Communiqué de la CGT-Goodyear

ALSTOM, LES OUVRIERS SONT EN DANGER !!!

Le

Quand Hollande dit qu’il a trouvé une solution pour un site industriel et qu’il envoie toute son équipe de choc devant les médias, ça sent très mauvais pour les salariés du site en question !!!!

Chez Goodyear, il est venu nous faire des promesses, une loi pour interdire les licenciements dans les groupes qui font du profit, ET en lieu et place : l’ANI, la Loi Travail, 40 milliards de baisses de charges et nous tous virés ET chômeurs…

La seule chose que les salariés ALSTOM doivent faire, c’est se mobiliser !!!!

Il faut choisir un cabinet d’expertise neutre et non qui détient un cabinet de reclassement et dont le patron siège au gouvernement, engager avec les salariés des procédures juridiques car ALSTOM n’a aucune justification à cette annonce et surtout préparer les salariés à une lutte sociale pour empêcher coûte que coûte cette fermeture…

Mais attention, car ceux qui aujourd’hui font semblant de dire que l’attitude du patron est honteuse, mais qui ne les feront jamais condamner, seront les mêmes qui demanderont à des procureurs de condamner des salariés pour résistance à une fermeture d’usine !!!!

Nous avons pu voir que certains « frondeurs » osent venir et sont invités à la Fête de l’Huma, ils veulent nous laisser croire qu’ils ont changé…

Montebourg lui aussi a participé à la fermeture de notre site, leur primaire on n’en a rien à foutre, pas un seul d’entre eux n’est de gauche, ce sont des SOCIALOS…

Leur politique menée pendant plus de quatre ans pousse les autres à avoir un programme encore plus agressif contre le peuple, car ils ont fait ET osé tout ce que les autres avaient eu peur de faire, le PS a un programme de droite bien à droite, l’UMP est à l’extrême de la droite et le F-haine n’a plus de limites…

Et les ministres, en commençant par le premier, viennent nous dire, si vous ne votez pas pour nous ,vous serez responsables du risque « extrême droite », ils osent même venir nous dire qu’ils sont de gauche…

Tous ceux qui seront aux primaires du PS sont de droite ET AMIS de la finance, voilà la réalité !!!

Revenons aux salariés d’ALSTOM :

Nous sommes bien évidement disponibles pour venir à la rencontre des salariés de ce site car nous avons une réelle connaissance de la lutte de classes, nous avons pendant plus de 7 ans maintenu notre site en activité et il le serait encore si la loi anti licenciements boursiers promise avait été mise en œuvre !!!

Le gouvernement, dans une campagne présidentielle la plus horrible jamais vécue, va vouloir utiliser ce cas pour essayer de nous la mettre à l’envers…

L’État a choisi comme ami la finance et a fait de nous ses ennemis, personne — en tout cas pas nous — ne peut croire un seul instant les propos venant de ceux qui ont aidé à la fermeture de notre usine et qui mentent depuis des années au peuple…

Le chômage baisse, ça va mieux…

Rien ne va mieux, notre quotidien c’est la carence Pôle Emploi, 6 mois sans rien, des pressions pour sortir des stats Pôle Emploi, nous sommes des millions dans la merde car la politique en place depuis 2012 est encore pire que celle d’avant et celle à venir promis par les Guignols qui passent à la téloche fait froid dans le dos !!!!

Alors, y’a pas à chercher, c’est dans la rue que nous devons imposer des changements profonds, nous pouvons et devons y arriver, n’attendons rien de 2017 bien au contraire…

Les salariés d’ALSTOM doivent savoir que nous sommes disponibles pour les aider…

Et ils auront s’ils le souhaitent un temps d’échange et d’expression à Amiens les 19 ET 20 octobre, journées d’actions nationales pour la RELAXE des 8 de Goodyear…

À suivre…

LA CGT GOODYEAR

Les Rendez-vous des Repaires

  • Pour ce premier café-repaire de l’année, nous avons le plaisir d’accueillir l’association « Vélo qui rit », qui milite pour la promotion et la valorisation des modes de déplacement doux, notamment le vélo. La soirée sera l’occasion d’évoquer leurs actions* en faveur de plus de proximobilité mais nous (...)

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

  • Le Collectif du 14 juillet 2016, en partenariat avec le café-repaire de Là-bas si j’y suis à Nice, organise une rencontre/débat avec Laurent Bonelli, maître de conférence en sciences politiques à l’université de Paris X Nanterre, sur le thème « Politique sécuritaire, sécurités et libertés ? » Samedi 28 (...)

    Nice

  • Anne DELEGUE, pédopsychiatre au Centre Hospitalier Annecy Génevois, nous propose un débat autour d’une question d’actualité mais non médiatisée : l’impact de la « psychiatrie biologique » en pédopsychiatrie. Ce thème est inspiré d’un article de F. GONON, neurobiologiste, paru en novembre 2011 dans la revue (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • Pour cette tout première édition du café-repaire de Donges, nous vous proposons de d’échanger à propos de L’animation de notre commune. Une convention relative à une participation de 2500 € de l’entreprise Total aux festivités de Noël organisées par la municipalité prévoit que "la ville s’engage à (...)

    Donges
    36 avenue de la Paix

Dernières publis

Une sélection

Il y a cent ans, la bataille de la Somme : rencontre avec Joe SACCO [VIDÉO 24’05] 1er JUILLET 1916, BEAU TEMPS SUR LA SOMME Voir

Le

Vingt mille soldats britanniques tués ce jour-là. Dix mille dans la première heure. 58 000 victimes au total. La bataille la plus imbécile et la plus meurtrière de l’Histoire, pire que Verdun. Malgré l’hécatombe, l’état-major s’entête. Plus d’un million de victimes en 108 jours, 442 000 morts, Britanniques, Allemands, Français, pour quelques arpents de terre.

USAGE DE FAUX, Jean-Michel DUMAY [VIDÉO : 03’42] "67% des Français ont une mauvaise opinion de Philippe Martinez", vraiment ? Voir

Le

Pour le JT de France 2, qui relayait le 30 mai un sondage Odoxa pour Le Parisien, « 67% des Français ont une mauvaise opinion » du secrétaire général de la CGT. C’est faux. Les médias qui ont relayé l’information, comme France 2, ont omis de comptabiliser un tiers des 1 018 personnes interrogées censées représenter « les Français », qui ont répondu qu’elles ne le connaissaient pas suffisamment pour exprimer une opinion.