Les enfants volés d’Espagne

Le , par L’équipe de Là-bas

(photo : Anaëlle Verzaux)

Entre 1940 et 1990, près de 300 000 enfants auraient été volés à la naissance pour être vendus en Espagne.

D’abord pour des raisons idéologiques. Les franquistes enlevaient les bébés des femmes "rouges" pour les placer dans de bonnes familles afin d’éradiquer le gène du marxisme considéré comme une maladie mentale. Toute une chaîne complice de médecins, sages-femmes, religieuses, fonctionnaires se mit en place. Peu à peu le système devint purement lucratif et mafieux.

Peu à peu ces dernières années, la vérité est apparue. Elle explose aujourd’hui dans un psychodrame national qui touche au refoulement imposé à l’Espagne par le franquisme toujours présent, toujours rampant. En même temps que la guerre sociale s’étend, l’Espagne est en proie à une guerre de la mémoire tout aussi profonde.

Une nouvelle diffusion d’un reportage d’Antoine Chao et Daniel Mermet (16 et 17 avril 2012)

Programmation musicale :
- Mi nina Lola, par Buika
- Toma que toma, par Songs of innocence
- A galopar, par Paco Ibáñez

À consulter :
En espagnol : ARMH - Association pour la Récupération de la Mémoire Historique

À voir :
Une vie volée, un documentaire de Laurence Jourdan (2012, produit par AMIP Multimédia)

À lire :
Les Enfants perdus du franquisme, de Ricard VINYES, Montse ARMENGOU et Ricard BELIS (2012, ADEN Éditions)

Écouter l'émission

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le 7 janvier dernier, l’Etat a accordé un permis exclusif de recherches de mines d’or, argent, antimoine et substances connexes dans la région de la Haute-Vienne et de la Dordogne à la société Cordier Mines. Lors du prochain café-repaire, nous débattrons donc sur le sujet, en présence du Collectif Stop (...)

    Limoges

  • Salut les Auditeurs Modestes et Géniaux, Olivier AZAM et son film La Cigale, le corbeau et les poulets seront les prochains invités du café-repaire là-bas si j’y suis d’ANNECY-MEYTHET en partenariat avec le cinéma Le Rabelais. On pourra échanger et débattre avec Olivier AZAM après le film, mais (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • Avec Christian Prébois, syndicaliste. L’idée d’un revenu de base (d’existence, universel, citoyen, etc.) n’est pas nouvelle. Elle suscite un intérêt croissant depuis qu’elle fait l’objet d’une expérimentation en Finlande. Son objectif : donner à chaque individu un revenu, sans condition, de la naissance à (...)

    Saint-Lô

  • Mardi 7 mars, le Cercle 49 convie les collectifs et les organisations qui se préoccupent du soutien aux migrants à venir exposer leur projet et leur travail à l’occasion de ce nouveau Café repaire. Cette soirée d’information et de discussion a pour objectif de faire connaître les réelles difficultés (...)

    Angers

Une sélection