témoignages, de lettres manuscrites, de messages sur le répondeur. Une avalanche de souvenirs que (...)