Les luttes et les rêves, une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours

L’histoire de France ne se limite ni à « nos ancêtres les Gaulois » et ni à l’hexagone. Elle n’est pas non plus écrite que par ceux d’en haut, ceux qui gouvernent, qui décident, gagnent et remplissent les livres de leurs exploits de vainqueurs. Michelle Zancarini-Fournel, professeur émérite à l’université Lyon I, spécialiste d’histoire contemporaine le sait, qui a consacré sa vie de chercheuse aux résistances populaires. Cette histoire France qu’elle vient d’écrire est celle des classes populaires et des opprimés de tous ordres, celle « de leurs accommodements, de leurs résistances à l’ordre établi et aux pouvoirs dominants, leurs luttes et leurs rêves ». Elle raconte aussi les colonisés et les migrants accueillis à « bras fermés. Le champ est large pour Michelle Zancarini-Fournel qui commence son livre en 1685, année de l’adoption du Code Noir qui régit l’esclavage et de celle de la révocation de l’édit de Nantes. Une date comme point de départ à cette somme de lutte et de rêves, afin de décentrer le regard, c’est-à-dire choisir de s’intéresser aux hommes et femmes « sans nom », aux minorités et aux subalternes.

Michelle Zancarini-Fournel, Les luttes et les rêves, une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours, Zone, Paris, 2016.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Soirée débat/repas : avec Dominique Cellier, président de l’association Sciences Citoyennes. Comment définir et expliquer les nanotechnologies ? Où trouve-t-on actuellement les nanomatériaux ? Les principaux domaines d’application concernent l’informatique, l’énergie, la santé, l’alimentation mais aussi (...)

    Saint-Lô

  • Le café repaire angevin répond à l’appel à solidarité lancé par tous ceux qui luttent en Grèce. Rendez-vous le mardi 03 octobre (bar Le Challenge, 19h30 comme d’hab’) avec Pascal Franchet, président du CADTM France. Toutes les infos ici : (...)

    Angers

  • Exceptionnellement, ce Café Repaire aura lieu au cinéma La Turbine (rue Chorus 74960 Cran-Gevrier), pour l’avant-première nationale du film Irrintzina : le cri de la génération climat. Nous avons invité pour débattre après le film Corinne Morel Darleux, conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes et (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • 30 ans jour pour jour après la disparition du Président du Burkina Faso Thomas Sankara, nous nous retrouverons en présence du musicien burkinabé Abdoul Aziz Sinka. Nous évoquerons rapidement l’histoire de la Haute Volta avant l’arrivée au pouvoir du Capitaine Sankara qui changea le nom de son pays (...)

    Berlin
    4 Wildenbruchstraße

Une sélection :

Un article de Chris Hedges (truthdig.com) Donald Trump est le visage de notre idiotie collective Lire

Le

Impopulaire, Donald Trump ? Oui, mais dans son propre électorat, sa cote reste forte, 85% en moyenne, et les Républicains ont la majorité au Congrès, à la Chambre des Représentants comme au Sénat. Pour le journaliste militant Chris HEDGES, nous refusons de voir l’effondrement qui vient. Donald J. TRUMP n’est pas la maladie, il est le symptôme. Nous vous proposons la traduction de son article publié sur Truthdig, « Le Règne des Idiots », qui fait penser au film formidable de Mike Judge, IDIOCRACY (2006).