Le système dette

Historien, docteur en sciences-politiques et porte-parole du CADTM international (Comité pour l’Abolition des Dettes Illégitimes), Éric Toussaint retrace l’histoire des dettes souveraines et de leur répudiation. Il nous emmène en Amérique Latine, en Chine, en Tunisie, en Égypte et en Grèce bien-sûr, replonge dans les racines du mal où à partir du XIXe siècle le recours à l’endettement devient un des bras armés du capitalisme pour mettre sous tutelle des économies entières. Tout au long de ces pages, Éric Toussaint martèle une évidence que le système ne veut pas entendre : la pratique de la dette n’est pas inéluctable. La preuve, des états ont réussi à annuler les leur, Mexique, Cuba, Costa Rica et la Russie des Soviets. Les dictatures ont toujours une fin.

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Une sélection :

Un reportage dessiné de Mathieu Colloghan en quatre épisodes Justice du pauvre : pauvre justice ! AbonnésLire

Le

Déménagement du Palais de justice de Paris : Mathieu Colloghan a suivi les dernières comparutions immédiates sur l’île de la Cité. Un grand reportage dessiné.

Ça y est, le nouveau Palais de justice de Paris a ouvert ses portes. C’est le 16 avril dernier que le tout nouveau bâtiment construit porte de Clichy, dans le 17ème arrondissement de Paris, a accueilli ses premières audiences. Le déménagement des tribunaux d’instance, de grande instance, ainsi que des affaires familiales, financières et antiterroristes, doit être achevé mi-juillet.

Le procès de Sarkozy (1) Accès libreÉcouter

Le

Après le procès de Jacques Chirac, au tour de Nicolas Sarkozy de comparaître devant le tribunal au service de la mauvaise foi.
Au théâtre Dejazet, les témoins parlent de la politique "médiatiquement sécurisée" de Nicolas Sarkozy, les griefs du jeune populiste sont nombreux ...