Novembre

Articles de cette rubrique

  • La décennie - le cauchemar des années 80 (VII) : 1989... et après Écouter

    Émission du, par L’équipe de Là-bas

    « La greffe n’a pas pris (...) Cette hystérie libérale pourrait provoquer un mouvement social qui ne pourrait pas avoir lieu ailleurs... » (François Cusset, 2007) Ce devait pourtant être la fin. La fin des idéologies. La fin de l’Histoire. La fin des conflits politiques. Et si le volcan qu’on croyait éteint se remettait à gronder ? Nouvelle version d’une émission préparée en avril 2007 par Renaud Lambert.

  • La décennie - le cauchemar des années 80 (VI) : Privatisation de TF1 Écouter

    Émission du, par L’équipe de Là-bas

    « Dans les années 1930, même la grande cité de Métropolis ne fut pas épargnée par les ravages de la crise économique mondiale. En ces temps de peur et de confusion, le travail d’information du public était pris en charge par le Daily Planet, un grand journal de Métropolis dont la réputation de clarté et de franc-parler était devenue un symbole d’espoir pour la grande cité de Métropolis. » (Ouverture du film Superman, 1978). La France des années 1980, ressemble de plus en plus à la Métropolis de Superman.
    Bien sûr, c’est la crise. Mais grâce au travail des médias - qui savent se faire pédagogues -, l’espoir est possible. Il était grand, habillé en rouge et bleu et le Daily Planet lui consacrait souvent sa « Une ». La France aussi a su se trouver un super-héros « pour nous sortir de la crise ». Il est un peu plus petit et un peu plus hargneux. TF1 l’aime beaucoup. Les autres médias aussi. Nouvelle version d’une émission préparée par Renaud Lambert en avril 2007.}}

  • La décennie - le cauchemar des années 80 (V) : 1986-1988 Écouter

    Émission du, par L’équipe de Là-bas

    En France, le centre a toujours été à droite" (François Mitterrand... avant). Le marché commun vient au monde. Pourtant, même au pays de la mondialisation bien heureuse et malgré la promesse de la réconciliation « des extrêmes » grâce au « centrisme » politique, la violence ressurgit. Mais qu’on se rassure : le Téléthon français fait mieux que son homologue américain... Nouvelle version d’une émission préparée par Renaud Lambert.

  • La décennie - le cauchemar des années 80 (IV) : 1985-1986 Écouter

    Émission du, par L’équipe de Là-bas

    La « nouvelle gauche » devient « moderne ». En clair, elle reprend les idées de « la vieille droite ». Impensable ? Peut-être, mais pas autant que le projet de la « nouvelle droite », inspirée, toujours, par les « pays qui gagnent », les Etats-Unis et le Royaume-Uni : « mettre la barre à droite ». Pour beaucoup, cela tient de la gageure, mais le gouvernement Chirac saurait montrer qu’en termes de « libéralisme », l’impensable est à sa portée.
    Reste à rallier « le peuple » aux nouvelles valeurs : après « la morale » et « l’éthique » de SOS Racisme, voici celle de l’argent. L’argent qui libère, l’argent qu’il faut protéger de ses « ennemis », l’argent, comme ultime lien social. Nouvelle version d’une émission préparée par Renaud Lambert, diffusée le 12 avril 2007.

  • La décennie : le cauchemar des années 80 (III) : (1984-1985) Écouter

    Émission du, par L’équipe de Là-bas

    La « rigueur » ? Une phase de transition. L’austérité ? Une parenthèse. La « crise » ? Une aubaine. Car le monde mue. Il délaisse ses vieux repères, usés. « La lutte des classes » n’est plus car les « classes » ont disparu, remplacées par des segments de marché, des consommateurs, des « individus » émancipés des lourdeurs du collectif et de sa tentation totalitaire. La gauche, elle-même, devient « moderne ». Les tabous sont tombés... Une émission préparée par Renaud Lambert.

  • La décennie - le cauchemar des années 80 (II) : (1981-1983) Écouter

    Émission du, par L’équipe de Là-bas

    La mèche au vent, les manches retroussées, le jeune "French Doctor" Kouchner se fait marin pour un nouveau combat : celui du "bien" contre le "mal". Grâce à lui - et à tous ceux qui lui ressemblent -, le monde devient plus simple... "parce que les choses sont plus complexes que ça" nous dit-on. Ceux qui l’acceptent -les "adultes", les "experts", les "gagnants" -, qui forment le camp du "bien".
    Les autres ont de la chance : le camp du bien sait se faire pédagogue. Nouvelle version d’une émission préparée en avril 2007 par Renaud Lambert.

