Années de rêves et de plomb. Des grèves à la lutte armée en Italie (1968-1980)

Alberto, Angelo, Antonietta, Lorenzo. Quatre militants l’Autonomie Ouvrière, quatre jeunes qui rêvaient de futur, de Révolution et d’un monde meilleur. C’est à eux, enterrés à la va-vite en 1979 dans l’Italie du Nord, que ce livre est dédié. Pour leur redonner un nom et une histoire, cet essai revient sur la longue histoire des combats italiens, de mai 68, de Pinochet, de l’influence des Brigades Rouges, de la lutte armée et de ses limites, des années de plomb et de leur récit officiel. Alessandro Stella qui a été membre de l’Autonomie Ouvrière revendique en écrivant ces pages le droit de se souvenir, la nécessité de perpétuer un combat pour une société plus juste. Et de donner une autre version que celle construite par le pouvoir italien et placée sous le signe de la peur des « terroristes ».

Alessandro Stella, Années de rêves et de plomb. Des grèves à la lutte armée en Italie (1968-1980), Agone, Paris, 2016.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !

Avec Yann Augras, de la CGT, depuis l’usine GM&S Industry Les GM&S mettent le feu dans l’usine Écouter

Le

« Suite aux négociations catastrophiques avec la cellule de crise mise en place par le gouvernement, les salariés on décidé de hausser le ton et de mettre le feu dans l’usine. » C’est le communiqué des 277 salariés de GM&S Industry, sous-traitant de Renault et PSA Peugeot, en lutte depuis six mois, qui avaient menacé de faire sauter leur usine.