Pierre Granier : J’ai envoyé ce message, sans grand espoir d’être écouté, aux responsable de la grille de programme.

De : Pierre Granier
Envoyé : lundi 4 septembre 2006 17:07
Objet : J’ai envoyé ce message, sans grand espoir d’être écouté, aux responsable de la grille de programme.

Bonjour,

J’écoutais encore France Inter malgré votre couverture abominable du dernier référendum. J’écoutais surtout les émissions musicales car les autres, hormis Là bas si j’y suis, ne me plaisait plus vraiment.
Pourtant, il y a quelques années, je ne ratais aucun 7-9 et peu de 13:00. De plus, pour ne plus avoir de pub, je les écoutais en différé sur internet.
Je regarde la nouvelle grille et je constate deux phénomènes :
1) Là-bas si j’y suis à 15:00. Je suppose que c’est pour pouvoir justifier son abandon prochain puisque cette émission drainera moins d’auditeurs (c’est mécanique : entre deux et trois les gens travaillent)
2) Une invasion des émissions courtes. C’est pour mettre plus de pub ? Ces émmissions ont pour but d’attirer plus d’auditeurs ?
Je pense que cette année, France Inter va perdre de sa qualité et de ses auditeurs.
Pour ma part, je n’écouterais plus que Là-bas si j’y suis et quelques émissions de musique. Le 7-9 et minable et le 13:00 trop court.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Va-t-on vers la suppression de l’argent liquide à l’horizon de 2022 (c’est-à-dire demain) ? Quels seraient les avantages d’une telle mesure et ses conséquences au quotidien ? En Allemagne, Grande-Bretagne et en Italie, des voix opposées se font entendre. En France, le débat n’est toujours pas (...)

  • Voter a-t-il encore un sens ? Si oui, alors pour qui voter ? Le débat sur les programmes et les idées est étouffé par les affaires et la corruption. Pourtant, ces programmes, ces idées existent bien et nous ne pouvons les ignorer sans perdre de vue les enjeux de cette élection. Qui est qui et qui dit (...)

    Portiragnes

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • En présence de Pierre Bitoun, co-auteur de Le sacrifice des paysans, nous tenterons d’expliquer comment le projet productiviste qui s’est déployé au cours des 70 dernières années a entraîné la destruction des sociétés paysannes et des cultures (...)

  • Les compteurs Linky : nous parlerons des différentes initiatives résistantes et des manifestations anti-Linky qui sont de plus en plus nombreuses.

    Limoges