LES GRANDS REPORTAGES DE LÀ-BAS

(2011) La Grèce, ou le triomphe des idées qui ont fait faillite

Le

En 2011 Là-bas si j’y suis était en Grèce et voila ce que nous disions "Cette fois la dictature de la finance n’est plus une métaphore d’altermondialiste, la stratégie du chaos n’est plus une théorie de polémiste, c’est en vrai, dans les rues, au long des boutiques fermées, des ordures qui s’entassent, des taxis sans clients, des suicides qui se multiplient, des hôpitaux sans pansement, des quartiers sans lumière, des jeunes qui fuient le pays, des visages ravagés. C’est un peuple désemparé, humilié, sans issue. 38 ans après la junte militaire, une junte financière a pris le pouvoir. La Grèce est sous tutelle, coupable elle doit payer, coupable elle est à vendre. "Nous sommes sous occupation de la dictature financière".


La dette ou la vie !

D’où vient la dette ? A-t-elle été contractée dans l’intérêt général ? Peut-on alléger le fardeau de la dette sans appauvrir les peuples ? En France le service de la dette est le premier budget de l’État, avant celui de l’Éducation Nationale. La dette qui écrase le tiers monde depuis des années arrive au Nord. À Liège, le Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde (CADTM) propose des alternatives et milite pour un audit citoyen de la dette publique. Un entretien avec Éric Toussaint.

La dette ou la vie

Programmation musicale :
- Anergy Afrobeat : "La dette africaine"
- Yves Robert : "Interêt à rester"

Site internet du CADTM : www.cadtm.org

Un reportage de Daniel Mermet et Antoine Chao, dans dans Là-bas si j’y suis des 14 et 15 décembre 2011.


En Grèce, de la dictature des colonels à la dictature des marchés (17/11/1973 - 17/11/2011)

Le 17 novembre 1973, à Athènes, les colonels au pouvoir massacraient les étudiants qui contestaient leur dictature et s’étaient retranchés dans l’École Polytechnique. L’année suivante, le régime s’effondrait. Depuis, chaque 17 novembre, les Grecs commémorent ce jour de liberté. Aujourd’hui, Daniel Mermet et Antoine Chao sont à Athènes avec les manifestants qui protestent, cette fois-ci, contre la dictature des marchés. 38 ans et un même slogan : "Pain, Éducation, Liberté !".

Grèce, de la dictature des colonels à la dictature des marchés (18/11/11)

Programmation musicale :
- Mikis Theodorakis : "Pour non obéissance aux instructions"
- Panayotis Kalantzopoulos : "Urania"
- Tropical Benny : Fuck You Papandréou

Un reportage de Daniel Mermet et Antoine Chao à Athènes, dans dans Là-bas si j’y suis du 18 novembre 2011.


La Grèce, ou le triomphe des idées qui ont fait faillite

Cette fois la dictature de la finance n’est plus une métaphore d’altermondialiste, la stratégie du chaos n’est plus une théorie de polémiste, c’est en vrai, dans les rues, au long des boutiques fermées, des ordures qui s’entassent, des taxis sans clients, des suicides qui se multiplient, des hôpitaux sans pansement, des quartiers sans lumière, des jeunes qui fuient le pays, des visages ravagés. C’est un peuple désemparé, humilié, sans issue. 38 ans après la junte militaire, une junte financière a pris le pouvoir. La Grèce est sous tutelle, coupable elle doit payer, coupable elle est à vendre. "Nous sommes sous occupation de la dictature financière".

En Grèce (1)

Programmation musicale :
- Hmiskoumpia : "O diavolos katevike sto xolargo"
- Andreikelos : "And the world is sleeping"

En Grèce (2)

Programmation musicale :
- Angélique Ionatos : "La nuée"
- Imam Baildi : "Poso"

En Grèce (3)

Programmation musicale :
- Nikos Xilourisi : "Ils sont entrés dans le ville des ennemis"

En Grèce (4)

Programmation musicale :
- Melina Mercouri : "Zorba"
- Yiota Vei : "Agali agali"

Une série de reportages de Daniel Mermet et Antoine Chao, dans Là-bas si j’y suis du 6 ou 9 décembre 2011.


Reportages : Antoine CHAO et Daniel MERMET
Réalisation : France HADERER et Bertrand CHAUMETON

Voir aussi

Lectures :

- "Les dettes illégitimes - Quand les banques font main basse sur les politiques publiques", de François Chesnais (Raisons d’agir, 2011).
- "La dette ou la vie", de Eric Toussaint et Damien Millet (Aden, 2011).
- "Le piège de la dette publique", ATTAC (Les liens qui libèrent, 2011).
- "La finance imaginaire", de Geoffrey Geuens (Aden, 2011).

Les Rendez-vous des Repaires

  • La violence s’exerce tous azimuts. Entre les États, les peuples ou les communautés bien sûr, mais aussi dans tous les rapports humains et sociaux : dans le monde du travail, dans celui des médias, de l’éducation, du sport, de la famille… Histoire de domination sociale diront les uns, histoire de nature (...)

    Angers

  • "Revenu de base, revenu minimum, revenu inconditionnel, revenu d’existence, salaire à vie..." Ce sera le menu du prochain café repaire organisé conjointement par ATTAC 17 et le Centre d’Animation et de Citoyenneté de Surgères. Nous nous retrouverons mercredi 18 janvier au Café Français de Surgères, à (...)

  • L’accusée « Parti Socialiste » est déjà en état de mort cérébrale, Aude Lancelin parle même d’un PS en voie de putréfaction ; mais nous, citoyens atterrés, ne reculons pas devant l’ignominie ! Nous mettons en procès le « Parti socialiste ». La dictature des marchés ? La libre circulation des marchandises à (...)

    Nice

  • Le prochain café-repaire de Prades se tiendra le 19 janvier à 18h30, comme toujours au bar L’Hostalrich. Au menu de cette soirée : Les Brulls (on ne lâche rien !) La monnaie locale Les primaires au PS Le revenu universel On vous attend nombreux (...)

    Prades
    156 Avenue du Général de Gaulle

  • Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

Dernières publis

Une sélection

Il y a cent ans, la bataille de la Somme : rencontre avec Joe SACCO [VIDÉO 24’05] 1er JUILLET 1916, BEAU TEMPS SUR LA SOMME Voir

Le

Vingt mille soldats britanniques tués ce jour-là. Dix mille dans la première heure. 58 000 victimes au total. La bataille la plus imbécile et la plus meurtrière de l’Histoire, pire que Verdun. Malgré l’hécatombe, l’état-major s’entête. Plus d’un million de victimes en 108 jours, 442 000 morts, Britanniques, Allemands, Français, pour quelques arpents de terre.

USAGE DE FAUX, Jean-Michel DUMAY [VIDÉO : 03’42] "67% des Français ont une mauvaise opinion de Philippe Martinez", vraiment ? Voir

Le

Pour le JT de France 2, qui relayait le 30 mai un sondage Odoxa pour Le Parisien, « 67% des Français ont une mauvaise opinion » du secrétaire général de la CGT. C’est faux. Les médias qui ont relayé l’information, comme France 2, ont omis de comptabiliser un tiers des 1 018 personnes interrogées censées représenter « les Français », qui ont répondu qu’elles ne le connaissaient pas suffisamment pour exprimer une opinion.