Un reportage à Paris de Dillah TEIBI

Manif à Barbès : vive la convergence des luttes ! Abonnés

Le

[EXTRAIT] Manif à Barbès : vive la convergence des luttes !

Mais où sont les quartiers ? Où est la banlieue ?

C’était la grande question dans les manifs contre la loi Travail et dans les débats de Nuit Debout.

La dernière barbarie policière marquée par un viol à Aulnay-sous-Bois entraîne des manifs partout dans les quartiers populaires.

Mais où sont les « Nuit Debout » et les manifestants contre la loi Travail ?

La réponse est là, au métro Barbès, ville et banlieue manifestent ensemble.

Ce n’est qu’un début mais la convergence des luttes est là et bien là !

Un reportage de Dillah TEIBI.
Paris, métro Barbès, mercredi 15 février (photo : Dillah TEIBI)

Les différentes séquences du reportage :

01. Paris, Barbès, 15 février 2017

Programmation musicale :
- Le monde à l’envers : P.O.R.C.
- K : Le Flicard

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

reportage et photos : Dillah TEIBI
journaliste : Daniel MERMET
réalisation : Alexandre LAMBERT

(Vous pouvez podcaster ce reportage en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

Déjà abonné ? Identifiez-vous.

Pour accéder à tous nos contenus, vous devez être abonné…

Abonnez-vous !

L’abonnement c’est maintenant ! (et c’est très simple)

Grâce aux Abonnés Modestes et Géniaux, une partie du site reste accessible à tout le monde : certains nouveaux contenus sont en accès libre, l’accès aux archives des émissions (créé par un auditeur en 2003) reste gratuit, de même que l’espace réservé aux Repaires de Là-bas.

Mais l’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

L’abonnement coûte 5€/mois (60€/an). Mais pour permettre à tous, du rentier au routier, d’avoir accès à notre travail modeste et génial, plusieurs tarifs d’abonnement existent :
- les plus fortunés peuvent souscrire un abonnement de solidarité (80 €, 100 € ou même plus...)
- ce qui permet aux plus modestes de s’abonner pour une somme plus accessible (24 € pour un an ou même moins...)

Je m'abonne

Les Rendez-vous des Repaires

  • Bonjour à tous, Nous nous retrouvons samedi 27 mai au restaurant Hannibal, Wiener Straße 69, 10999 Berlin à partir de 14h15. Nous accueillerons Stéphane Richeux : 45 ans, d’origine bretonne, professeur certifié d’histoire-géographie. Début de carrière à Vaulx-en-Velin. 1997-2003 : enseignant au (...)

    Berlin

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • Il en a été question lors de la campagne des présidentielles. Certains applaudissent, d’autres crient à l’arnaque néo-libérale, d’autres encore lui préfèrent le « salaire à vie ». Venez faire part de votre avis et débattons-en !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

  • « Député » : membre d’un groupe, chargé d’une mission déterminée. Un député, ça sert à quoi ? A l’approche des nouvelles élections législatives, le Café repaire vous invite à une soirée-discussion autour du fonctionnement, des valeurs et des enjeux et du parlementarisme. Les formations politiques locales, tous (...)

    Angers

  • Notre prochain kfé se tiendra le mercredi 14 juin. Nous avons convenu du thème suivant : La dette et l’argent. Je prépare la soirée et dès que j’ai des vidéos, je transmets à Louis qui les mettra sur la page Facebook. De votre coté, vous pouvez bien entendu et comme d’habitude suggérer des projections. (...)

    Liffré

Dernières publis

Une sélection :

Ils eurent 20 ans dans les Aurès (I) Écouter

Le , par L’équipe de Là-bas

19 mars 2012, Algérie, cinquantième anniversaire du cessez le feu. Il y a quinze ans, en 1998, LA-BAS faisait entendre la parole refoulée des sans grade de la guerre sans nom. Reportage Giv Anquetil, Daniel Mermet.