La grève des mineurs de 1948

Le , par L’équipe de Là-bas

Grève des Houillères du Nord-Pas de Calais 1948

Victoire ! 10 mars 2011, la cour d’appel de Versailles a reconnu l’illégalité des licenciements de 17 mineurs pour fait de grève, après la grande grève de 1948. Pourtant, l’Etat a déjà fait un pourvoi en cassation, pour ne pas les indemniser. Alors victoire ? Oui, car c’est une victoire sur l’oubli et le mépris. Un hommage à ces hommes et femmes qui se sont battus.
Un reportage de Charlotte Perry

Programmation musicale

- Salut à toi mineur de France
- Renaud : Adieu ch’terril d’Rimbert

La grève des mineurs de 1948

Zoom

Les Rendez-vous des Repaires

  • Saint Lô

    En France, les femmes n’ont obtenu le droit de vote qu’en 1944. Elles ne peuvent exercer une profession et ouvrir un compte bancaire sans autorisation du mari que depuis 1965. Aujourd’hui, l’égalité hommes/femmes n’est toujours pas effective dans de nombreux domaines. Quelles sont les luttes (...)

    Saint-Lô

  • Vierzon

    Mardi 4 octobre, à 19 heures, le café repaire de Vierzon accueillera Marie-Josèphe Bonnet. Cette historienne, figure du mouvement féministe et homosexuel, pose aujourd’hui la question : où sont passés les rebelles ? Auteur de nombreux ouvrages, Marie-Josèphe Bonnet, qui a milité dans le Mouvement de (...)

  • Angers

    Mardi 4 octobre, rendez-vous au bar Challenge à 19h30 pour organiser la résistance sur tous les fronts. Au programme : – organisation du passage et de l’accueil à Angers le mercredi 12 octobre de la Caravane Solidaire avec la Grèce. – présentation et renforcement du mouvement Nuit Debout – (...)

    Angers

  • Nîmes

    Le café repaire du 7 septembre nous a permis d’évoquer un peu l’histoire, l’origine de la notion de laïcité. Le sujet étant loin d’être épuisé, le 5 octobre, à partir de 19h, nous en remettrons une couche !

    Nîmes
    24 Boulevard Amiral Courbet

  • La Rochelle

    Procédé de mise en œuvre de satisfaction de besoins publics de l’État et des collectivités territoriales, voire même d’établissements publics, le PPP (partenariat public-privé) a souvent mauvaise presse, et pas seulement en France. Déjà, de par son origine, anglo-saxonne. Source diabolique s’il en est. Le (...)

Dernières publis