L’Amérique qui flippe ou l’Amérique qui floppe ? (3)

Le , par L’équipe de Là-bas

C’est l’autre Las Vegas. Celui des centaines de kilomètres de tunnels. De ces égouts où se terrent des dizaines, des centaines de naufragés de "Sin City", la ville du pêché. Pour s’y rendre, il faut courber l’échine, crisper les rétines. Dans la fraîcheur de la pénombre, on y découvre l’antre de ces hommes-taupes, clochards, joueurs fauchés, la plupart toxicomanes, fantômes des catacombes.

Chacune de leur vie raconte une histoire américaine. Certains ont fui la justice, d’autres ont échoué là, mendiant le jour dans les rues ou faisant du "silver mining" la nuit, cette collecte des pièces oubliées dans les machines à sous des casinos.

Cet autre Las Vegas est "un no man’s land traversé de voies ferrées et d’échangeurs autoroutiers où le rêve américain rampe dans un trou noir pour y crever".

Welcome to Fabulous Las Vegas !
Troisième journée en compagnie de Giv Anquetil et Daniel Mermet.

Programmation musicale :

- Viva Las Vegas, The Dead Kennedys

- L’America, The Doors

- Amerikhan Promise, Erikah Badu

Aller plus loin !

- Sous les néons. Vie et mort dans les souterrains de Las Vegas, Matthew O’Brien, éd. Inculte, coll. Fiction, 2012.

- Matthew O’Brien est aussi le fondateur de Shine a Light (http://www.beneaththeneon.com/shine-a-light.asp), un projet communautaire de Las Vegas qui vient en aide aux hommes-taupes de Vegas.

- Photographe qui a illustré le livre d’O’Brien, Giles Clarke travaille aujourd’hui autour d’un projet sur la ville de Bhopal, en Inde (http://www.vice.com/fr/read/giles-clarke-ventures-into-the-neon-underground).

A ne pas manquer !

- Le Grand retournement, un film de Gérard Mordillat, d’après la pièce de Frédéric Lordon, sera projeté à 19h30, en avant-première au CRDP - 31 bd d’Athènes, Marseille - et suivi d’un débat avec le réalisateur. Une soirée proposée par le Repaire Là-bas si j’y suis de Marseille et le Cercle des Déconnomistes.

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Rendez-vous mardi 2 mai pour une nouvelle soirée Café repaire avec le collectif Angers Rassemblement Stop Corruption. Est-il possible d’empêcher les dérives de ceux qui détiennent les rênes du pouvoir ou bien pensez-vous comme le proverbe péruvien « Donnez du pouvoir à un ver de terre, il deviendra un (...)

    Angers

  • Le Repaire limougeaud de Là Bas si j’y suis consacre sa réunion du premier mercredi de chaque mois à un exemple de sociocratie à Limoges : Le collectif de fait "Marceaudacieuse". Les Forgerons de cet atelier d’urbanisme citoyen pour la conversion de la caserne Marceau désaffectée depuis 7 ans (...)

    Limoges

  • Nuit Debout Caen… Nuit de boucan ? Le temps d’une discussion, revenons sur le mouvement Nuit Debout à Caen. Que vous y ayez participé ou non, venez parler de cette expérience difficile à définir et qui n’a peut être pas dit son dernier mot... Précision : les personnes qui seront présentes à cette (...)

    Caen
    36 rue Saint Manvieu

  • Comment le citoyen est-il informé de la vie de sa commune ? La situation est-elle satisfaisante (constat) ? Quelles sont les évolutions ou améliorations à imaginer ? Comment le citoyen peut-il être impliqué/consulté dans les projets communaux et intercommunaux ? Y-a-t-il une limite à la (...)

    Donges
    36 avenue de la Paix

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

Dernières publis

Une sélection :

Christine et Tami Écouter

Le , par L’équipe de Là-bas

Christine et Tami vont bientôt se fiancer. On ne vous dit pas comment sera la robe de Christine, c’est une surprise. En somme une histoire d’amour normale. Ou presque. Handicapés, oui mais ça c’est dans le regard des autres.

Les pigeons font du vélo. Un reportage de Thibaut CAVAILLÈS Un jour dans la vie d’un livreur à vélo AbonnésÉcouter

Le

Être payé pour faire du vélo dans Paris, cool, non ? Tu bosses quand tu veux, tu gagnes le fric que tu veux, tu livres des repas, tu fais plaisir aux gens, c’est éco-responsable, ça donne du boulot aux jeunes, vraiment cool. Tellement cool que Thibaut a voulu faire le boulot. Vélo, casque, maillot, le voilà parti, avec ce curieux cube sur le dos, cool ! Euh… vraiment ?