Julian Assange, cyberterroriste ?

Le , par L’équipe de Là-bas

Pour toute une génération aujourd’hui dans le monde, Julian Assange est le héros qui invente Wikileaks, qui dévoile les crimes de guerre des États-Unis en Irak, qui diffuse des milliers de pages de documents officiels, qui fait trembler États et services de renseignement. Il prolonge l’esprit des journalistes qui ont révélé l’affaire du Watergate ou des Pentagone Papers.

Évidemment le pouvoir américain le poursuit par tous les moyens. Hillary Clinton veut sa peau, l’éditorialiste de Fox News lance des appels au meurtre contre Assange, partout le pouvoir exerce des pressions sur les médias, la Suède le poursuit pour abus sexuel, un moyen de l’attirer en Suède pour l’extrader aux États-Unis où il risque la prison à vie, selon ses supporters. Le pays de la transparence et de la liberté d’expression, montre une image moins séduisante. Depuis des mois, le soldat Bradley Maning accusé d’avoir diffusé des secrets d’État par Wikileaks, risque la prison à perpétuité. Mis à l’isolement dans l’attente de son jugement, l’ONU dénonce les "tortures psychologiques" dont il fait l’objet.

Traqué de partout, Assange a trouvé refuge à l’ambassade d’Équateur à Londres dans quelques mètres carrés, surveillé par des centaines de policiers. S’il met un pied dehors il est immédiatement arrêté. C’est là que nous le rencontrons aujourd’hui, à l’occasion d’un livre qu’il publie avec trois autres "Résistants numériques", MENACES SUR NOS LIBERTÉS (Robert Laffont).

Carte de crédit, iPhone, tablette, Twitter, réseaux sociaux, recherches, achats... à chaque fois nous laissons des données personnelles. Ces données (DATA) c’est le pétrole du XXIe siècle. Vendre ces données, c’est le business le plus juteux aujourd’hui.

Big brother aujourd’hui s’appelle GAFA (Google, Apple, Facebook,Amazon) sa devise : DATA TO VALUE.

Comment Internet nous surveille, comment résister...

Avec Julian Assange et Jérémie Zimmerman de la Quadrature du Net.

France Inter, 15h

Programmation musicale :

- Sonic Disobedience : "Wikileaks samba"
- The New Puritans : "Fire Power"

A lire :

- « Menace sur nos libertés : comment internet nous surveille », Julian Assange, en collaboration avec Jacob Appelbaum, Andy Müller et Jérémie Zimmermann (Robert Laffont, 21 mars 2013).

Écouter l'émission

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le prochain café-repaire de Prades se tiendra le 19 janvier à 18h30, comme toujours au bar L’Hostalrich. Au menu de cette soirée : Les Brulls (on ne lâche rien !) La monnaie locale Les primaires au PS Le revenu universel On vous attend nombreux (...)

    Prades
    156 Avenue du Général de Gaulle

  • Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • Pour ce premier café-repaire de l’année, nous avons le plaisir d’accueillir l’association « Vélo qui rit », qui milite pour la promotion et la valorisation des modes de déplacement doux, notamment le vélo. La soirée sera l’occasion d’évoquer leurs actions* en faveur de plus de proximobilité mais nous (...)

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

Une sélection

Il y a cent ans, la bataille de la Somme : rencontre avec Joe SACCO [VIDÉO 24’05] 1er JUILLET 1916, BEAU TEMPS SUR LA SOMME Voir

Le

Vingt mille soldats britanniques tués ce jour-là. Dix mille dans la première heure. 58 000 victimes au total. La bataille la plus imbécile et la plus meurtrière de l’Histoire, pire que Verdun. Malgré l’hécatombe, l’état-major s’entête. Plus d’un million de victimes en 108 jours, 442 000 morts, Britanniques, Allemands, Français, pour quelques arpents de terre.

USAGE DE FAUX, Jean-Michel DUMAY [VIDÉO : 03’42] "67% des Français ont une mauvaise opinion de Philippe Martinez", vraiment ? Voir

Le

Pour le JT de France 2, qui relayait le 30 mai un sondage Odoxa pour Le Parisien, « 67% des Français ont une mauvaise opinion » du secrétaire général de la CGT. C’est faux. Les médias qui ont relayé l’information, comme France 2, ont omis de comptabiliser un tiers des 1 018 personnes interrogées censées représenter « les Français », qui ont répondu qu’elles ne le connaissaient pas suffisamment pour exprimer une opinion.