Septembre

Articles de cette rubrique

  • Exilés d’ici et là-bas (2) Écouter

    Émission du, par Franck

    Suite du reportage de Pascale Pascariello avec Septi Dounfir, Nadia Rhali, du centre social de Belsunce et Emile Témime.
    Comment vivent les chibanis ? Ces anciens, ces vieux travailleurs immigrés venus d’Algérie pour "gagner de l’argent et construire une France moderne" sont aujourd’hui les oubliés de l’immigration sélective celle des Trentes Glorieuses.

  • Exilés d’ici et là-bas Écouter

    Émission du, par Franck

    Les chibanis sont les anciens en arabe mais ce sont aussi ces vieux travailleurs immigrés qui sont partagés entre la France et leur pays, (Algérie, Maroc ou Tunisie) où vivent leurs enfants et femmes.
    Venus dans les années 60 et 70 pour bâtir la France, ils sont aujourd’hui à la retraite et devenus "inutiles", ils sont priés de repartir dans un pays qui ne les reconnaît pas et où ils ont perdu leurs repères.

  • 7 millions de travailleurs pauvres Écouter

    Émission du, par Franck

    Entretien avec Jacques Cotta, journaliste et auteur de "7 millions de travailleurs pauvres".
    Jacques Cotta pose un visage sur ces salariés qui perçoivent moins de 722 euros par mois.
    Depuis les années 90, l’interim a augmenté de 130%, le nombre de CDD de 60% et les CDI de seulement 2%.

  • Un précaire en costard Écouter

    Émission du, par Franck

    Nouvelle diffusion du reportage de François Ruffin.
    René conduit dans tout le sud de la France pour déposer de la PLV chez les opticiens.
    Un précaire en costard, hébergé par une amie et qui aligne les galères et les petits boulots (animation en supermarché, vigile, etc.)
    Mais "heureusement, j’ai les enfants". Et l’espoir que, demain, les galériens se rebelleront.

  • Maton sympa Écouter

    Émission du, par Franck

    Nouvelle diffusion du reportage de François Ruffin.
    Un portrait de Luc Rody, surveillant à la maison d’arrêt d’Amiens et pas si éloigné que ça des détenus : entre les deux côtés des barreaux, on se salue, discute, jusqu’à établir une quasi-complicité.
    Au bistro en face de la prison, on rencontre deux anciens taulards, qui ont, malgré eux, largement fréquenté ce lieu...

  • Purin d’ortie hors la loi ! Écouter

    Émission du, par Franck

    Reportage de Antoine Chao.
    Aprés une perquisition chez Eric Petiot co-auteur du livre "Purin d’ortie et compagnie", la DGCCRF (direction générale de la concurrence,de la consommation et de la répression des fraudes) s’invite chez Bernard Bertrand éditeur et co-auteur du livre subversif !

  • La reconquête de Marseille (2) Écouter

    Émission du, par Franck

    Un reportage de François Ruffin.
    Tandis que les centres-villes se « ghettoïsent par le haut », les familles modestes sont renvoyées en périphérie : « Les pauvres, on les cache derrière », comme témoigne Alain, marseillais relogé dans les quartiers Nord.
    Ceci, afin que le centre s’embourgeoise, « destiné aux cadres, à la culture et au tourisme », comme le résume Alessi dell’Umbria.

  • La reconquête de Marseille (1) Écouter

    Émission du, par Franck

    Reportage de François Ruffin
    Marseille, ville cosmopolite ? Cette image est en passe de devenir une légende.
    Le centre de Marseille, la rue de la République et le quartier de Belsunce sont vidés de leur population au profit d’investisseur et de classes sociales "plus blanches et plus riches" pour reprendre les affirmations du Maire de la ville, Jean-Claude Gaudin.

  • De l’enfant-roi à l’enfant-proie (2) Écouter

    Émission du, par Franck

    Nouvelle diffusion du reportage d’Olivia Gesbert avec Virginie Benito et Paul Ariès.
    Comment les publicitaires tentent de façonner l’esprit des enfants, premières cibles de leur industrie ?

  • De l’enfant-roi à l’enfant-proie (1) Écouter

    Émission du, par Franck

    Nouvelle diffusion du reportage d’Olivia Gesbert avec les enfants de la classe de CE2 de Virginie Benito et avec Paul Ariès, enseignant et chercheur en sciences politiques à l’Université de Lyon.
    Comment la publicité cible t’elle l’esprit des enfants pour en faire des consommateurs ?

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le prochain café-repaire de Prades se tiendra le 19 janvier à 18h30, comme toujours au bar L’Hostalrich. Au menu de cette soirée : Les Brulls (on ne lâche rien !) La monnaie locale Les primaires au PS Le revenu universel On vous attend nombreux (...)

    Prades
    156 Avenue du Général de Gaulle

  • Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • Pour ce premier café-repaire de l’année, nous avons le plaisir d’accueillir l’association « Vélo qui rit », qui milite pour la promotion et la valorisation des modes de déplacement doux, notamment le vélo. La soirée sera l’occasion d’évoquer leurs actions* en faveur de plus de proximobilité mais nous (...)

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

Une sélection

Il y a cent ans, la bataille de la Somme : rencontre avec Joe SACCO [VIDÉO 24’05] 1er JUILLET 1916, BEAU TEMPS SUR LA SOMME Voir

Le

Vingt mille soldats britanniques tués ce jour-là. Dix mille dans la première heure. 58 000 victimes au total. La bataille la plus imbécile et la plus meurtrière de l’Histoire, pire que Verdun. Malgré l’hécatombe, l’état-major s’entête. Plus d’un million de victimes en 108 jours, 442 000 morts, Britanniques, Allemands, Français, pour quelques arpents de terre.

USAGE DE FAUX, Jean-Michel DUMAY [VIDÉO : 03’42] "67% des Français ont une mauvaise opinion de Philippe Martinez", vraiment ? Voir

Le

Pour le JT de France 2, qui relayait le 30 mai un sondage Odoxa pour Le Parisien, « 67% des Français ont une mauvaise opinion » du secrétaire général de la CGT. C’est faux. Les médias qui ont relayé l’information, comme France 2, ont omis de comptabiliser un tiers des 1 018 personnes interrogées censées représenter « les Français », qui ont répondu qu’elles ne le connaissaient pas suffisamment pour exprimer une opinion.