Jacques Roux : Ah l’eau !!!

samedi 28 octobre

Bonjour,
Enfin un echo à mon analyse sur l’eau en France et à l’étranger !
Local : Dans ma petite commune rurale, nos élus ne jurent que par SOGEDO et la SDEI . leurs prestations et leur "après-vente" seraient incomparables et ne pourraient être assurées par des instances inter communales (rapidité d’intervention 24x24 H et 7x7j) dans d’aussi bonnes conditions. Il y a bien un syndicat intercommunal de gestion de l’eau, mais il ne fait qu’entériner les factures de ces sociétés sans discuter en payant rubis sur l’ongle.Je pense qu’acec de la motivation des emplyés de collectivités locales peuvent faire au moins aussi bien que le privé (cf EDF quand il a eu tempète).

A Vienne ville voisine où j’ai longtemps habité, l’eau était municipalisée et je payais 10 fo_is moins cher. En campagne le réseau n’est pas de même structure, d’accord, mais il ya aurait un marge pour compenser les surcoûts.

Par ailleurs on me fait payer les eaux usées, donc à traiter, sur la base de ma consommation ! Or j’ai un jardin, des bètes et je reçois beaucoup d’eau qui ne retourne pas à l’assainissement. Quand j’ai parlé de mettre un compteru à la sortie des mon assainissement, on m’a pris pour un fantaisiste ! Moralité je me suis fait construire un puits qui va me servir d’alimentation en eau aussi bonne que celle soi-disant traitée . J’ai fait analyser l’eau de mon puits et leur prétendu traitement est INUTILE. Le risque ets une pollution ponctuelle.... Il n’y a qu’à surveiller.
Vous avez dit re-municipalisation ? Il ya encore du boulot à faire !!! Quand on se souvient que Carrignon avait pris un affermage de 99 ans !!! pour la ville de Grenoble... Et cet escroc revient en politique !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
ailleurs. Un voyage à pied dans le sud Marocain (8 jours de marche merveilleux) nous avons rencontré des puits de 4 à10 m de profondeur et ce, à peu près 1 jour sur 2. Il suffirait d’une pompe et de bassins de retenue pour créer des oasis où l’on pourrait créer de la vie type "oasis" . Les Israèliens l’ont fait (vérification au cours d’un autre voyage Jordanie/Israèl) alors que les Jordaniens avaient moins d’imagination... ou de courage, dixit notre guide Jordanien ???

J’ai lu il ya quelque temps sur Challenge, je crois, que nos compagnies d’eau, ayant tiré le maximum de profits à bon compte dans l’hexagone, se tournaient vers les pays émergents où il ya avait peu d’eau, ou de l’eau polluée, ou de l’eau difficilement accessible... Eux arrivent avec des intentions humanitaires, des prix bas (dans un premire temps pour piéger les responsables) et des moyens techniques incomparables. Ils devaient se partager les continents : à moi l’Afrique, à toi l’Amérique latin, à lui le Moyen ou l’Extrême Orient.

Je n’ai pas pu tout écuter les émissions sur l’eau et j’enfonce peut-être des portes ouvertes, mais je suis heureux de retrouver des gens qui pensent comme moi sur l’eau et j’en profite.

BRAVO pour tout ce que vous faites ; continuez à casser les schémas de pensée qui nous coûtent si cher et nous font tant de mal. Continuez et merci.

Jacques ROUX

Dernières publis

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le Havre

    Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

  • La Rochelle

    Membre d’une association de médecins de terrain née autour du projet d’incinérateur d’Echillais, le Docteur Delegue et ses confrères ont élargi le débat en soulignant les relations entre l’environnement et la santé et en animant des conférences sur l’impact sanitaire des pesticides. C’est sur ce sujet (...)

  • Lescheraines

    Pour ce premier rendez-vous au café-repaire de Lescheraines, en Savoie, nous vous donnons rendez-vous à 20h00 à La Fabrique des Bauges. La soirée sera l’occasion d’aborder des thématiques liées à la politique locale : comment pouvons-nous créer ensemble une politique d’économie locale et culturelle ? (...)

    Lescheraines
    Saint Martin

  • Saint Lô

    avec Christine Poupin, syndicaliste et porte-parole nationale du NPA Le chômage est souvent considéré comme incontournable et presque banalisé : une fatalité. Il est surtout un outil très performant dont se sert le "libéralisme financier". En effet, il crée chez les salariés une peur légitime qui les (...)

    Saint-Lô

  • Pays d’Aix

    Brigitte nous présentera l’ouvrage "Petit traité de décroissance sereine" de Serge Latouche (éd. Mille et une nuits, 2007). « Cet opuscule est un abrégé du corpus des analyses déjà disponibles sur la décroissance. Il intègre les développements nouveaux de la réflexion sur le sujet produits lors des débats (...)

    Aix-en-Provence
    Boulevard Carnot