Le

Pour patienter jusqu’au 21 janvier, réécoutez nos précédentes émissions avec Rony Brauman et Franck Lepage :

29 mars 1999 : « Éloge de la désobéissance »

« Selbstdenken », penser par soi-même, un mot qui peut illustrer une des grandes controverses du XXème siècle autour de la thèse de Hannah Arendt, la « banalité du mal ». En 1999, Rony Brauman et Eyal Sivan réalisent le film Un spécialiste, portrait d’un criminel moderne, un documentaire construit sur les 350 heures filmées lors du procès d’Adolf Eichmann en 1961, vues à travers l’analyse qu’en fit Hannah Arendt dans Eichmann à Jérusalem : rapport sur la banalité du mal. Le livre allait déclencher une très violente controverse et des attaques contre son auteure.

Un entretien de Daniel Mermet avec Rony Brauman et Eyal Sivan, à (ré)écouter ici : la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/mai-530/eloge-de-la-desobeissance


06 novembre 2013 : « Trois réacs à la FIAC »

Un vrai succès ! 40ème Foire Internationale d’Art Contemporain, 75 000 entrées en 5 jours, 15 000 V.I.P., 35 euros l’entrée. C’est formidable, ils sont ravis, ils sont contents, voilà un domaine qui ignore crise et récession. Un Basquiat a ainsi été vendu 5 millions de dollars, 17 pièces de Lewis Baltz ont trouvé preneurs entre 10 000 à 15 000 dollars, et l’artiste chinois Hu Jieming a vendu une pièce à 880 000 dollars. Donc tout se passe bien, mais voilà que trois réacs s’invitent à la FIAC…

Un reportage de Giv Anquetil et Daniel Mermet, avec Franck Lepage, à (ré)écouter ici : la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2013-14/novembre-536/trois-reacs-a-la-fiac

L'équipe de Là-bas attend vos commentaires ci-dessous !

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

Le rentier a tué le routier. Un grand reportage radio de Sophie Simonot Le blues du routier (1/2) AbonnésÉcouter

Le

Qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand, toi ? Routier, on disait. Routier c’était comme pompier, pilote de guerre, ou scaphandrier. Le routier c’était un héros, c’était la machine, c’était la route, c’était la nuit. Et aujourd’hui ? Le rentier a tué le routier. Sophie a fait la route avec Antoon et avec son blues beau comme un camion. Un grand reportage radio en deux étapes.

Les prisons sont pleines mais elles sont vides de sens. Un rapport sur l’horreur carcérale PRISON DE FRESNES, T’ES MOINS QU’UN RAT AbonnésVoir

Le

On marche dans la merde de rat dans la prison, il y en a partout, on est bouffé par les poux et les punaises de lits, la bouffe est pourrie, on est neuf par cellule, on se fait cogner par les surveillants.

Cette fois, c’est la prison de Fresnes qui fait l’objet d’un rapport explosif. Nous recevons Adeline Hazan, contrôleure générale des lieux de privation de liberté, et Yoan Karar, surveillant membre du Syndicat National Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE.

CONTRE L’ÉCOLOGIE DE MARCHÉ (RADIO 50’51) ANDRÉ GORZ, LEUR ÉCOLOGIE ET LA NÔTRE Écouter

Le

« Une politique écologiste est une politique nécessairement anticapitaliste » Dés le début des années 70, André GORZ, le père spirituel de l’écologie politique, dénonçait la récupération de l’écologie par la puissance capitaliste. La COP21 a montré la totale domination des grandes entreprises sur les États. On dit merci à EDF, Exxon, BNP-Paris Bas, Chevron et tout leurs amis qui ont financé la conférence. Grâce à vous désormais les tigres ne mangeront que de la salade verte. Pour ceux qui en douteraient, nous vous proposons cette heure avec André GORZ (...)

Entretien, Daniel Mermet avec Christophe Fourel. (Archives de l’émission « À voix nue » (France Culture, Marie-France Azar, 1991).

Libérez l’entrepreneur qui est en vous ! Un reportage de Sophie Simonot Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance AbonnésÉcouter

Le

Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Et bien c’est simple, devenez freelance ! Suivez avec nous ce stage de quatre jours et vous allez devenir « le capitaine de vous-même » ! L’Académie du freelance vous attend. Emmanuel Macron le proclame : « la France est un pays d’entrepreneurs ». Toute enthousiasmée, Sophie Simonot a voulu rencontrer cette jeunesse pleine d’avenir. Miroir aux alouettes ?