EXTRAIT LÀ-BAS Hebdo n°44 en accès libre [Radio 15’24]

Faut pas parler pour nous, faut parler avec nous

Le

Fik's Niavo <i>(photo : SERKI)</i>
Nuit debout, nuit débat. On est bien content d’être là. Mais on se trouve trop blanc, trop petit bourgeois rebelle, pas assez mélangé. Les ouvriers, les CGT, les paysans, les immigrés, les sans-papiers ne sont pas sur le selfie. Pas assez. Et les « jeunes des quartiers » non plus (pour ne pas dire NOIR ou ARABE, on dit « jeune des quartiers » ou bien « diversité »).

Et pourquoi ne viennent-ils pas ? Nous voulons leur bien, nous avons beaucoup de choses à leur apprendre. Eh oui, l’incorrigible petite bourgeoisie culturelle ne change pas. En 1968, elle voulait se rapprocher d’un prolétariat imaginaire. Cette fois, c’est la « diversité » qui la « fascine », mais comment la rencontrer, cette « diversité » ?

Par chance, au coin de la place de la République à Paris, Dillah TEIBI rencontre FIK’S NIAVO, rappeur « conscient », rappeur « militant » qui vient des ULIS dans l’Essonne (91). « Faut pas parler pour nous, faut parler avec nous. » FIK’S dit des choses simples.

Un reportage de Dillah TEIBI, extrait de notre LÀ-BAS Hebdo n°44 : UNE SURPRISE DE CONSCIENCE, du 15 avril 2016.

Faut pas parler pour nous, faut parler avec nous

Programmation musicale :
- Fik’s Niavo & Pkaer : Quoi ma gueule
- Fik’s Niavo & Pkaer : Orgueil et préjugés

Marie GALL attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

reportage : Dillah TEIBI
réalisation : Jérôme CHELIUS
coordination : Anaëlle VERZAUX
préparation : Jonathan DUONG

(Vous pouvez podcaster ce reportage en vous rendant dans la rubrique "Mon compte", en haut à droite de cette page.)

Zoom

Les Rendez-vous des Repaires

  • Abbeville

    Avec Liêm Hoang-Ngoc, docteur en sciences économiques et maître de conférences à l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne. Longtemps membre du Parti socialiste (membre du Bureau National à partir de 2012 et député européen dans la région Est de 2009 à 2014), Liêm Hoang-Ngoc quitte le PS en 2015, estimant (...)

    Abbeville
    Boulevard Vauban

  • Lons le saunier

    Nuit Debout, six mois plus tard, on se bat encore ? À Lons-Le-Saunier, la mobilisation reprend tous les jeudis sur la place de la Liberté à partir de 18 h. Rendez-vous mercredi 28 septembre au Léonz’ Café pour la rentrée du repaire.

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Saint Lô

    En France, les femmes n’ont obtenu le droit de vote qu’en 1944. Elles ne peuvent exercer une profession et ouvrir un compte bancaire sans autorisation du mari que depuis 1965. Aujourd’hui, l’égalité hommes/femmes n’est toujours pas effective dans de nombreux domaines. Quelles sont les luttes (...)

    Saint-Lô

  • Nîmes

    Le café repaire du 7 septembre nous a permis d’évoquer un peu l’histoire, l’origine de la notion de laïcité. Le sujet étant loin d’être épuisé, le 5 octobre, à partir de 19h, nous en remettrons une couche !

    Nîmes
    24 Boulevard Amiral Courbet

Dernières publis