LIQUETTE DÉCHIRÉE, REPRÉSAILLES ACHARNÉES, RÉSISTANCE ET SOLIDARITÉ

AIR FRANCE, LA VIOLENCE DU FLEUVE

Le

© MaxPPP

« On s’inquiète de la violence du fleuve mais on ne dit rien des rives qui l’enserrent. » Bertolt Brecht nous rappelle ces deux violences. Celle des salariés d’Air France soupçonnés d’avoir déchiré la chemise d’un de leur dirigeants qui leur annonçait la suppression de 2 900 emplois. Celle d’Air France (et de l’État) qui supprime impunément ces 2 900 emplois.

Pour le premier ministre socialiste Manuel Valls, ces salariés sont « des voyous ». Avec 42 000 demandeurs d’emplois supplémentaires au mois d’octobre, le chômage en France atteint des records historiques. Qui est responsable ? Qui sont les voyous ?

Selon une étude très sérieuse de l’Inserm, le chômage en France entraîne la mort de 15 000 personnes chaque année. Qui est responsable ? Aucun voyou de ce côté-là ? Aucun assassin sur la rive du fleuve ? Aucune justice ? Ah, mais si, une justice pour juger cinq salariés syndiqués mis en cause dans "l’affaire" de la chemise déchirée de leur dirigeant lors d’une manif contre la destruction de 3 000 emplois, le 5 octobre à Roissy. L’audience était prévue mercredi 2 décembre devant le tribunal correctionnel de Bobigny (93) à midi. Mais face à la mobilisation, le procès est reporté au 27 mai 2016. Des procédures disciplinaires concernant cinq autres salariés sont en cours à Air France.

Un reportage radio de Gaylord Van WYMEERSCH [18’28].

Air France, soutien aux salariés poursuivis

Ryan HAIR et Emmie RATES, les deux présentateurs cégétistes de Clash Actu, ont consacré une édition spéciale de leur journal aux liquettes déchirées :


N’oubliez pas que le répondeur attend vos messages au 01 85 08 37 37.

Reportage : Gaylord VAN WYMEERSCH
Réalisation : Jérôme CHELIUS

(Vous pouvez podcaster ce reportage en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.