Le Qatar déchaîné

Le , par L’équipe de Là-bas

3-0 ! La France est qualifiée pour Rio en 2014, c’est la liesse unanime. Le foot nous console de tout et nous aveugle sur tout. Ainsi pour le Qatar en 2022, on se réjouit d’avance à part quelques grincheux qui évoquent les droits de l’homme, l’esclavagisme, la corruption générale. N’écoutons pas ces islamophobes et au contraire rapprochons-nous ! Ainsi le mardi 12 novembre, pour les adieux fastueux de l’ambassadeur du Qatar, Mohamed Al Kuwari, ils étaient tous là, tout humides de reconnaissance, Manuel Valls, Claude Guéant, Hubert Védrine, Jack Lang, Nadine Morano, Gaylord Van Wymeersch...
Euh, oui, cherchez l’intrus...

(dessin de Plantu, in "Qatar-France, une décennie de diplomatie culturelle, 2003-2013", aux éditions Michel Lafon)

À lire :
- "Le vilain petit Qatar" : cet ami qui nous veut du mal, de Nicolas Beau et Jacques-Marie Bourget (2013, aux éditons Fayard)
- le dernier livre de Nicolas Beau : "Papa Hollande au Mali : chronique d’un fiasco annoncé" (2013, aux éditions Balland)

Programmation musicale :
- "Quitte-moi pendant la Coupe du Monde", par Gérard Cailleux
- "Monsieur l’Ambassadeur", par Valérie Lemercier

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.