Les rêves de la jeune Russie des soviets. Une lecture anti productiviste de l’histoire du stalinisme

Octobre 17, encore. Paul Ariès, un des principaux théoriciens de la décroissance revient sur cette Révolution en l’abordant sous un angle original, soit une « lecture anti productiviste de l’histoire du stalinisme ». Ce point de vue volontairement décalé, renvoyant dos à dos les analyses de droite comme de gauche, s’appuie sur une analyse économique. Pour l’auteur, c’est en effet sur ce terrain, que la « tragédie russe a commencé, avec la volonté de produire toujours plus, à la façon des grandes firmes capitalistes, avec l’invention d’un mode de management fondé directement sur la terreur. »

Paul Ariès, Les rêves de la jeune Russie des soviets. Une lecture anti productiviste de l’histoire du stalinisme, préface de Pierre Zarka, Le bord de l’eau, Paris, 2017.

La boutique de Là-bas

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Une sélection :