1er juillet 1916, beau temps sur la Somme

Le , par L’équipe de Là-bas

(dessin : "La Grande Guerre : le premier jour de la bataille de la Somme" (détail), par Joe Sacco (2014, éditions Futuropolis)

Rencontre avec Joe Sacco

Vingt mille soldats britanniques tués ce jour-là. Dix mille dans la première heure. Comment représenter le sens de ces chiffres ? Au cours de la semaine précédant l’assaut, l’artillerie britannique avait tiré 1 732 873 obus sur les lignes allemandes, 3 500 coups par minute, cinq obus pour chaque soldat allemand, le sang des artilleurs leur sortait des oreilles, le bruit était tel qu’on ne pouvait plus penser.

L’assaut fut donné avec ordre de marcher au pas. Les anglais furent massacrés par paquet par les mitrailleuses allemandes. Au total, en cinq mois la bataille de la Somme fera un million de victimes. Un siècle après nous cherchons encore le sens de cet effroi. La terre vomit toujours la guerre. Des obus éclatent encore, des ossements sont mis à jour, on trouve un encrier, une fleur séchée, un carnet de croquis. Peinture, cinéma, littérature, photo, la représentation de cette guerre à chaque époque peut raconter le siècle écoulé. Avec Jacques TARDI, la bande dessinée a dit toute l’horreur et toute la connerie de cette guerre. Aujourd’hui Joe SACCO dessine une autre approche et une autre représentation.

Entretien : Daniel Mermet et Giv Anquetil

Programmation musicale :
- It’s a Long Way to Tipperary, par John McCormack
- In the Trenches, par Major A. E. Rees

À lire :

La Grande Guerre : le premier jour de la bataille de la Somme

, de Joe Sacco (2014, éditions Futuropolis)

À voir :

14-18 : le Bruit et la Fureur

, un documentaire de Jean-François Delassus (100 min, 2008, produit par Program33)

Écouter l'émission

Zoom

Les Rendez-vous des Repaires

  • Abbeville

    Avec Liêm Hoang-Ngoc, docteur en sciences économiques et maître de conférences à l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne. Longtemps membre du Parti socialiste (membre du Bureau National à partir de 2012 et député européen dans la région Est de 2009 à 2014), Liêm Hoang-Ngoc quitte le PS en 2015, estimant (...)

    Abbeville
    Boulevard Vauban

  • Lons le saunier

    Nuit Debout, six mois plus tard, on se bat encore ? À Lons-Le-Saunier, la mobilisation reprend tous les jeudis sur la place de la Liberté à partir de 18 h. Rendez-vous mercredi 28 septembre au Léonz’ Café pour la rentrée du repaire.

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Saint Lô

    En France, les femmes n’ont obtenu le droit de vote qu’en 1944. Elles ne peuvent exercer une profession et ouvrir un compte bancaire sans autorisation du mari que depuis 1965. Aujourd’hui, l’égalité hommes/femmes n’est toujours pas effective dans de nombreux domaines. Quelles sont les luttes (...)

    Saint-Lô

  • Nîmes

    Le café repaire du 7 septembre nous a permis d’évoquer un peu l’histoire, l’origine de la notion de laïcité. Le sujet étant loin d’être épuisé, le 5 octobre, à partir de 19h, nous en remettrons une couche !

    Nîmes
    24 Boulevard Amiral Courbet

Dernières publis