Poutou et Mélenchon à La Souterraine

Le

Grande manif nationale ce mardi 16 mai en soutien aux salariés en lutte de GM&S Industry. Lundi, la réunion à la préfecture de Guéret n’a pas abouti. Ballotés depuis des années, de repreneur bidon en repreneur escroc, les 277 salariés en colère ont « piégé » leur usine et se disent « prêts à tout faire péter ».

Ils en appellent au nouveau président et au nouveau Premier ministre.

Jean-Luc MÉLENCHON, le candidat de la France Insoumise à l’élection législative dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhônes, a rappelé que l’État avait les moyens de sauver l’usine :

« Les deux entreprises commanditaires, PSA et Renault, toutes les deux ont un actionnaire qui est l’État. Si donc les décideurs publics le veulent, la situation est instantanément réglée. »

Philippe POUTOU, ouvrier à l’usine Ford de Blanquefort et candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste aux élections présidentielles de 2012 et 2017, est lui aussi venu apporter son soutien aux salariés de GM&S Industry, comme il l’a expliqué au site Révolution Permanente  :

« Il faut relever la tête, réagir. Et c’est ce qui est en train de se passer. Ici, comme du côté de Tati, comme du côté de Whirlpool.

Comment tout ça peut se mettre en place ? La solution politique qu’on met en avant, nous, au NPA, c’est la convergence des luttes : il faut le faire tous ensemble. Il faut que les salariés, quel que soit le secteur d’activités, le fassent ensemble. Il faut que des militants syndicalistes, associatifs, la population, des militants politiques se battent ensemble, construisent ensemble une résistance, avec des millions de gens dans la rue. Parce que Macron, on ne le fera reculer que parce qu’on sera des millions dans la rue. »

Écoutez nos reportages :

-  « M. le Président, quand allez-vous rencontrer les salariés de GM&S Industry ? (1/3) », premier volet du reportage de Dillah TEIBI à La Souterraine

- « 277 OU BOUM ! (2/3) », deuxième volet du reportage de Dillah TEIBI à La Souterraine,

Pour les soutenir, vous pouvez envoyer un chèque, libellé à l’ordre de « CGT GM&S La Souterraine », à l’adresse suivante : CGT GM&S, 23 300 La Souterraine

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le repaire de Neuvy reprend du service ! Au lendemain de cette élection présidentielle qui fait d’Emmanuel Macron le 8e président de la Ve République, il nous a semblé bon de nous interroger sur la suite des évènements... Possibilité de manger ensuite : Assiette tarte (salée, crudités et fromage) à 10 (...)

    Neuvy
    24, rue Saint-Vincent

  • Bonjour à tous, Nous nous retrouvons samedi 27 mai au restaurant Hannibal, Wiener Straße 69, 10999 Berlin à partir de 14h15. Nous accueillerons Stéphane Richeux : 45 ans, d’origine bretonne, professeur certifié d’histoire-géographie. Début de carrière à Vaulx-en-Velin. 1997-2003 : enseignant au (...)

    Berlin

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • Il en a été question lors de la campagne des présidentielles. Certains applaudissent, d’autres crient à l’arnaque néo-libérale, d’autres encore lui préfèrent le « salaire à vie ». Venez faire part de votre avis et débattons-en !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

  • « Député » : membre d’un groupe, chargé d’une mission déterminée. Un député, ça sert à quoi ? A l’approche des nouvelles élections législatives, le Café repaire vous invite à une soirée-discussion autour du fonctionnement, des valeurs et des enjeux et du parlementarisme. Les formations politiques locales, tous (...)

    Angers

Dernières publis

Une sélection :

Ils eurent 20 ans dans les Aurès (I) Écouter

Le , par L’équipe de Là-bas

19 mars 2012, Algérie, cinquantième anniversaire du cessez le feu. Il y a quinze ans, en 1998, LA-BAS faisait entendre la parole refoulée des sans grade de la guerre sans nom. Reportage Giv Anquetil, Daniel Mermet.