Méharées et autres textes

Il aimait passionnément les poissons, surtout les scaridae. Il aimait la biologie, l’écologie, l’humanisme et le désert qu’il a parcouru pendant 60 ans. Théodore Monod est mort en 2000, laissant une œuvre imposante derrière lui. Dans la collection Thesaurus, Actes Sud a rassemblé ses textes les plus importants. Méharées, Maxence au désert, l’Émeraude de Garamantes, Plongées profondes, Majâbat al-Koubrâ. Plus de 1500 pages, comme une initiation au voyage et une ode à la découverte de l’ailleurs, écrites par un éternel marcheur.

Théodore Monod, Méharées et autres textes, Actes Sud, Paris, 2017.

La boutique de Là-bas

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Une sélection :