2022, mourir pour le Mondial

Le , par L’équipe de Là-bas

En septembre dernier, le Guardian a publié un reportage sur les conditions de travail sur le chantier du Mondial 2022 à Doha, au Qatar. Quarante-quatre ouvriers morts sur ces chantiers ont été dénombrés en 2013, Népalais pour l’essentiel. Et le Qatar s’apprête à recruter 1,5 millions travailleurs étrangers de plus pour construire les installations de ce Mondial 2022. Scandale ! Des syndicats se bougent, la FIFA se dit « préoccupée », on peut espérer que quelque chose se mette en route pour défendre les conditions de travail de ces ouvriers venus de l’Inde, du Népal, du Tibet...

Mais cela n’est pas nouveau dans les Émirats, où ces conditions de travail inacceptables sont courantes. Nous retournons aujourd’hui à Dubaï, où nous étions en mai 2006. On notait déjà qu’en 2004, 880 travailleurs étaient morts sur les chantiers de Dubaï, dans des accidents notamment dus à la chaleur. À l’époque, les travailleurs étrangers représentaient 90 % des 1,7 millions de travailleurs de Dubaï, dont beaucoup venus du Kerala. Ces conditions de travail dans cette région du monde sont une vitrine et l’accomplissement de l’utopie néolibérale.

Une nouvelle diffusion d’un reportage de Giv Anquetil et Daniel Mermet, de mai 2006.

Programmation musicale :
- What a wonderful world, par The Ramones
- Ja Sha Taan, par Fun-Da-Mental

Écouter l'émission

Zoom

Les Rendez-vous des Repaires

  • Abbeville

    Avec Liêm Hoang-Ngoc, docteur en sciences économiques et maître de conférences à l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne. Longtemps membre du Parti socialiste (membre du Bureau National à partir de 2012 et député européen dans la région Est de 2009 à 2014), Liêm Hoang-Ngoc quitte le PS en 2015, estimant (...)

    Abbeville
    Boulevard Vauban

  • Lons le saunier

    Nuit Debout, six mois plus tard, on se bat encore ? À Lons-Le-Saunier, la mobilisation reprend tous les jeudis sur la place de la Liberté à partir de 18 h. Rendez-vous mercredi 28 septembre au Léonz’ Café pour la rentrée du repaire.

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Saint Lô

    En France, les femmes n’ont obtenu le droit de vote qu’en 1944. Elles ne peuvent exercer une profession et ouvrir un compte bancaire sans autorisation du mari que depuis 1965. Aujourd’hui, l’égalité hommes/femmes n’est toujours pas effective dans de nombreux domaines. Quelles sont les luttes (...)

    Saint-Lô

  • Nîmes

    Le café repaire du 7 septembre nous a permis d’évoquer un peu l’histoire, l’origine de la notion de laïcité. Le sujet étant loin d’être épuisé, le 5 octobre, à partir de 19h, nous en remettrons une couche !

    Nîmes
    24 Boulevard Amiral Courbet

Dernières publis