Un grand reportage de Sylvie COMA à Nice [RADIO : 40’55]

Le long chemin de Khadija Abonnés

Le

[EXTRAIT] Le long chemin de Khadija

Cette nuit-là, il y avait encore trop de migrants pour embarquer. Khadija, 16 ans, a été séparée de sa mère qui a embarqué dans le bateau suivant, celui qui a fait naufrage, avec sa mère qui s’est noyée.

Cinq mille migrants se sont noyés en 2016 dans la Méditerranée. Recueillie aujourd’hui dans une famille à Nice, Khadija, la nuit, rêve qu’elle va au fond de la mer retrouver le corps de sa mère.

JPEG - 1.2 Mo
(photo : Jason deCaires Taylor)

Cinq mille migrants noyés en 2016 dans la Méditerranée. Un matin, on se demande comment ce chiffre est devenu aussi banal. De quels terroristes ces noyés sont victimes ?

À la frontière italienne, des réseaux tâchent de les accueillir au risque de poursuites pour délit de solidarité. Pas de poursuites par contre si vous rejetez les migrants. « Ma commune sans migrants », ça a été voté par la municipalité FN d’Hénin-Beaumont, de Fréjus, de Beaucaire…

Les différentes séquences du reportage :

01. La nouvelle famille de Khadija

Programmation musicale :
- Oumou SANGARÉ : Djorolen
- Rokia TRAORÉ : Né So

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

reportage : Sylvie COMA
journaliste : Daniel MERMET
réalisation : Khỏi NGUYEN et Jérôme CHELIUS

(Vous pouvez podcaster ce reportage en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

Déjà abonné ? Identifiez-vous.

Pour accéder à tous nos contenus, vous devez être abonné…

Abonnez-vous !

L’abonnement c’est maintenant ! (et c’est très simple)

Grâce aux Abonnés Modestes et Géniaux, une partie du site reste accessible à tout le monde : certains nouveaux contenus sont en accès libre, l’accès aux archives des émissions (créé par un auditeur en 2003) reste gratuit, de même que l’espace réservé aux Repaires de Là-bas.

Mais l’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

L’abonnement coûte 5€/mois (60€/an). Mais pour permettre à tous, du rentier au routier, d’avoir accès à notre travail modeste et génial, plusieurs tarifs d’abonnement existent :
- les plus fortunés peuvent souscrire un abonnement de solidarité (80 €, 100 € ou même plus...)
- ce qui permet aux plus modestes de s’abonner pour une somme plus accessible (24 € pour un an ou même moins...)

Je m'abonne

Les Rendez-vous des Repaires

  • Petit repaire, petit rythme... Voilà deux prochaines réunions sur le même thème : la Sécu, avec la projection du film de Gilles Perret La Sociale, le mercredi 22 mars à 20h00 et le dimanche 26 mars à 16h00. Le film raconte l’histoire de la Sécurité Sociale et de son fonctionnement jusqu’à aujourd’hui. Où (...)

    Tousson

  • Avec Dominique Prime, médecin généraliste, compétences en homéopathie et phytothérapie Ostéopathie, homéopathie, acupuncture, hypnose, naturopathie, shiatsu... Les médecines non conventionnelles sont multiples et ne sont pas toutes légalement encadrées. Beaucoup de critiques, de méfiance, de scepticisme (...)

    Saint-Lô

  • Rendez-vous le 28 mars pour le premier café-repaire de Caen ! Ce sera un café « vie privée » au Café Sauvage (36 rue Saint Manvieu, à Caen) : nous discuterons librement sur le thème de la protection de la vie privée à l’heure du numérique. Il s’agit de voir les bons comportements à avoir pour faire en (...)

    Caen
    36 rue Saint Manvieu

  • Pour cette édition du mois de mars autour du thème du gaz de schiste, nous accueillons le collectif « Stop Gaz de schiste 39 », qui milite : contre l’exploration et de l’exploitation de ressources d’hydrocarbure rocheuses (gaz et huile de schiste) pour le droit élémentaire de vivre dans un (...)

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Va-t-on vers la suppression de l’argent liquide à l’horizon de 2022 (c’est-à-dire demain) ? Quels seraient les avantages d’une telle mesure et ses conséquences au quotidien ? En Allemagne, Grande-Bretagne et en Italie, des voix opposées se font entendre. En France, le débat n’est toujours pas (...)