Mercredi 21 janvier 19 heures…

21 janvier, voilà le nouveau Là-bas !

Le , par L’équipe de Là-bas

(dessin : Tomi Ungerer, 1970)

Ils nous ont enterrés mais ils ignoraient que nous sommes des graines. C’est le premier message adressé par une auditrice après la suppression de Là-bas si j’y suis en juin dernier. Nous en avons fait un mot de passe pour tenir le coup et pour rebondir de plus belle. Nous sommes des graines. Mais aujourd’hui nous sommes sens dessus dessous. On enterre nos camarades de Charlie assassinés, c’est comme une étoile au fond d’un trou.

Et ce mot de passe prend toute sa force et son envol. Profitant de l’état de choc les profiteurs d’abîme sont à la manœuvre, faux-culs ordinaires ou grands faucheurs de vie. Guerre de race, guerre de classe, c’est la guerre, ils nous l’avaient bien dit. Et nous n’avons que des crayons, des papiers, des images et des paroles en l’air. Mais nous sommes des graines. Et vous aussi.

La preuve : le 21 janvier à 19 heures le nouveau Là-bas verra le jour ! Grâce à vous, grâce à ce formidable soutien, ça y est, Là-bas passe de la trappe à la toile. Depuis septembre plus de 13 000 abonnés sont venus et ce n’est qu’un début ! À ce rythme nous allons pouvoir lancer le 7-9 NEUF très vite dans les mois qui viennent, tout dépend des nouveaux abonnés qui vont nous rejoindre.

Rappelons que pour défendre son indépendance, notre association est uniquement financée par vos abonnements, pas de publicité, pas de subvention, pas d’actionnaire. Il faut encore 10 000 abonnés pour lancer le 7-9 NEUF, c’est à notre portée, mais NE LÂCHONS RIEN !

Mais déjà première étape, dès le 21 janvier à 19 heures nous lançons un LÀ-BAS HEBDO de deux heures. Chaque jeudi à 19 heures la nouvelle équipe présentera reportages, entretiens, chroniques en direct, sur la-bas.org

Puis progressivement, au fil des semaines, articles, enquêtes et reportages seront proposés, en radio mais aussi en texte ou en vidéo. Déjà nous avons repris l’émission mensuelle avec le Monde diplomatique. Côté archives, plus de 2 000 émissions sont à ré/écouter en accès libre. Et les fidèles AMG des Repaires de Là-bas si j’y suis se retrouvent sur le nouveau site.

Autres bonnes nouvelles :

  • Une surprise pour chaque abonné ! D’ici quelques jours chaque abonné disposera d’une page personnelle de blog, sur laquelle il/elle pourra publier des contenus et contribuer ainsi aux débats et aux engagements de Là-bas
  • Le répondeur ! Il est rétabli. Vite soyez dans la première émission, laissez votre message au 01 85 08 37 37
Invités de l’émission du 21 janvier (19-21 heures en direct sur la-bas.org) :

Frédéric LORDON, Éric TOUSSAINT (du CADTM, le Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde), Renaud LAMBERT et Serge HALIMI (du Monde Diplomatique), Didier PORTE, Agnès ROUSSEAUX (de Basta !), Gérard FILOCHE, Raphaël LIOGIER (de l’Observatoire du religieux) et quelques autres...

Quelques-uns des thèmes abordés :

  • CHARLIE ou PAS CHARLIE ?
    Émotion et récupération. Emballement et dégrisement.
  • SYRIZA et PODEMOS  : en Grèce le succès de SYRIZA peut entraîner des bouleversements dans toute l’Europe, lesquels ? En Espagne, PODEMOS suscite l’espoir. Une nouvelle façon de faire de la politique ?
  • La France islamisée ? Les récents attentats marquent une victoire pour les théoriciens de la guerre des civilisations. L’islamisation n’est-elle qu’un mythe et une obsession collective ?
  • Ce que Gérard Filoche pense de la loi MACRON.
  • La chronique de Didier Porte.
  • Reportages : Anaëlle Verzaux, Gaylord Van Wymeersch.

Rendez-vous mercredi 21 janvier à 19 heures, en direct sur la-bas.org !

(grâce aux Abonnés Modestes et Géniaux, cette première émission sera exceptionnellement offerte à tous pendant deux jours, puis réservée aux seuls abonnés, alors… ABONNEZ-VOUS !!)

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

HOMMAGE À YANN AUGRAS, PORTE-PAROLE DE LA LUTTE DES GM&S (VIDÉO 12:35) Mort accidentelle d’un résistant Accès libreVoir

Le

Yann Augras est mort. Un accident de voiture en sortant du boulot, le 11 juin, sur une route de la Creuse, près de chez lui. Aucun mot ne peut dire l’émotion, aucun, sauf les oiseaux qu’on entendait pendant la minute de silence au cimetière avec les drapeaux de la CGT au-dessus des gens, immobiles avec ces masques étranges. Les oiseaux ne se taisent pas et les copains de Yann ne vont pas se taire. Ces masques ne sont pas des bâillons. Le temps de ramasser le drapeau, ils vont continuer la lutte. Ils savent que c’est la seule consolation possible.

LES DICTIONNAIRES EN DEUIL, ROBERT PLEURE ALAIN (hommage) ALAIN REY : QUEL FUT SON DERNIER MOT ? Accès libreÉcouter

Le

Le plus populaire des grands érudits, le plus expressif des vocabulistes mais surtout, au-delà de son colossal travail pour Le Robert et autres dictionnaires en tous genres, Alain Rey a fait comprendre toute l’importance des mots et du langage, l’inventivité intarissable des humains, les hasards des sonorités des bouches et des corps, et d’abord comment les mots ensorcellent, comment les mots sont des cages et les armes les plus puissantes des puissants.

Pour des milliers de prostituées, une misère sans aide OUI, JE SUIS UNE PUTE, ET ALORS ? QUE DEVIENT SAM ? AbonnésÉcouter

Le

Oui, je suis une pute, et alors ? SAM le proclame bien fort. Elle assume. Mais les infirmières de la sexualité publique sont dans une mauvaise passe, et même plus de passes du tout. Ce salaud de Covid a chassé le client, et SAM ne s’est pas encore convertie au télétravail. En plus de ça, il y a cette loi de 2016 qui pénalise le client, et comme beaucoup de ses 30 000 collègues, elle a vu son chiffre d’affaires s’effondrer. Et aucun filet social. Juste un RSA et encore. Et ces vaches de bourgeois qui les appellent des filles de joie.

La pollution atmosphérique tue vingt fois plus que la Covid-19 1972 : DES VÉLOS, PAS D’AUTOS ! Accès libreVoir

Le

La Covid-19 nous a obligés à faire passer nos vies avant l’économie. Mais maintenant, retour à la normale. Avec la pollution atmosphérique qui tue vingt fois plus, l’économie passe avant nos vies. Voici un petit retour sur la première manif écolo en faveur du vélo, le 22 avril 1972, organisée par les Amis de la Terre et suivie par 25 000 doux dingues…