Une journée sans personne

Le , par L’équipe de Là-bas

Du distributeur de billet à la caisse automatique du supermarché en passant par la voix de votre GPS ou celle de Siri, votre assistant numérique, vous pouvez passer des journées entières sans contact avec une personne humaine. Les technologies numériques ont envahi notre quotidien le plus intime. Il s’agissait de gagner du temps et d’être sans cesse relié au monde et aux autres dans l’immédiateté et la transparence.

Mais un malaise diffus s’installe. Robots autonomes, prothèse bionique, intelligence artificielle, des domaines qui suscitent l’espoir pour la science, la médecine, le handicap. Mais voici bientôt "l’ homme amélioré", une fusion entre l’homme et la machine. Robocop ? Terminator ? Cette fois ce n’est plus de la science-fiction, des millions de dollars sont investis, des dizaines de milliers de chercheurs travaillent sur ces technologies émergentes. Voici venu le temps de la posthumanité. Finis la souffrance, le vieillissement et même la mort, l’homme va développer des facultés et des pouvoirs inimaginables jusque là, les "transhumanistes" en sont certains, l’homme 2.0 arrive !

Reportage : Gaylord van Wymeersch.
Avec Pierre Dardot.

Programmation musicale :
- Robot Rock, par Daft Punk
- Robots, par Cabadzi

À voir :
Un monde sans humains ?, un documentaire de Philippe Borel (produit par Arte et Cinétévé)

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !