Chaque mois, une sélection de nos articles que vous avez préférés

Ce que vous avez préféré en mai

Le

WOKE, c’est quoi ? Un fantasme des réactionnaires en quête d’ennemi…

François CUSSET, à la fois écrivain, chercheur et historien des idées, désosse la « panique woke ». Un entretien à voir ici : https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/woke-c-est-quoi-un-fantasme-des-reactionnaires-en-quete-d-ennemi

Feu nourri contre Mélenchon

Qu’est-ce que la « nouvelle union populaire écologique et sociale » ? Un rassemblement d’« islamistes », de « musulmans radicaux », de « wokistes » et d’« ultra-gauche ». Jonathan Duong et Dillah Teibi vous ont concocté un florilège des commentaires déchaînés contre la gauche : https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/feu-nourri-contre-melenchon

Ruffin repart pour un tour : fanfare, pétanque, karaoké et chiffon rouge

À Flixecourt, mairie toujours communiste depuis 1965, le RN a fait 44 % au premier tour. C’est là que François Ruffin lance sa campagne. Un reportage de Dillah Teibi dans la France des jetables : https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ruffin-repart-pour-un-tour-fanfare-petanque-karaoke-et-chiffon-rouge-1-2

Olivier Besancenot : pour un vrai socialisme autogestionnaire !

Josip Broz Tito est nommé secrétaire général du Parti communiste de Yougoslavie par Staline, en 1937. Une petite dizaine d’années (et une guerre) plus tard, Tito prend le pouvoir, s’émancipe de la tutelle soviétique et romp avec Staline en 1948. Peut commencer alors l’aventure du socialisme autogestionnaire yougoslave, qui en inspirera plus d’un, et qui voudra autant rompre avec l’économie de marché du capitalisme qu’avec la planification du communisme stalinien : https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/Olivier-Besancenot-pour-un-vrai-socialisme-autogestionnaire

La guerre en Ukraine vue du Moyen-Orient

Comment les pays du Moyen-Orient voient-ils le conflit en Ukraine ? Éléments de réponse avec Alain Gresh, directeur de OrientXXI.info et AfriqueXXI.info : https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-en-ukraine-vue-du-moyen-orient

Le Mercredito #03 : Nous voilà censurés, mais par qui et pourquoi ?

Censuré le Mercredito N°2 ! Mais par qui et pourquoi ? Nous revoilà avec le vieux débat devant les images, celles qui sont convenables et celles qui ne le sont pas. Ce n’est plus l’église qui le dit, ni le juge, ni le sage, c’est Facebook, c’est Youtube, c’est twitter qui décident ce qui est bien et mal : https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/le-mercredito-03-nous-voila-censures-mais-par-qui-et-pourquoi

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Violences policières, impunité, une tradition française [ARCHIVES] Charonne, un crime d’État Accès libreÉcouter

Le

8 février 1962. La police charge, les manifestants s’écrasent dans l’escalier du métro Charonne, les flics cognent et balancent des grilles d’arbres sur la foule. Neuf morts, des dizaines de blessés. Une émotion énorme. Il aura fallu attendre 60 ans pour que l’État du bout des lèvres rendent aujourd’hui hommage aux victimes mais en se gardant bien d’évoquer les vrais responsables de ce crime d’État. Voici notre émission de 2002, avec Pierre Vidal-Naquet, Alain Cuniot, Didier Daeninckx, et nos amis de la Compagnie Jolie Môme qui avaient créé une chanson pour ce reportage. Sans oublier Leny Escudero...

L’édito du mercredi, c’est le Mercredito ! Par Daniel Mermet (VIDÉO et PODCAST) Le Mercredito #29 | Il y a 80 ans, la bataille de Stalingrad AbonnésVoir

Le

Stalingrad, 2 février 1943. La victoire au bout de 200 jours et deux millions de morts. Comme prévu, Poutine n’a pas manqué de récupérer cet anniversaire dans le conflit actuel, en rapprochant l’Ukraine de l’Allemagne nazie. Un nouveau buste de Staline a notamment été inauguré pour l’occasion. Dans la crainte d’être soupçonné d’apporter de l’eau à son moulin, les grands médias n’ont guère évoquer cet anniversaire, alors qu’il s’agit d’un des plus grands évènements du XXe siècle, que nous vous racontons dans ce Mercredito spécial.