Immigration

Des noirs, mais des noirs comment ?

Le , par Franck

Rencontre avec les grévistes de l’entreprise Griallet à Montreuil sous Bois qui, après sept longs mois de lutte, ont fini par gagner ! Gagner quoi ? Des papiers !
Retour, donc, sur l’histoire d’une lutte qui est aussi une histoire de solidarité entre travailleurs, mais aussi avec les habitants du quartier qui les ont soutenu.
Un reportage d’Antoine Chao

Lien :

- Le site du film Chomsky et Cie
Retrouvez toutes les séances spéciales du film de Daniel Mermet et Olivier Azam, suivies d’un débat sur le site du film.

Pogrammation musicale :

- Mokobe : Fanka
- Ze Jam Afane : Marie-France
- ARM : pays merdique
album : Lubumbashi 2005
- Petit Yode et Siro : Paris
- Djeneba Seck : Dothi Fassola

Agenda :

- VENEZ SOUTENIR LES TRAVAILLEURS SANS PAPIERS EN GREVE
le 15 janvier
PLUS NET
4, rue Girard à Montreuil, Métro croix de Chavaux
Les 25 salariés de Plus-Net occupent leur société depuis quatre-vingts jours.
Alpha-Service - Le Bourget
95, rue Anizan Cavillon(à proximité de la Mairie)
Au Bourget, depuis le 16 juin, les 36 grévistes de l’entreprise Alfa-Service tiennent bon pour les salaires et leur régularisation.
Si vous rendez visite aux grévistes, cela leur fera plaisir ! (bus 143, arrêt Verdun)
L’agence d’intérim du groupe ADECCO (leader français de l’intérim avec Manpower)
9 bld Magenta (10ème, M° Jacques Bonsergent ou République) est occupée par une trentaine de sans-papiers en grève avec le soutien de la CGT
L’agence d’intérim MAN BTP
88 salaries en grève depuis le 3 juillet
5 rue Saint Vincent de Paul, angle Bv Magenta Paris 10ème
L’agence Perfect Interim située au 12 Bld Magenta 75010 Paris
38 grévistes depuis la mi novembre
ET AUSSI L’OCCUPATION DE LA BOURSE DU TRAVAIL
85 rue Charlot (métro République), 15011 PARIS

Emission du jeudi 15 janvier 2009

pour cette émission

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le prochain café-repaire de Prades se tiendra le 19 janvier à 18h30, comme toujours au bar L’Hostalrich. Au menu de cette soirée : Les Brulls (on ne lâche rien !) La monnaie locale Les primaires au PS Le revenu universel On vous attend nombreux (...)

    Prades
    156 Avenue du Général de Gaulle

  • Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • Pour ce premier café-repaire de l’année, nous avons le plaisir d’accueillir l’association « Vélo qui rit », qui milite pour la promotion et la valorisation des modes de déplacement doux, notamment le vélo. La soirée sera l’occasion d’évoquer leurs actions* en faveur de plus de proximobilité mais nous (...)

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

Une sélection

Il y a cent ans, la bataille de la Somme : rencontre avec Joe SACCO [VIDÉO 24’05] 1er JUILLET 1916, BEAU TEMPS SUR LA SOMME Voir

Le

Vingt mille soldats britanniques tués ce jour-là. Dix mille dans la première heure. 58 000 victimes au total. La bataille la plus imbécile et la plus meurtrière de l’Histoire, pire que Verdun. Malgré l’hécatombe, l’état-major s’entête. Plus d’un million de victimes en 108 jours, 442 000 morts, Britanniques, Allemands, Français, pour quelques arpents de terre.

USAGE DE FAUX, Jean-Michel DUMAY [VIDÉO : 03’42] "67% des Français ont une mauvaise opinion de Philippe Martinez", vraiment ? Voir

Le

Pour le JT de France 2, qui relayait le 30 mai un sondage Odoxa pour Le Parisien, « 67% des Français ont une mauvaise opinion » du secrétaire général de la CGT. C’est faux. Les médias qui ont relayé l’information, comme France 2, ont omis de comptabiliser un tiers des 1 018 personnes interrogées censées représenter « les Français », qui ont répondu qu’elles ne le connaissaient pas suffisamment pour exprimer une opinion.