REPORTAGE avec les ROMS d’IVRY

ROM, FOUS LE CAMP ! Abonnés

Le

JPEG - 112.7 ko
(photo : Daniel Mermet)
L’été, on expulse les Roms (extrait)

Il a 4 ans, il s’appelle David. Dans la nuit du 8 juin, il est mort brûlé vif dans l’incendie d’une caravane dans un bidonville de Lille. La veille, à Carrières-sous-Poissy (78), une fillette de cinq ans est morte dans les mêmes conditions. Le 10 février 2014, dans un bidonville de Bobigny (93), Mélissa, 8 ans, a rendu l’âme dans les mêmes circonstances. À Lille, samedi 13 juin, après la mort du petit David, 400 personnes ont manifesté pour réclamer des hébergements conformément aux lois françaises et européennes.
Quelle importance ont eu dans l’opinion ces trois enfants morts brûlés ?

Samedi 6 juin, dans le centre d’Ivry-sur-Seine, les 300 Roms du bidonville de la rue Truillot organisaient une fête solidaire contre l’avis d’expulsion prévue pour juillet.

À l’initiative du Collectif de soutien aux Roumains d’Ivry, vingt deux familles ont ete relogées dans d’anciens locaux de la gendarmerie, vétustes et inhabités depuis des années.
Mais les soixante autres familles sont menacées. Le propriétaire du terrain, l’AP-HP (Assistance Publique - Hôpitaux de Paris), dirigé par le très caritatif Martin Hirsch, a lui-même demandé l’expulsion.

Aussi le samedi 6 juin, les 300 Roms du bidonville et leurs amis, ont organisé une grande fête "Pas d’expulsion sans relogement".

JPEG - 5 Mo
Le camp Truillot à Ivry-sur-Seine (photo : Daniel Mermet)

Merci à Sacha Kleinberg, Elena et à tous les habitants du camp de la rue Truillot à Ivry-sur-Seine.

Programmation musicale
- Disparaîtra, par Rona Hartner
- Dandaro, par Rona Hartner

Nous attendons vos messages au 01 85 08 37 37.

Reportage : Daniel MERMET et Anaëlle VERZAUX
Réalisation : Khoï N’GUYEN
Préparation : Jonathan DUONG

(vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique "Mon compte", en haut à droite de cette page)

Déjà abonné ? Identifiez-vous.

Pour accéder à tous nos contenus, vous devez être abonné…

Abonnez-vous !

L’abonnement c’est maintenant ! (et c’est très simple)

Grâce aux Abonnés Modestes et Géniaux, une partie du site reste accessible à tout le monde : certains nouveaux contenus sont en accès libre, l’accès aux archives des émissions (créé par un auditeur en 2003) reste gratuit, de même que l’espace réservé aux Repaires de Là-bas.

Mais l’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

L’abonnement coûte 5€/mois (60€/an). Mais pour permettre à tous, du rentier au routier, d’avoir accès à notre travail modeste et génial, plusieurs tarifs d’abonnement existent :
- les plus fortunés peuvent souscrire un abonnement de solidarité (80 €, 100 € ou même plus...)
- ce qui permet aux plus modestes de s’abonner pour une somme plus accessible (24 € pour un an ou même moins...)

Je m'abonne

Les Rendez-vous des Repaires

  • Pour cette édition du mois de mars autour du thème du gaz de schiste, nous accueillons le collectif « Stop Gaz de schiste 39 », qui milite : contre l’exploration et de l’exploitation de ressources d’hydrocarbure rocheuses (gaz et huile de schiste) pour le droit élémentaire de vivre dans un (...)

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Va-t-on vers la suppression de l’argent liquide à l’horizon de 2022 (c’est-à-dire demain) ? Quels seraient les avantages d’une telle mesure et ses conséquences au quotidien ? En Allemagne, Grande-Bretagne et en Italie, des voix opposées se font entendre. En France, le débat n’est toujours pas (...)

  • Voter a-t-il encore un sens ? Si oui, alors pour qui voter ? Le débat sur les programmes et les idées est étouffé par les affaires et la corruption. Pourtant, ces programmes, ces idées existent bien et nous ne pouvons les ignorer sans perdre de vue les enjeux de cette élection. Qui est qui et qui dit (...)

    Portiragnes

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • En présence de Pierre Bitoun, co-auteur de Le sacrifice des paysans, nous tenterons d’expliquer comment le projet productiviste qui s’est déployé au cours des 70 dernières années a entraîné la destruction des sociétés paysannes et des cultures (...)

Dernières publis