Le chemin de l’école

Le , par L’équipe de Là-bas

Écouter l'émission

Les années 50, une époque où tout était en noir et blanc. Comme le tableau et la craie. Comme les clichés où l’on ne distinguait pas les couleurs des uniformes : noir pour les garçons, bleu marine pour les filles.

La chaleur des 40 élèves par classe se conjuguait à la chaleur du poêle à bois qu’il fallait vider chaque soir. Et chaque matin, à la récré, on distribuait un verre de lait avec un morceau de sucre. "Campagne nationale contre le rachitisme", avait décrété l’Etat.

Les années 50, période d’après-guerre, en pleine relance économique. Le Paris des chantiers, le Paris des bidonvilles. Ceux de Nanterre et de Noisy-le-Grand.

Aujourd’hui, plongée dans une banlieue pavillonnaire du 93 de ces années-là.

Programmation musicale :

- "La valse à Margaux", de Raul Barboza.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • Depuis deux ans, Les incroyables comestibles (co-Metz-tibles) sèment et essaiment un peu partout dans la ville et sa périphérie. Plus que de la nourriture à partager et une façon efficace de créer du lien, cela pourrait-il engendrer un nouveau modèle de société (...)

    Metz
    Avenue Robert Schuman

  • Avec Christian Prébois, militant d’Attac et syndicaliste. Réservation indispensable. L’idée d’un revenu de base (d’existence, universel, citoyen, etc.) n’est pas nouvelle. Elle suscite un intérêt croissant depuis qu’elle fait l’objet d’une expérimentation en Finlande. Son objectif : donner à chaque (...)

    Saint-Lô

  • Mardi 7 mars, le Cercle 49 convie les collectifs et les organisations qui se préoccupent du soutien aux migrants à venir exposer leur projet et leur travail à l’occasion de ce nouveau Café repaire. Cette soirée d’information et de discussion a pour objectif de faire connaître les réelles difficultés (...)

    Angers