Aaaaaah, c’était bien cet été…

Le

Merci ! Vous avez été encore très nombreux cet été à nous suivre Là-bas. Merci surtout de votre intérêt pour notre série inédite sur l’ART BRUT, une découverte pour beaucoup, on n’en est pas peu fier.

Et bienvenue à nos nouveaux abonnés, nos nouveaux AMG [1] très futés qui ont profité de notre offre spéciale.

Aussi, pour repartir du bon pied, bonne nouvelle, l’offre spéciale est prolongée jusqu’à la fin du mois de septembre !

Abonnez-vous en cliquant sur ce lien.

Des nouveautés, des nouvelles têtes, des surprises, les émissions et les chroniques habituelles, toute l’équipe [2] est repartie pour un tour. C’est déjà notre 10e saison sur la toile et c’est la 35e depuis le début de Là-bas en septembre 1989 ! Et si l’aventure continue, et si Là-bas se porte bien, et si nous pouvons travailler pour vous en toute indépendance et en toute liberté, sans publicité, sans subvention, sans le moindre généreux milliardaire, c’est grâce à vous, chers AMG, chers Abonnés modestes et géniaux.

Bien sûr, l’aventure reste fragile, et bien sûr nous avons besoin de vous pour continuer et pour nous développer.

Alors, abonnez-vous, réabonnez-vous, offrez des abonnements, faites un don.

Et s’il vous faut des arguments, voilà quelques douceurs laissées sur le forum :

« Moi je dis merci à VOUS femmes et hommes de Là-bas ! Je reste éveillé, je ris et je m’interroge grâce à vous et votre curiosité. Et comme dirait la voix-off : « ce n’est qu’un combat, continuons le début… »

Cyril Obrecht

« LÀ-BAS, et toute la bande à Daniel, sans en oublier aucun (la bise à Didier, ah non, ma femme me dit DES bises à Didier), sans oublier ceux qui sont aux machines, montage, web, etc., devrait être prescrit ET remboursé par la Sécu, LÀ-BAS bien plus efficace que n’importe quel antidépresseur, parfois ça énerve, parfois ça déprime, parfois ça fait rire, ça dérange, ça décoince, ça décoiffe, ça sulfate dans les neurones façon Raoul, souvent souvent souvent, ça fait réfléchir, trop parfois, oui des fois la lobotomie-anasthésie-catatonie médiatique serait plus confortable sur Info-merdias… mais bon, ça fait aussi se sentir bien vivant. Merci à tous, continuez, on est là ! »

ZAMBGIL

« LÀ-BAS, c’est pire que la « méth » ; pire que l’alcool, pire que le tabac, pire que les femmes, même… C’est tous les jours, et plusieurs fois par jour, on apprend, on rigole, on se lamente, on se réjouit, bref on se « culturise »l’esprit. On aime Mermet, on aime Dillah, on aime Jonathan, jamais oublier l’inoubliable Porte… Bref c’est plus de l’addiction, c’est de l’idolâtrie, mais c’est mieux que les anxiolytiques et les antidépresseurs. Continuez, vous êtes la bouteille à oxygène dans les plongées aventureuses de la noirceur de certains de nos congénères (en un seul mot…). »

JEAN GELBSEIDEN

« Je confirme, Jean !!! LBSJS, c’est le régulateur de nos tensions, la soupape de sécurité de nos cerveaux contre les électrochocs du gouvernement qui aimerait bien nous voir tous dans les limbes comateuses d’un système à l’agonie !! L’union fait la force comme l’oignon fait la soupe !!! »

FRAN’S’

Voilà, on vous le fait pas dire, alors en route !

Daniel Mermet

Notes

[1Abonnés modestes et géniaux.

[2L’équipe permanente : Dillah, Leila, Jonathan, Zoé, Sylvain, Amélie, Jeanne, Daniel, Élodie, Cécile, Taha, Olivier, Julie.

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

« L’inceste, le dire et l’entendre » de Andréa Rawlins, sera diffusé le 26 septembre (Fance 3). Parmi les témoignages, celui de Corinne Masiero. Corinne Masiero et les Vaginites en concert pour Là-bas ! Accès libreVoir

Le

« L’inceste, le dire et l’entendre », le film d’Andrea Rawlins sera diffusé le 26 septembre à 23:10 sur FR3. Parmi les témoignages, celui de Corinne Masiero. Voilà un bon prétexte pour (re)voir la vidéo du concert de CORINNE MASIERO et LES VAGINITES du 28 mars pour la chaude (!) soirée de LÀ-BAS à la Flèche d’or.

Un album en images de la montée au mur des Fédérés Depuis 150 ans, comment a-t-on commémoré la Commune ? Accès libreVoir

Le

Chaque année, au temps des cerises, nous célébrons la Commune de Paris. Chaque époque a sa manière de commémorer : 1936, 1945, 1971, 2021… Des images qui en disent plus sur le présent que sur la Commune elle-même ! Des trotskystes aux libertaires, du communiste Maurice Thorez au socialiste Pierre Mauroy, des survivants des camps nazis aux francs-maçons, de l’Union des femmes françaises à Force ouvrière, voici quelques images au fil du temps pour dire : la Commune n’est pas morte !

Leon Redbone est mort « à 127 ans » Ne parlez pas de moi quand je serai parti Accès libreVoir

Le

Leon Redbone a poussé l’élégance jusqu’à permettre au journaliste du service « nécrologie » de profiter de son week-end. « Please don’t talk about me when I’m gone », avait-il chanté. Crooner anachronique, dandy énigmatique, un look à la Zappa et la moustache de Groucho (qui lui-même affirmait avoir emprunté sa moustache à sa femme de chambre). Impeccable prince sans rire, vendredi, Leon Redbone a fait cet élégant petit salut de la main en effleurant le bord de son panama. Le dernier. N’en parlons plus, donc. Mais écoutons. Leon laisse un merveilleux chef-d’œuvre de musique populaire, originale, belle et drôle. Qui peut résister à son Diddy Wa Diddie, son Shine on harvest moon ou son Champagne Charlie ? Chapeau !