Aider les migrants ou les jeter à la mer ? Retour sur nos reportages.

Cédric Herrou condamné pour aide aux migrants

Le

D’un côté Cédric Herrou à nouveau condamné pour aide aux migrants, de l’autre un navire de militants d’extrême droite qui patrouille impunément en méditerranée avec pour but de repousser les embarcations de migrants, ce qui les condamne "à une mort certaine" selon le chercheur François Gemenne. Retour sur nos reportages avec Cedric Herrou et sur le poignant témoignage de Kadija. Avec en plus, l’indispensable visite guidée du camping Herrou par Didier Super.

Mardi 8 août, le cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné Cédric Herrrou à quatre mois de prison avec sursis pour son aide aux migrants. Déjà condamné en février, le "Robin des Droits" ne veut ni se taire ni cesser d’accueillir et de soutenir les migrants dans leurs droits. Sans surprise, Christian Estrosi et Eric Ciotti se surpassent pour dénoncer le "trafiquants de migrants". Mais "en même temps" comme dit monsieur Macron, le C-STAR, un navire de 40 mètres affrêté par des militants d’extrême droite, patrouille en totale illégalité avec pour but de barrer la route aux embarcations de migrants et de les renvoyer vers les côtes africaines, ce qui les enverrait vers une mort certaine. Jusque là, cette milice qui affiche "défendre l’ Europe" qui pourrait finir "par adopter la charia" a été refoulée par plusieurs pays. Le navire est actuellement bloqué en Tunisie par des pêcheurs anti racistes et par le syndicat tunisien UGCT, mais ni les patrouilles de l’OTAN ou de FRONTEX qui en charge du contrôle officiel de cette zone, ne sont intervenues jusque là. Mais nul doute que messieurs ESTROSI et CIOTTI vont promptement dénoncer avec force cette entreprise légèrement nauséabonde. Eric CIOTTI s’est félicité de la peine infligée à Cédric HERROU : "La justice dit enfin clairement que M. Herrou est un délinquant qui instrumentalise la détresse humaine. Son action est dangereuse !". Nul doute qu’un commentaire aussi courageux sera suivi d’une condamnation de l’action non moins dangereuse de l’extrême droite. Faute de quoi monsieur CIOTTI pourrait être accusé de complicité par de mauvais esprits.

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

Voir aussi

Didier Super au camping Cédric Herrou

https://www.facebook.com/didiersuper/videos/10155350350876807

Un petit conseil pour tous les chômeurs qui veulent prendre de vraies vacances à prix malin !

Sur notre site

À écouter

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Dialogue Clémentine AUTAIN / Alain GRESH LE COMPLOT ISLAMO-GAUCHISTE AbonnésÉcouter

Le

D’où vient le terrorisme ? De Clémentine Autain et de ses semblables, les islamo-gauchistes. Voilà l’ennemi, voilà le combat du premier ministre Manuel Valls contre, dit-il, « ces capitulations, ces ambiguïtés avec les Indigènes de la République, les discussions avec Mme Clémentine Autain et Tariq Ramadan, ambiguïtés entretenues qui forment le terreau de la violence et de la radicalisation. »

Les profiteurs d’abîme. Message d’une prof de français Accès libreLire

Le

« Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes », disait Henri Calet. Le pays entier est sous le choc, et faire ce métier de comprendre et de faire comprendre est impossible aujourd’hui. « Expliquer, c’est excuser ». La raison n’est pas de saison, il y a un temps pour la décence et le silence. Mais les profiteurs d’abîme n’attendent pas. Les gros médias se surpassent et la plupart des personnages politiques, des sanglots dans la voix, ne reculent devant rien pour racoler des voix en enfonçant une haine profonde dans le pays.

RECONFINEMENT OU PAS RECONFINEMENT ? UNE NOUVELLE SÉRIE DES RENCONTRES DE SOPHIE EN HUIT ÉPISODES [PODCAST] Faire l’amour à fond, perdre son boulot, devenir dingue, faire du tricot : en cas de reconfinement, comment ferez-vous ? [INTÉGRALE] AbonnésÉcouter

Le

Faire l’amour à fond, perdre son boulot, devenir dingue, faire du tricot ? Reconfiné, pas reconfiné : comment vivre cette histoire de fou ? Bourgeois, prolos, jeunes et moins jeunes, Sophie Simonot a baladé son micro de Saint-Denis à Roubaix. Voici une nouvelle série des RENCONTRES DE SOPHIE. Huit épisodes aux petits oignons.