  • La décennie - le cauchemar des années 80 (I) : 1979-1981 Écouter

    Émission du, par L’équipe de Là-bas

    Les années 80 nous ont-elles quittés ? Pas si sûr ... Chez les « humbles militants pénétrés d’idéal » qu’évoque François Mitterrand le jour de son élection - et dont le 10 mai 1981 est aussi la victoire -, certains y croient, à la « rupture avec le capitalisme ». Mais, déjà, Outre-Atlantique - mais aussi, tout près, de l’autre côté de la Manche -, un vent nouveau souffle. Un vent porteur de mots « modernes » : « innovation », « créativité », « entreprise », « diversité », « jeunesse », « droits de l’homme ». En quelques années, au son des synthétiseurs et à la lumière des boules à facettes, ces nouveaux mots s’imposent dans les discours politiques en France.
    Alors qu’en vingt ans, le lexique de la « réforme nécessaire » a changé, les maux des années 80, eux, sont toujours avec nous. Nouvelle version d’une émission préparée par Renaud Lambert.

  • En Grèce, de la dictature des colonels à la dictature des marchés (17/11/1973 - 17/11/2011) Écouter

    Émission du, par L’équipe de Là-bas

    Le 17 novembre 1973, à Athènes, les colonels au pouvoir massacraient les étudiants qui contestaient leur dictature et s’étaient retranchés dans l’École Polytechnique. L’année suivante, le régime s’effondrait. Depuis, chaque 17 novembre, les Grecs commémorent ce jour de liberté. Aujourd’hui, Daniel Mermet et Antoine Chao sont à Athènes avec les manifestants qui protestent, cette fois-ci, contre la dictature des marchés. 38 ans et un même slogan : "Pain, Éducation, Liberté !". Un reportage de Daniel Mermet et Antoine Chao à Athènes.

  • Batsi, gourounia, dolofoni ! Écouter

    Émission du, par L’équipe de Là-bas

    Le 17 novembre 1973, à Athènes, les colonels au pouvoir massacraient les étudiants qui contestaient leur dictature et s’étaient retranchés dans l’École Polytechnique.
    L’année suivante, le régime s’effondrait. Depuis, chaque 17 novembre, les Grecs commémorent ce jour de liberté. Aujourd’hui, Daniel Mermet et Antoine Chao sont à Athènes avec les manifestants qui protestent, cette fois-ci, contre la dictature des marchés. L’occasion de revenir sur ces journées de décembre 2008 qui avaient suivi le meurtre d’Alexis, 15 ans, par un policier. La jeunesse grecque confiait déjà à Daniel Mermet et Giv Anquetil son désarroi. Nouvelle versions des reportages de Daniel Mermet et Giv Anquetil diffusés en décembre 2008.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le prochain café-repaire de Prades se tiendra le 19 janvier à 18h30, comme toujours au bar L’Hostalrich. Au menu de cette soirée : Les Brulls (on ne lâche rien !) La monnaie locale Les primaires au PS Le revenu universel On vous attend nombreux (...)

    Prades
    156 Avenue du Général de Gaulle

  • Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • Pour ce premier café-repaire de l’année, nous avons le plaisir d’accueillir l’association « Vélo qui rit », qui milite pour la promotion et la valorisation des modes de déplacement doux, notamment le vélo. La soirée sera l’occasion d’évoquer leurs actions* en faveur de plus de proximobilité mais nous (...)

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

Une sélection

Il y a cent ans, la bataille de la Somme : rencontre avec Joe SACCO [VIDÉO 24’05] 1er JUILLET 1916, BEAU TEMPS SUR LA SOMME Voir

Le

Vingt mille soldats britanniques tués ce jour-là. Dix mille dans la première heure. 58 000 victimes au total. La bataille la plus imbécile et la plus meurtrière de l’Histoire, pire que Verdun. Malgré l’hécatombe, l’état-major s’entête. Plus d’un million de victimes en 108 jours, 442 000 morts, Britanniques, Allemands, Français, pour quelques arpents de terre.

USAGE DE FAUX, Jean-Michel DUMAY [VIDÉO : 03’42] "67% des Français ont une mauvaise opinion de Philippe Martinez", vraiment ? Voir

Le

Pour le JT de France 2, qui relayait le 30 mai un sondage Odoxa pour Le Parisien, « 67% des Français ont une mauvaise opinion » du secrétaire général de la CGT. C’est faux. Les médias qui ont relayé l’information, comme France 2, ont omis de comptabiliser un tiers des 1 018 personnes interrogées censées représenter « les Français », qui ont répondu qu’elles ne le connaissaient pas suffisamment pour exprimer une opinion.