Martine Guyot : tristesse

samedi 11 novembre

C’est difficile de ne plus être informée régulièrement grâce aux fenêtres d’intelligence ouvertes à 17 h. par là bas si j’y suis.
Maintenant nous écoutons un peu l’émission qui te remplace pleine de bulles de champagne ,agitée artificiellement d’un enthousiasme de "bon aloi" mais qui cela trompe t -il ? heureusement il y a les ré-écoutes possibles sur le site www.la-bas.org, et j’ai pu mettre à jour , gràce à "AGCS" 1 et 2 ce que je cherchais sur le devenir de notre monde et sur notre responsabilité à laisser faire les banquiers et le commerce débridé.
Il faut essayer de contre balancer tout cela
y-a-t-il une possibilité de savoir quelles villes ont accepté l’accord , je sais que Paris a résisté, d’autres ?
merci encore Daniel
Martine Guyot de Vendée

Les Rendez-vous des Repaires

  • Va-t-on vers la suppression de l’argent liquide à l’horizon de 2022 (c’est-à-dire demain) ? Quels seraient les avantages d’une telle mesure et ses conséquences au quotidien ? En Allemagne, Grande-Bretagne et en Italie, des voix opposées se font entendre. En France, le débat n’est toujours pas (...)

  • Voter a-t-il encore un sens ? Si oui, alors pour qui voter ? Le débat sur les programmes et les idées est étouffé par les affaires et la corruption. Pourtant, ces programmes, ces idées existent bien et nous ne pouvons les ignorer sans perdre de vue les enjeux de cette élection. Qui est qui et qui dit (...)

    Portiragnes

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • En présence de Pierre Bitoun, co-auteur de Le sacrifice des paysans, nous tenterons d’expliquer comment le projet productiviste qui s’est déployé au cours des 70 dernières années a entraîné la destruction des sociétés paysannes et des cultures (...)

  • Nous parlerons des différentes initiatives résistantes et des manifestations anti-Linky qui sont de plus en plus nombreuses.

    Limoges