Maus, un survivant raconte (deux tomes 1986-1991, coffret de l’intégrale)

Deux solutions : soit vous avez lu cette BD génialissime, alors relisez-la ! Soit vous ne l’avez pas encore lue, alors précipitez-vous dans la première librairie et achetez-la ! Maus raconte la vie de Vladek Spiegelman, rescapé des camps nazis, et de son fils, Art, auteur de bande dessinée qui dessine la vie de ce survivant de la Shoah. Maus est l’histoire d’une souris, le juif, qui tente d’échapper à l’obsession du chat, le nazi, qui espère l’attraper pour l’anéantir dans les chambres à gaz. A cette première traque se mêle une seconde, celle d’un père par son fils pour lui arracher les souvenirs de sa vie de juifs entre 1940 et 1945. Souvenirs et transmission. Ainsi va Maus dont les dessins en noir et blanc vous conduisent des années 30 aux années 70, des portes d’Auschwitz aux trottoirs de New York. « Grâce à l’art de Spiegelman, Le destin de Maus, ne cessera de vous hanter » écrit Marek Halter. Surtout ne prêtez pas cette œuvre en deux tomes qui a reçu le Prix Pulitzer, on ne vous la rendra pas.

Art Spiegelman, Maus, un survivant raconte (deux tomes 1986-1991, coffret de l’intégrale), Flammarion, Paris, 2012.

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Une sélection :

Chacun a en soi un bourgeois qui sommeille François Bégaudeau : « Je rêverais qu’une assemblée populaire administre France Inter » AbonnésVoir

Le

Je suis un bourgeois et j’en suis fier. Personne ne dit une chose pareille. Le bourgeois, c’est l’autre, le bobo, le faux-cul, le gras du bide. Et encore, ça se dit plus, bourgeois, c’est désuet. Depuis longtemps, le bourgeois a appris à se déguiser. Une casquette de pêcheur, une veste de paysan, un blue jean comme les ouvriers. Il a entonné des discours indignés et révoltés contre le mal, contre le fascisme et contre les cons. C’est un libertaire, le bourgeois. Contre l’impôt, contre le voile, contre les flux migratoires incontrôlés. Il proclame la révolution. C’est le titre du livre d’Emmanuel Macron, RÉVOLUTION. Il est progressiste aussi. Le mouvement qui soutient Macron se proclame « progressiste ».