Une série de reportages RADIO de Dillah TEIBI en trois épisodes

QU’EST-CE QU’ELLE A MA GUEULE ?! Abonnés

Le

JPEG - 159.2 ko
Fik’s Niavo et Gyver Hypman

« ICI, ÇA FAIT TRENTE ANS QU’ON EST DEBOUT. » C’est ainsi que la militante Fatima Mostefaoui a accueilli les jeunes NUITS DEBOUTS venus apporter la bonne parole au quartier des FLAMANTS, au nord de Marseille. On entend le même agacement du côté des syndicats. Les militants de l’indispensable « CONVERGENCE DES LUTTES » se désolent de constater les profondes fractures entre la petite bourgeoisie révoltée et la classe populaire actuelle, tout comme avec des syndicats comme SUD ou la CGT.

Si la convergence passe par une lutte commune contre la LOI TRAVAIL ou le TAFTA, elle passe aussi par une meilleure connaissance des uns et des autres en dehors des mises en scènes médiatiques. Aussi nous avons pris le RER et nous avons franchi le périphérique. Direction, la banlieue ! Oui, nous l’avons fait ! Et nous sommes revenus vivants.

Drogue, voitures en feu, racket, tournante, voile, mosquée salafiste. Les sujets ne manquent pas en banlieue. Sauf que nous ça n’a pas marché, on n’a rien trouvé, même pas un djihadiste préparant un attentat. Rien de tout ça.

On a juste retrouvé le rappeur FIK’S NIAVO, avec son RAP CONSCIENT – ou RAP POLITIQUE – qu’il pratique depuis des années. Un rap inspiré de sa vie et de son milieu, c’est-à-dire LES ULIS, un « quartier sensible » dans le 91. Un quartier parfois chaud mais pas pire qu’un autre. Voici donc, une balade dans son quartier avec FIK’S pour mieux comprendre ceux qui vivent ici et ce qu’ils vivent. Depuis longtemps, le lien est cassé entre la (vraie) gauche et les « populations dangereuses » des quartiers populaires. Rien d’important ne se fera sans retrouver des raisons de lutter ensemble. Il y a du boulot !

Reportages : Dillah TEIBI

Playlist

  • QU’EST-CE QU’ELLE A MA GUEULE ?! (1) Télécharger

    - MP3 - 17.7 Mo

  • QU’EST-CE QU’ELLE A MA GUEULE ?! (2) Télécharger

    - MP3 - 19 Mo

  • QU’EST-CE QU’ELLE A MA GUEULE ?! (3) Télécharger

    - MP3 - 22.4 Mo

QU’EST-CE QU’ELLE A MA GUEULE ?! (1)

Programmation musicale :
- Fik’s Niavo : Je Rap !
- Fik’s Niavo : Sachez-le (feat. Almamy Kanouté)
- Fik’s Niavo : Plus fort qu’hier
- Fik’s Niavo : D.S.K. (Dernier soldat Kadogo)
- Fik’s Niavo : Quoi ma gueule !
- Fik’s Niavo : Chant de coton

Marie GALL attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

reportages : Dillah TEIBI
présentation : Daniel MERMET
réalisation : Jérôme CHELIUS

(Vous pouvez podcaster ces reportages en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

Déjà abonné ? Identifiez-vous.

Pour accéder à tous nos contenus, vous devez être abonné…

Abonnez-vous !

L’abonnement c’est maintenant ! (et c’est très simple)

Grâce aux Abonnés Modestes et Géniaux, une partie du site reste accessible à tout le monde : certains nouveaux contenus sont en accès libre, l’accès aux archives des émissions (créé par un auditeur en 2003) reste gratuit, de même que l’espace réservé aux Repaires de Là-bas.

Mais l’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

L’abonnement coûte 5€/mois (60€/an). Mais pour permettre à tous, du rentier au routier, d’avoir accès à notre travail modeste et génial, plusieurs tarifs d’abonnement existent :
- les plus fortunés peuvent souscrire un abonnement de solidarité (80 €, 100 € ou même plus...)
- ce qui permet aux plus modestes de s’abonner pour une somme plus accessible (24 € pour un an ou même moins...)

Je m'abonne

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le prochain café-repaire de Prades se tiendra le 19 janvier à 18h30, comme toujours au bar L’Hostalrich. Au menu de cette soirée : Les Brulls (on ne lâche rien !) La monnaie locale Les primaires au PS Le revenu universel On vous attend nombreux (...)

    Prades
    156 Avenue du Général de Gaulle

  • Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • Pour ce premier café-repaire de l’année, nous avons le plaisir d’accueillir l’association « Vélo qui rit », qui milite pour la promotion et la valorisation des modes de déplacement doux, notamment le vélo. La soirée sera l’occasion d’évoquer leurs actions* en faveur de plus de proximobilité mais nous (...)

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

Dernières publis

Une sélection

Il y a cent ans, la bataille de la Somme : rencontre avec Joe SACCO [VIDÉO 24’05] 1er JUILLET 1916, BEAU TEMPS SUR LA SOMME Voir

Le

Vingt mille soldats britanniques tués ce jour-là. Dix mille dans la première heure. 58 000 victimes au total. La bataille la plus imbécile et la plus meurtrière de l’Histoire, pire que Verdun. Malgré l’hécatombe, l’état-major s’entête. Plus d’un million de victimes en 108 jours, 442 000 morts, Britanniques, Allemands, Français, pour quelques arpents de terre.

USAGE DE FAUX, Jean-Michel DUMAY [VIDÉO : 03’42] "67% des Français ont une mauvaise opinion de Philippe Martinez", vraiment ? Voir

Le

Pour le JT de France 2, qui relayait le 30 mai un sondage Odoxa pour Le Parisien, « 67% des Français ont une mauvaise opinion » du secrétaire général de la CGT. C’est faux. Les médias qui ont relayé l’information, comme France 2, ont omis de comptabiliser un tiers des 1 018 personnes interrogées censées représenter « les Français », qui ont répondu qu’elles ne le connaissaient pas suffisamment pour exprimer une opinion.